fbpx

Voyager en classe senior : Découvrez la Namibie

Bon d’accord, depuis six mois, on ne peut plus voyager, ce que ma femme et moi faisions depuis des années. C’est bien dommage, mais on n’y peut rien.  Toutefois durant le confinement, m’est venue l’idée de créer un site pour vous faire découvrir  nos voyages. Car qu’est-ce qui nous empêche de rêver ? Alors embarquez avec moi, je vous emmène vers une destination inconnue…..ou presque…..la Namibie !

La Namibie est un des pays les plus méconnus de la Planète. Probablement parce qu’il n’existe que depuis peu et aussi parce qu’il est très peu peuplé. En effet, la Namibie n’existe que depuis 1990.  Et sa population totale ne dépasse pas 2,5 millions d’individus. Et pourtant… C’est une des destinations d’Afrique les plus intéressantes que nous ayons eu la chance de découvrir !

La Namibie couvre un immense territoire, plus grand que la France, coincé entre l’Afrique du Sud, l’Angola et le Botswana.  Sa population est très hétéroclite.  Elle est composée d’innombrables minorités , dont la plupart vivaient encore dans la brousse il y a à peine 50 ans.  La langue officielle du pays est l’Anglais mais il s’y parle aussi des dizaines de dialectes, dont quelques-uns sont parmi les plus étranges du monde. On y trouve, en effet, plusieurs langues qui utilisent des  « clics ».  Il est drôle et surprenant d’entendre une conversation ponctuée de nombreux clics.

À la fin du 19e siècle, le territoire est colonisé par les Allemands. Après la première guerre mondiale, la Namibie passe sous le mandat de l’Afrique du Sud, son voisin.  Le pays devient donc soumis à l’apartheid.  Ce n’est finalement qu’en 1990 que la Namibie devient officiellement un pays indépendant.

Mais pourquoi va t-on en Namibie ?
On y va d’abord parce que c’est en Afrique. Et qui dit Afrique dit animaux exotiques. Nous y avons rencontré des lions, des éléphants, des girafes, des zèbres, des rhinocéros, des léopards, des cheetahs, des babouins et une impressionnante variété d’antilopes : Oryx, impalas, springboks, dik-diks, gnous, koudous, etc.

Une raison majeure pour choisir la Namibie plutôt qu’un autre pays d’Afrique, c’est que le pays est très sécuritaire, stable politiquement et qu’il est facile de s’y déplacer par soi-même. Durant trois semaines, nous avons exploré le pays à notre guise avec un Jeep de location. La conduite se fait à gauche de la route, mais ce n’est pas un gros problème parce qu’il y a très peu de circulation. En plus, ce qui ne gâche rien, les gens sont d’une gentillesse et d’une politesse remarquables. On a toujours l’impression que le tourisme est important pour eux et qu’ils apprécient notre présence.

On visite aussi la Namibie pour ses paysages. Le pays est largement constitué de déserts. Les plus beaux du monde. Le désert du Namib ( qui a donné son nom au pays ) est le plus vieux désert du monde. Il est surtout réputé pour ses arbres pétrifiés. Quant au désert du Kalahari, ses magnifiques dunes de sable rouge s’étendent à l’infini. Il faut absolument grimper ces superbes collines qui changent constamment de forme au gré du vent.  Et les couchers de soleil dans le désert sont d’une beauté sans nom.

On a tendance à penser que le désert est inhabité.  Rien n’est plus faux.  Le désert renferme une grande quantité d’animaux qui se sont adaptés de surprenante façon. Nous y avons vu des éléphants du désert, des rhinocéros, des chacals et aussi des zèbres qui survivent dans cet environnement hostile.  Sans compter les scorpions, serpents et insectes de toutes sortes.

Une autre raison de visiter la Namibie est la possibilité de rencontrer des peuples autochtones. Nous avons passé deux jours dans la tribu des San ( aussi appelés bushman ) . Dans la brousse, ils nous ont montré comment survivre avec les différentes plantes, à partir desquelles ils trouvent l’eau, la nourriture et certains remèdes. Les femmes s’occupent des enfants, bien sûr, mais elles font aussi beaucoup d’artisanat. Et tous ces gens qui étaient autrefois des nomades,  habitent des huttes de branches et de terre, en parfaite harmonie avec la Nature. A la base, les San sont un peuple de chasseurs et de cueilleurs. Ils nous ont montré comment ils fabriquaient leurs arcs et leurs flèches. Et ils font toujours le feu en frottant deux morceaux de bois.

Nous avons également rendu visite aux Demara et aux Herero.  Mais le peuple le plus surprenant est sans contredit les Himba. Les femmes Himba ont la coutume de s’enduire le corps d’une poudre minérale rouge mélangée avec du gras animal. Leurs coiffures sont très élaborées et demandent beaucoup de temps et d’attention.

Malheureusement, toutes ces tribus autochtones sont en processus d’assimilation rapide. Le développement du pays fait en sorte qu’il leur est de plus en plus difficile de se déplacer librement et de chasser comme leurs ancêtres le faisaient depuis des milliers d’années.

Le pays n’est pas encore prêt à recevoir de grandes quantités de touristes. On n’y trouve donc pratiquement pas d’hôtels ni de restaurants. Le tourisme actuel se divise en deux catégories. On peut facilement y faire du camping. Beaucoup de gens, particulièrement les plus jeunes, parcourent le pays en montant leur tente à tous les soirs. Et, pour ceux qui ne sont pas très camping, il reste l’option des lodges, dont le réseau est fort bien développé.

Un lodge est une construction généralement en pleine brousse ou dans le désert, qui offre hébergement, repas et safaris photos  de toutes sortes. La plupart sont d’un grand confort. Pour la première fois de notre vie, nous y avons fait des safaris pédestres !  Un pour chercher des rhinocéros noirs, en voie d’extinction. Et un autre pour voir des cheetahs. Quelle expérience magnifique que de se trouver à quelques mètres d’un cheetah en train de dévorer sa proie.

La Namibie compte très peu de villes.  La Capitale, Windhoek, compte moins de 300,000 habitants et offre peu d’intérêt.  Par contre, la seconde ville en importance, Swakopmund a tout d’un village allemand. Situé au bord de l’Atlantique, elle fut fondée en 1892 par des colons allemands et a conservé tout le charme et l’architecture germanique.

Si vous rêvez de safaris en Afrique, loin des groupes de touristes, la Namibie devrait figurer en haut de votre liste d’endroits à découvrir.  Et c’est un des rares endroits du globe à conserver encore un peu d’authenticité.

À PROPOS DE JOYCE ET NORMAND
Joyce et Normand sont retraités depuis une dizaine d’années.  Et ils n’ont jamais été aussi actifs !  Chaque année, plusieurs fois, ils font leur valise et partent à la découverte des endroits les plus exotiques qui soient. Leurs périples les ont amenés sur tous les continents et sur tous les océans. Normand s’occupe de la planification et de la logistique. Quant à sa conjointe, c’est la photographe officielle. Ils ont accepté de partager avec nous leurs plus beaux voyages.
www.voyagerenclassesenior.com
Facebook et Instagram:   voyager en classe senior
Courriel :  normmtl@icloud.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers