fbpx

Vivre pleinement sa vie a la ménopause, Nathalie Gascon y croit

ménopause

Un sondage Ipsos-Reid révèle que les Canadiennes ont une perception erronée de la ménopause et des options qui s’offrent à elles pour soulager les symptômes.

Bien des femmes de 45 ans+ ont espoir de conserver leur vitalité durant la ménopause, mais 46 %  s’inquiètent des effets et ont une perception erronée de cette étape naturelle de la vie et des options thérapeutiques qui s’offrent à elles. Nathalie Gascon, comédienne et mère de quatre grands enfants, connaît trop bien l’importance de bien se renseigner afin de pouvoir prendre les bonnes décisions pour rester active et en santé lorsque ce passage obligatoire fait son apparition chez la femme.

Dès le début de sa périménopause, à l’âge de 48 ans, l’impact des symptômes a été plus important que ce à quoi elle s’attendait et elle n’était certes pas préparée mentalement pour vivre cela. Bien que chaque femme vit cette période avec ses craintes et ses appréhensions, Mme Gascon croit sincèrement qu’en ayant une attitude positive face à la ménopause, en étant bien renseignée sur les options thérapeutiques, en prenant soin de son corps grâce à une saine alimentation ainsi qu’en augmentant son activité physique, on peut voir ce passage non comme une fin, mais comme le début d’un nouvel épisode dans notre vie. Malheureusement, selon le sondage, la confusion et le manque d’information pourraient encore empêcher deux femmes sur cinq de chercher activement une solution ou un traitement2, qu’il s’agisse d’un médicament d’ordonnance ne contenant pas d’hormones, de l’adoption d’un mode de vie sain, de choix santé, d’un traitement complémentaire ou parallèle ou encore de l’hormonothérapie. Selon la Dre Sophie Desindes, gynécologue-obstétricienne, spécialiste en ménopause, responsable de la Clinique de ménopause du CHUS et professeure à l’Université de Sherbrooke, les connaissances en matière de traitement se sont grandement enrichies au cours des dernières années. C’est pourquoi il est impératif selon elle que les femmes consultent leur médecin, obtiennent des renseignements exacts et remettent les pendules à l’heure en ce qui a trait à la ménopause.

Par : Melaine Étian
Tirée de : www.leditionnouvelles.com

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers