fbpx

Un Trio de la Distillerie des Appalaches

Le gin est le spiritueux le plus populaire au Québec depuis 5 ans, nous en avions perdus le décompte à 100. Selon un agent rencontré  lors d’un séminaire à la Tohu, il y en aurait 148 et d’autres arrivent pour les fêtes, ce qui en fera plus de 150 d’ici la fin de l’année.

Un guide arrive sous peu sur les gins québécois. Voici un trio intéressant de la distillerie des Appalaches

: Nous débutons avec un gin sans alcool, notre grand -père doit regarder cela d’un drôle d’œil dans les vignes éternelles, selon notre gin master, cela vient d’Europe, la tendance et c’est pour les cocktails. Leur gin serait le 2e sans alcool au Québec. Le Alphonse en l’Honneur du fondateur des caisses populaires  vu que l’entreprise est à Lévis.  C’est assez curieux et surprenant, cela nous fait un peu penser à une tisane froide , avec des herbes . Élémentaire la recette en dit, c’est un savant amalgame de thé du Labrador, camomille, fleur de sureau, tilleul, gingembre, lime et baie de genévrier,  et quelque chose de plus qui pourrait nous donner l’illusion d’un gin sans alcool. Nous l’avons dégustés en comité masculin, au resto, vu qu’il n’a pas d’alcool. Sur 8, on a eu droit à c’est un gin ,  une eau de vie pas trop alcoolisé, c’est une tisane translucide aux herbes de la forêt nordique, c’était assez intéressant comme expérience. Une belle complexité, intrigante, tout en nuances et en sarabande de genièvre, de limes, de fleurs d’automne, fruits blancs, chèvrefeuille a dit un dégustateur faut dire que nous étions dehors près d’une haie.  Nous allons le déguster la prochaine fois en cocktail, et nous vous reviendrons sur cela vu que c’est prévu pour la prochaine grande fin de semaine. La bouteille se démarque aussi, c’est la sœur du maitre distillateur  Raphaël Lessard,  Roxanne Lessard (Alias Os Cane), sa sœur jumelle, qui a créé le visuel de la bouteille d’Alphonse.

24,90$ dans 75 magasins si vous voulez vivre l’expérience :  https://www.saq.com/fr/14718478

Le Kepler régulier

Il est translucide , un gin de caractère un peu épicé , une de nos dégustatrices nous a parlé de gingembre, il semble que nous en cultivons depuis peu ici, thé des bois, un peu de pin, quelqu ‘un a parlé de poivre. Dégusté seul l’alcool est assez présente et s’exprime en bouche , avec un tonic, et des limes en morceaux sur glace, l’alcool est moins présente, tout est en équilibre et il devient délicieux.45,00$ dans environ 120 magasins : https://www.saq.com/fr/14185333

Le Kepler bord de mer

Le gin dont tout le monde nous parlait, original et unique, mettez de la couleur dans vos vies et dans l’automne. Le gin parfait pour cette fin de semaine pour le moins tristounette. Leur distillateur, pendant la Covid,, en manque flagrant de soleil, fut frappé d’un élan soudain de créativité. En compagnie de son petit alambic de poche, il a ainsi distillé et redistillé des aromates frais et ensoleillés. Des profondeurs de la mer a émergé un gin qui fait grand honneur à notre fraise nationale et à la rhubarbe de chez nous. On y ajoute des concombres de serre de la belle et ambitieuse entreprise Toundra du Saguenay ainsi que les algues sauvages Wakamé récoltées par notre ami Antoine Nicolas, le plongeur émérite de Gaspé. Que dire ? Sinon que ce gin se démarque sous toutes ses coutures si on veut, de la bouteille  rose et bleu au liquide unique qui en sort comme un génie pour éclairer nos vies dans les mille et une nuit. Il a été dégusté seul et en cocktail . Je résume le comité mixte.

En partant nous avions un préjugé favorable, pendant la belle saison les tartes fraises et rhubarbes de nos chefs ne durent jamais longtemps. Ici on est dans une farandole de saveurs qui défilent au nez et en bouche.  La robe est claire. Nous n’avons pas d’unanimité , certains disent que la fraise domine, que le 2e nez et la bouche  nous donnent de la rhubarbe et du concombre, avec un certain caractère salin et un vent d’exotisme en fond de décor si on veut. Un voyage des sens tout en finesse et en souplesse. Les saveurs perdurent en longueur, et nous en avons qui nous ont même dits des fruits tropicaux surtout en cocktail, disons que les zestes de fruits ont sans doute aidés.  Pour les cocktails pur ne pas masquer les saveurs du gin, nous suggérons une eau gazeuse. Un gin réussi et accompli, bravo .

41,75$ dans plus de 170 magasins : https://www.saq.com/fr/14758736

Les photos viennent de leur facebook.

Leur distillerie sera sous peu ouverte au public, passez voir leur site.https://distilleriedesappalaches.com/

Merci à nos chefs et à notre gin master Benito pour leur collaboration. 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers