fbpx

Un français, 3 québécoises

C’est la dernière grande fin de semaine de l”année civile. Voici des livres pour vous accompagner dans cette fin de semaine. L’auteur français le plus lu au monde, et 3 de nos autrices.

Le 1er: L’inconnue de la Seine, un authentique fait divers qui inspire celui qui se passe de présentation, c’est de Guillaume Musso. Un soir d’hiver, une jeune femme repêchée nue et perdue est conduite à la préfecture de police de Paris d’où elle s’échappe quelques heures plus tard. Pourquoi et comment? Finalement, les analyses ADN, il s’agit de Milena Bergman, une célèbre pianiste censée être morte dans un crash d’avion plus d’un an auparavant.  Comment cela est -il possible ? Raphaël, son ancien fiancé, et Roxane, une policière mise au placard, tentent d’éclaircir ce mystère. Nous nous retrouvons avec un culte à Dyonisos qui n’était pas seulement le dieu du vin. Une histoire complexe pleine de rebondissements. Il y a des gens inquiétants dans ce monde. Du grand Musso sur 418 pages aves ses dessins. Chez Calmann Levy cette fois.

Amélie en a une table pour vous : https://www.leslibraires.ca/livres/l-inconnue-de-la-seine-guillaume-musso-9782702183670.html

Nos québécoises 

Le 1er d’ici est vrai en plus, le Promeneur de chèvres, vous pourrez faire cela en fin de semaine mais vaut mieux réserver. Tout est dans le livre. Francine  Ruel est venu le présenter à tout le monde en parle, ce livre est sur la passation des pouvoirs et  de la famille et de ses savoirs. Notre équipe nous en sommes des passeurs de savoirs depuis des décennies comme profs et maintenant comme journalistes. Un grand père voit son petit-fils sur les médias, et passe en ville sans permis pour le récupérer ,  Gilles, a perdu travail, logement et repères,  il le suit dans sa petite ferme des Cantons-de-l’Est et revient tranquillement vers une vie saine. Avant il était dans le tourisme et voyageait. Dans les Cantons la vie est simple, on lit, on philosophe , et on promène les  chèvres.  Une belle histoire inventée mais inspirée.  Les promenades en nature avec sous sans des chèvres  nous font parfois apprécier la vie et les gens. Un livre à se faire en cadeau, pour les 16 à 116 ans. Chez Libre Expression,

Passez vite le chercher, il se vend plus vite que le pain .  https://www.leslibraires.ca/livres/le-promeneur-de-chevres-francine-ruel-9782764814765.html

Le 2e de nos autrices est Des Lueurs de liberté. Non ce n’est pas un titre de sortie de confinement, mais un récit sur la vie en 1920 au Saguenay.  

Le temps de la grippe espagnole, le même temps que Maria Chapdelaine, le film sur nos écrans. Une vie à construire dans la même région pas facile.  Un saga historique lumineuse qui débute selon leur maison d’édition. Lauréanne a 11 ans, nous la suivrons sur une décennie, jusqu’au début de la crise de 1929. Sa mère tombe malade, un incendie détruit leur maison, tout va changer, elle va étudier ailleurs, et découvre un peu la vie. Un saga pastorale qui nous rappelle un autre Michel, pas Tremblay mais David qui en était un grand, il est parti pour les vignes éternelles. Un autrice à suivre pour la suite.  Elle avait écrit une autre saga celle des Bergeron.

375 pages de Michèle B Tremblay chez les Éditeurs réunis.

Un parcours à suivre :  https://www.leslibraires.ca/livres/des-lueurs-de-liberte-t-1-michele-b-tremblay-9782897835460.html

Le livre final de cette chronique: Belle comme la fleuve nous fait changer de région encore une fois pour le Bas du fleuve. 

L’autrice aurait peu venir du Saguenay, elle se nomme Mélissa Perron, une famille connue dans la région. L’autrice s’inspire de sa vie pour écrire, elle a eu un diagnostic d’autisme.  Fabienne Dubois mène une vie presque rêvée. Elle adore son emploi dans une maison de soins palliatifs, peint plus que jamais et vit toujours avec son amoureux Fred. Et deux ans plus tôt, elle a fait une grande découverte en apprenant qu’elle était autiste, un diagnostic qui a redéfini son passé et illumine sa vie quotidienne. Après la dépression dans Promets-moi un printemps, l’auteure explore un nouveau thème, l’autisme au féminin, qui interpellera de nombreuses lectrices et leur entourage. Un revenant viendra quelque peu changer la donne et la fera réfléchir. Cela se passe dans la dernière décennie. Ce livre a fait l’unanimité de notre groupe de lecture féminin. 308 pages chez Hurtubise.

Lire en plein air si possible : https://www.leslibraires.ca/livres/belle-comme-le-fleuve-melissa-perron-9782897817244.html

Collaboration spéciale: Amélie Lacroix Maccabée

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers