fbpx

Romans graphiques de Juillet-Août

Tout le monde a besoin de vacances cette année, les gens des maisons d’éditions aussi. Cette chronique a été écrite avec la collaboration de notre ami, Jean de de la Boîte à Bd de Laval, le spécialiste du genre depuis des décennies.

Disons qu’elles sont pour un public adulte et averti. Beaucoup d’histoires dans ce choix et un peu de fiction. Nous vous les donnons en ordre chronologique et les deux premiers parlent de femmes exemplaires.

Le premier : le Sarcophage des âmes
Il est écrit par un québécois qui raconte l’histoire de sorcière en Nouvelle- Angleterre autour de Boston et de Salem qu’on a un peu modifié mais on s’y retrouve aisément. Patrick Boutin Gagné est né en 1970 au Canada dans le nord. Il se cherche un bout de temps avant de trouver sa voie dans le dessin et les romans graphiques, ce qu’il fait depuis un peu plus d’une décennie. Il était de passage à la boîte récemment en séances de signature et y passe souvent. Il a travaillé chez Ubisoft et nous avons lu plusieurs romans graphiques historiques de lui. Ce roman nous montre une jeune veuve qui tente de préserver sa famille de certaine personnes nocives dont plusieurs sont au service du mal.  Shaalem, fin du XIXème siècle, quelques jours avant Noël. Olivia Newton, une jeune femme diplômée d’histoire antique est très heureuse. Cette descendante d’esclaves vient de recevoir une autorisation de l’académie des sciences pour réaliser des fouilles dans un caveau du vieux cimetière. Elle espère mettre à jour des reliques et peut-être même des restes d’anciens cultes indigènes.

La jeune femme qui est veuve, souhaite fêter cet événement avec sa fille Mercy et une amie, Abbie, la propriétaire d’une maison close. Alors qu’elles lèvent leur coupe de champagne, une brique traverse la fenêtre et atterrit au beau milieu du salon. A l’extérieur, Marty Flynn, un fossoyeur et quelques saoulards menacent de brûler la maison. Ils s’opposent au projet de l’archéologue qu’ils accusent de sorcellerie. L’affrontement tourne court : Abbie et Mercy ont juste le temps de s’échapper avant que la maison ne soit incendiée. Est-ce que Olivia est morte ? Nous n’en dirons pas plus sinon que vous aurez droit à bien des rebondissements. Aux éditions Drakoo, une maison européenne.

Les 3 autres parlent de guerres
Pour le premier cela n’est pas précisé, si c’est celle de 14-18 ou la 2e. Nous débutons par le plus volumineux la résistance d’une femme toute jeune qui veut faire sa part. C’est Madeleine résistante qui sera une série basée sur une histoire vraie dont l’auteur nous raconte le temps pris et les rencontres qui ont donné ce livre.  Née en 1924, la petite Madeleine Riffaud perd son innocence au début de la Seconde Guerre mondiale. Mais qu’importe, elle est de ce bois qui ne rompt pas et entre dans la Résistance. La guerre terminée, elle devient grand reporter, croise Vercors, Picasso, Hô Chi Minh… Invitée par le scénariste Jean-David Morvan, Madeleine lui restitue aujourd’hui ce parcours atypique, remontant le fleuve d’un vingtième siècle accidenté et chargé d’émotions…Dans ce 1er tome la Rose dégoupillée, elle passe par le sanatorium qui fait plus que soigner les malades pour débuter, et les hommes ne la ménagent pas.

Elle perd des gens, et rien ne sera facile, tout un roman graphique de  120 pages environ le monochrome bleu pâle donne encore plus d’impact à son histoire. Jean David Morvan a recueilli les paroles pour écrire ce roman, il nous explique sa démarche sur plusieurs pages à la fin. Cela sera une trilogie à suivre. Un appel pour la liberté. Dessins de Dominique Bertail chez Dupuis.

Le 2e est l’Or des Belges que les Allemands convoitent en fait les Allemands voulaient tout voler, et voler tout le monde pas seulement les juifs. Une autre histoire vraie qui ne respectait aucune règle.  1940, les Nazis veulent s’emparer de la réserve d’or de la Belgique. Le roi Léopold III la confie alors à la France, qui l’envoie à Dakar…Les Allemands finissent par retrouver le tout et on charge le tout sur un train qui traverse l’Afrique, direction Berlin. Est-ce que cela se rendra ? C’est loin et le train aura besoin d ‘un autre moyen de transport pour traverser les mers. Tout le monde en fait partie, De Gaulle, Churchill . I y en avait 22 tonnes en lingot pur, imaginez ce que cela vaut en 2022.  Cela fera bien des victimes. Le 1er tome arrête en Afrique le 2e suivra, pour le moment, on ne sait pas. On explique l’histoire en 3 pages à la fin du volume. Scénario Pierre Boisserie et Philippe Guillaume avec les dessins de Stéphane Brangier. Chez Dupuis.

Le 3e du trio, Bagnard de guerre est la suite de Pinard de guerre dont nous avons parlés en début d’année . Cela doit être pendant la 1ère guerre si c’est une suite du premier. Une histoire de bagne en Cayenne. On ne mourait pas au bagne, on y agonisait indéfiniment.” Après ses déboires dans les tranchées, Ferdinand Tirancourt se retrouve au bagne de Cayenne pour y purger une peine qui, comme celle des autres insoumis dont il va partager le quotidien, sera longue et définitive. Envoyé au terrible camp forestier de Charvein, réservé aux fortes têtes, il est pris en grippe par un surveillant qui prend un plaisir pervers à le harceler. Pourtant, ce n’est pas ce qui inquiète le plus Ferdinand ; c’est cet autre prisonnier, étrange et silencieux, qui semble épier le moindre de ses gestes. Mais tout n’est pas clair, survivra t-il ? Quels sont ses plans? Il va de bagne en bagne, vers la fin on a des révélations et des surprises. Des deux P , Pelaez et Porcel aux éditions  Grand Angle.

Passez voir la boîte à Bd, ils ont bien des suggestions pour l’été pour les 4 à 104 ans.  Jean est assez actif sur facebook : http://laboiteabd.com/

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

DISCO FEST SHOW

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

SITE DE RECONTRES

PARC SAFARI

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers