Un duo classique pour débuter le printemps - Cité Boomers un-duo-classique-pour-debuter-le-printemps

Un duo classique pour débuter le printemps

Le printemps est arrivé, voici un duo classique pour accompagner votre printemps avec des artistes d’ici . Ce sont des artistes que notre équipe suit depuis des décennies. Cela débute avec les lumières nordiques, c’est le retour de la lumière dans notre hémisphère et le 2e est un duo étonnant et intéressant. Les instruments aussi sont un peu différents. Deux cds à découvrir.

Lumières nordiques 

Le hautboïste canadien Vincent Boilard s’entoure du Quatuor Molinari pour un premier album solo consacré à des œuvres de compositeurs canadiens contemporains. Les pièces Searching for Sophia d’Elizabeth Raum, Serenata da Camera, op. 19 de Stewart Grant, In the Stillness of the Summer Wind de Brian Cherney et Requiem Parentibus, op. 34 de Michael Parker constituent le programme musical de cet album audacieux et moderne. Du haut bois en premier plan ce n’est pas courant. Passez voir le site pour le cahier avec tous les détails. Voici la liste des morceaux .  STEWART GRANT (Né en 1948 / b. 1948)
1. Serenata da Camera, op. 19 (1991) [9:52] ELIZABETH RAUM (Née en 1945 / b. 1945)
Searching for Sophia (2000)
2. I. Dance [5:27] 3. II. Prayer [6:11] 4. III. Fantasy on a Traditional Theme [5:21] MICHAEL PARKER (1948-2017)
Requiem Parentibus, op. 34 (1986)
5. Mouvement / Movement I [6:02] 6. Mouvement / Movement II [7:26] 7. Mouvement / Movement III [4:55] BRIAN CHERNEY (Né en 1942 / b. 1942)
8. In the Stillness of the Summer Wind (1987) [15:52] Vincent Boilard hautbois / oboe
QUATUOR MOLINARI
Olga Ranzenhofer premier violon / first violin
Antoine Bareil second violon / second violin
Frédéric Lambert alto / viola
Pierre-Alain Bouvrette violoncelle / cello

Le 2e est du duo Stéphane Tétreault et Olivier Hébert-Bouchard qui proposent Images oubliées, un premier volume d’œuvres de Claude Debussy transcrites pour violoncelle et piano. Avec comme pièce maîtresse la Sonate pour violoncelle et piano, les deux interprètes offrent des transcriptions inédites de pièces comme RêverieDanse bohémienne ou encore La plus que lente et le célèbre « Clair de lune ».

Par la combinaison de ces deux instruments, les atmosphères évoquées dans ces pièces se voient donc définies davantage. En transformant l’aspect « soliste » de ces œuvres en une conception pour deux instruments en dialogue, le langage des sons de Debussy résonne autrement, parfois plus intime, parfois plus grandiose, mais toujours dans l’intention de créer un lien marquant avec le public. Le pouvoir évocateur de ces compositions est donc inévitablement altéré, puisqu’elles racontent maintenant leur histoire mais aussi celle des deux musiciens qui les transmettent. Que dire de plus sinon de passer voir leur site pour les détails et le cahier.

Et pour les versions numériques : : https://atmaclassique.com/produit/claude-debussy-images-oubliees/

Collaboration spéciale: Jean Robert Dupont qui pourra nous ajouter des commentaires 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers