fbpx

Turo : Quand louer sa voiture devient payant

auto

Les Québécois sont constamment à la recherche de nouvelles façons de faire fructifier leurs actifs. Voici un joueur dans l’industrie de l’économie collaborative, l’entreprise Turo qui propose une plateforme de location de voitures entre particuliers, une façon de transformer un actif non utilisé en source inépuisable de revenus.

Basé sur le même modèle que celui d’Airbnb, Turo permet aux propriétaires de voitures de gagner de l’argent en louant leur véhicule à des voyageurs/particuliers. Le voyageur n’a qu’à y entrer la ville qu’il visite et la durée de la location souhaitée pour accéder au répertoire des voitures disponibles sur une carte, leurs caractéristiques, leur prix et les commentaires des derniers utilisateurs à avoir loué l’automobile.

En comparaison aux compagnies traditionnelles, les utilisateurs de Turo économisent en moyenne 30% des frais de location de voitures. Les propriétaires qui y inscrivent leur voiture, quant à eux, peuvent couvrir les frais relatifs à la possession et à l’utilisation de leur véhicule. À titre d’exemple, louer une Porsche 911 ou un Jeep 7 à 8 jours par mois sur Turo permet de couvrir les mensualités complètes. À Montréal, les locateurs de voitures qui sont actifs sur Turo ont eu un revenu moyen de 590 $ en utilisant cette plateforme. En somme, les propriétaires-utilisateurs voient donc leur voiture se payer seule en louant leur véhicule quelques jours par mois!

Alors que les grandes compagnies de location de voitures doivent se plier à des horaires fixes – ouvertes entre 9h et 17h, fermées les jours fériés et les dimanches, etc. – Turo permet de transiger entre particuliers, ce qui rend les transactions plus faciles. De plus, un système interne de gestion des turoutilisateurs permet d’assurer que le locateur et le propriétaire possèdent tous deux de bons profils de conduite. « Établir un lien de confiance est l’aspect le plus important pour nous. C’est pourquoi nous avons mis en place un système de gestion du risque qui nous permet de voir au tout début de l’expérience si un client correspond à nos critères en matière de risque », précise le PDG de Turo, André Haddad, dans une entrevue réalisée pour Radio-Canada Information.

Turo est présent dans plus de 150 villes au Canada, dont plus de 70 au Québec.
www.turo.com

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers