fbpx

Un vignoble québécois avec plusieurs de nos passions

Amélie nous en avait parlé, vu qu’elle demeure dans la région, sur la rive-sud de ce vignoble des frontières, le Clos de l’Orme blanc réunit plusieurs de nos passions et de nos valeurs.

Quelques lignes de leur site web, fort inspirant : Depuis 2009, les étés passés dans le champ nous ont permis d’apprivoiser les vignes… ou serait-ce l’inverse? Comme l’a dit Antoine de Saint-Exupéry : « Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre ». C’est ainsi que le Clos de l’Orme blanc a commencé à germer, en 2015, après le plaisir de quelques vendanges. 3 600 vignes étaient alors présentes sur le terrain, trésor laissé par l’ancien vignoble de la Sablière. Un orme blanc veillait sur leurs vignes et a inspiré le nom du vignoble. Cet arbre était  majestueux avec une silhouette facile à identifier, en forme de parasol. Malheureusement l’arbre n’y est plus vaincu par Dame Nature.

Amélie nous en avait parlé, lors de son ouverture au public, avant la pandémie. Il ouvrait pour le public pour déguster les vins, et pour sa librairie unique, dans la grange. Le tout pour favoriser la culture des livres et le plaisir de la lecture, du partage et du vin. La librairie atypique est ouverte pour tous , avec 10,000 livres en plusieurs langues en majorité dans la langue de Molière. La librairie est une librairie libre- servjce , vous y prenez trois livres en principe, et vous les rapportez quand bon vous semblera. Ils ont un peu de tout nous y sommes passés en laissant plusieurs livres récents. La Grange a plusieurs tables, un club de lecture y tenait une réunion hier. Et oui, ils ont des livres de poche pour le voyage. Amélie est en recherche de livres sur la photo. Il y a dans la grande des murales sur les murs comme vous pouvez voir. Dans leur premier vie, c’était un couple d’ingénieurs. En plus du goût pour le bon vin, Lucie et Rino ont l’amour de la lecture et des livres… et c’est ainsi qu’ils ont aménagé leur grange, non pas en bibliothèque classique, mais plutôt comme une caverne d’Ali Baba, pleine de trésors, et aucun danger si vous vous y attardez. Nous en avons trouvés sur la région et sur les vins, des heures de lecture que nous leur rapporterons.

Ils vous attendent avec leurs vins, des blancs uniques au Québec sinon dans le monde. Les vins : Plaisir, Harmonie, Respect, Partage, Simplicité. Cultiver la vigne en préservant l’harmonie avec la nature; Partager la quiétude de notre petit coin zen en toute simplicité; Élaborer de façon saine et artisanale des vins blancs expressifs. Pour la saison 2019, il leur restait en quantité limitée 1 vin blanc , du Seyval , le premier des 4 suivants , (seyval ayant eu une malo, seyval sans malo et seyval levures indigènes) et un assemblage Geisenheim/Seyval.

Le seyval se nomme Au pied de la lettre, un clin d’oeil, aux livres. Il n’a pas été filtré. Le 2018, a une belle texture, des notes un peu pain, brioche, noisette ou est-ce le fromage aux noix dégustés avec le vin? Une bouche ronde, agréable, la finale élégante, et agréablement longue, je résume le comité surtout féminin, 3 femmes un homme. Tous en veulent une autre bouteille, nous sommes repartis avec deux autres bouteilles. Le vignoble ferme en septembre, mais la Grange demeure ouverte les fins de semaine, alors vous pourrez demander si le vigneron veut vous en vendre, sinon l’an prochain.

Nous y sommes passés en famille hier, un lien enchanteur, des poules qui se promènent, des arbres fruitiers, un coin pour laver votre vaisselle au besoin,  des endroits au soleil ou à l’ombre pour manger et lire, et déguster de bons vins, car il en reste que deux en dégustation. Le vigneron intervient le moins possible dans le vin, c’est presque du vin nature. Le Québec nous étonne encore  avec ses vins et le reste depuis une décennie.

Pour 2021, ils ont plusieurs nouveaux vins, des 2020 et en plus ils sont en vente un peu partout au Québec, nous vous en reparlerons dès que possible, quand nous aurons des échantillons.

Si vous manquez quoi que ce soit pour le lunch, le magasin général du village en a un peu de tout, des clous, de la bouffe, des vêtements, le journal local gratuit, faut passer voir cela aussi, au coeur du village, bureau de poste, église, et magasin général le tout un peu figé dans le temps. 

Merci au couple de vignerons pour leur accueil. Le village frontière de St-Armand aurait même un cimetière d’esclaves . Nos collègues de plusieurs médias en ont parlés:  http://ici.radio-canada.ca/emissions/le_15_18/2014-2015/chronique.asp?idChronique=396413 

Le lac Champlain est à deux pas, pour continuer vos découvertes.

Collaboration spéciale, Amélie Lacroix Maccabée

https://closdelormeblanc.com/notre-histoire/

2 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

DISCO FEST SHOW

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

SITE DE RECONTRES

PARC SAFARI

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers