fbpx

Réserver sa chambre sur le web : Une fausse bonne Idée surtout avec Airbnb ?

Soyez prudent lorsque vous réservez votre logement ou chambre d’hôtel sur le web. Christiane Germain, des hôtels du même nom, était venue en parler à Tout le monde en parle, Ici Radio Canada et le Guardian britannique a dénoncé la situation également. Notre équipe a vécu une situation frauduleuse également. Et airbnb est la cause de bien des problèmes de logement et autres . 

C’est de la poudre aux yeux, on vous fait des promesses, mais attention, nous n’aurez pas le meilleur prix et les commentaires des sites, et ce qu’on vous dit, n’est pas toujours vrai. C’est de la publicité, sur des sites comme Trivago, qui en passant appartient à Expédia, et d’autres comme Hôtels. com. Nous  avons perdu de l’argent avec Expédia et leurs pratiques.

LA VRAIE RÉALITÉ
On vous donne les hôtels qui paient le plus de commissions et souvent on vous écrit qu’il ne reste qu’une chambre et que deux ou plus personnes sont en ce moment sur le site, pour les mêmes dates et le même hôtel. Que c’est en promotion, qu’il reste 24 heures de promo.  Tout cela est faux, premièrement  le prix, dernièrement, une de nos collaboratrices cherchait un hôtel en Floride, en avril. Sur les sites, c’était autour de 200$ pour l’hôtel en question. Je suis passé directement voir le proprio qui m’a dit offrir  que deux-trois chambres sur 60 sur les sites et qu’il les vendaient plus chères en raison des commissions. Le prix direct : 120$ environ pour les mêmes dates.

Et que dire des frais cachés, des taxes, des gens qui ont acheté des billets d’avions et des chambres sur des sites, se retrouvant avec des frais, de plusieurs centaines de dollars pour des valises, des frais cachés. Et c’est compliqué tout cela ensuite pour se faire, rembourser. De plus vous n’avez pas de protections de l’OPC en cas de problèmes, style Sinorama. Le fond OPC qui est maintenant gratuit dans les agences, a remboursé des millions et un de mes voisins a perdu des centaines de dollars avec Sinorama, pour des frais de visas. Un visa pour la Chine, c’est 200$ pas 700$ comme Sinorama lui avait dit. Pour les évaluations, il semble que parfois tout est inventé, ceux qui écrivent ne l’ont pas visité, prenez le temps d’écrire ou encore appelez, c’est encore mieux. Un autre hôtelier rencontré me disait que ses prix dépendent parfois de son interlocuteur.

Et nous vous avons mis le site des hôtels Germain vu qu’elle se bat contre ses pratiques. La photo est celle de son nouvel emplacement dans la capitale fédérale.
www.legermainhotels.com/fr/

Airbnb

Au départ c’était une bonne idée, c’était pour échanger ou partager un logement, par exemple si vous partez pour la France vous pouvez échanger votre logis pour un en France. Mais tout cela a dérapé avec des spéculateurs qui mettent des locataires dehors pour louer à gros prix, leurs  appartements et chambres pendant la saison touristique. Et la plupart frauduleusement sans payer quoi que ce soit, et souvent cela dérape en fêtes qui durent toute la nuit. Les proprios ne demeurent même pas dans la région trop souvent. SVP ne contribuez pas au malheur des gens qui se retrouvent sans logement, surtout cette année.

Et il y a plein de fraudes des gens louent des endroits qui ne leur appartiennent pas, ou les locations sont en double, une amie a vu son voyage se compliquer au printemps en Europe bien qu’elle avait payé sur Airbnb rien n’était correct. Elle tente toujours de se faire rembourser. Plusieurs villes veulent mettre Airbnb hors la loi, mais personne ne peut l’appliquer.

 

2 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  • Précision, pas tous, mais certains site Internet de voyage (ie Expedia), sont représenté par une agence au Québec, et donc les clients, en cas de problèmes sont admissible au fond de l’OPC. Vous généralisez et faites un portrait pire que la réalité. La dernière plus grande “fraude” dans le voyage au Québec, c’était une agence avec pignon sur rue, pas une agence “virtuelle”.

    • Bonjour
      Nous avons résumés des reportages de nos collègues de Radio Canada, et nos expériences. Nous avons vus des agences Expedia Centre de croisières, mais pas Expédia seul, tant mieux s’il y en a , cela permet d’avoir quelqu’un de responsable en cas de problèmes.
      Et c’est Sinorama qui a fait perdre de l’argent a bien des gens, c’était une agence avec pignon sur rue , effectivement.

      A et co

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

PARC SAFARI

SYNER G SUPPLEMENTS

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers

Media of the day