fbpx

Un triptyque hommage québécois

Le nom veut dire une oeuvre en trois volets qui donne quelque chose de beau et de bien, exactement le cas ici avec les trois livres hommage à ses ancêtres de l’autrice. Le tout parle de la vie et du travail des bûcherons pendant des décennies.

  • Le 1er La vie des Bûcherons au temps de la pitoune . La 2e édition .Entre les deux guerres, ils étaient 30 000 par saison au bois pendant des mois.  Il y avait des hommes et des femmes. Le bois servait pour le papier mais aussi un peu pour le chauffage. L’autrice a monté un spectacle avec sa famille sur le sujet, bien avant le cirque Alphonse. A 4 ans elle était sur un chantier avec sa famille , et s’en souvient encore. Ses parents étaient dans les chantiers de 1937 à 1955. Avant que les gens oublient ce temps, elle nous laisse des documents exceptionnels en textes et en photos . Il y en avait dans plusieurs régions, la  Mauricie et Lanaudière et un peu dans les Laurentides. 70 photos, 192 pages, glossaire et bibliographie pour en savoir plus .Ce livre était un coup de Coeur des libraries lors de sa première édition en 2014. 176 pages  https://www.leslibraires.ca/livres/vie-dans-les-camps-de-bucherons-raymonde-beaudoin-9782894487662.html#:~:text=Les%20chantiers%20occupent%20une%20place,r%C3%AAvaient%20d’en%20fonder%20une.
  • Le 2e est Recettes de Chantier et miettes d’Histoire : Sa mère était la cook. Celle qui devait nourrir une cinquantaine d’hommes qui travaillent fort dehors. Une tarte par homme et autres mets pour les garder en santé, et en forme le tout avec des moyens limités. Faut bien le dire, cela rejoint un peu nos menus de cabanes à sucre.
  • Le tout avec des anecdotes, des recettes parfois pour étirer un peu , l’Épicerie était un peu loin . Plusieurs classiques de  notre cuisine, comme la soupe aux pois et la tarte à la ferlouche, chez nous nous disions plorine ou farlouche.108 pages avec des photos, pour ne rien perdre de cette époque. Le livre est sorti en 2019. 108 pages https://www.leslibraires.ca/livres/recettes-de-chantiers-et-miettes-d-raymonde-beaudoin-9782897910709.html
  • Le 3e vient de sortir: Il était une fois des draveurs  :Au début du XXe siècle, les papetières ont hissé les forêts québécoises au rang des richesses naturelles incontour­nables. Les rivières constituaient souvent l’unique moyen d’acheminer le bois vers les usines, en le faisant flotter sur des eaux tumultueuses. C’était aux draveurs d’accomplir cette tâche difficile. Sans doute un des métiers les plus dangereux au Québec. Plusieurs y ont laissé leur vie, tous voulaient la gagner. L’autrice brosse un tableau saisissant du quotidien des draveurs. À partir de leurs témoignages, elle décrit les manoeuvres des hommes dans les barges et le travail de ceux qui, sur la rive, remettaient les billots dans le courant. Loin du conte et de la légende, l’auteure propose une incursion dans un univers impensable aujourd’hui, un hommage à ces draveurs qui travaillaient de l’aube jusqu’à la nuit tombée.  128 pages.
  • Elle nous donne des références de films pour en savoir plus : https://www.leslibraires.ca/livres/il-etait-une-fois-des-draveurs-raymonde-beaudoin-9782897913205.html
  • Nous avons eu une rencontre téléphonique avec l’auteure  professeur retraités Raymonde Beaudoin qui nous recommande de visiter le musée des bûcherons de St-Jean des Piles pour en savoir plus. Ses livres sont un hommage à son père centenaire qui est sa mémoire vivante.
  •  Les  trois livres sont aux éditions Septentrion : https://www.septentrion.qc.ca/

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers