Comment la masturbation peut améliorer votre sommeil - Cité Boomers

Comment la masturbation peut améliorer votre sommeil

Le rôle de la masturbation dans le bien-être et l’amélioration du sommeil : du stress à la sérénité !

Une étude du Conseil canadien pour un meilleur sommeil révèle qu’en vieillissant bien dormir devient de plus en plus important pour la santé. Mais paradoxalement la majorité dse boomers n’ont pas suffisamment de sommeil de qualité et négligent cet élément crucial dans le maintien d’un mode de vie sain. Afin d’y remédier, on préconise souvent une meilleure alimentation et l’exercice physique, ce qui peut certes aider. Toutefois, la masturbation, une pratique toute simple, mais souvent encore tabou pour les gens de notre génération, pourrait procurer un meilleur sommeil.

Womanizer, marque leader de produits de bien-être sexuel, remet en question cet oubli en dévoilant la relation entre orgasmes et sommeil en l’honneur de Masturbation May. Cependant, il ne s’agit pas seulement de plaisir : il existe des informations fascinantes sur la manière dont le sexe joue un rôle dans la masturbation et ses effets sur le sommeil. « Nous mettons en avant une facette des soins personnels souvent laissée dans l’ombre”, ajoute Elisabeth Neumann, sexologue. “Si beaucoup associent la masturbation au plaisir, ses bienfaits sur la santé, notamment pour améliorer le sommeil, sont moins connus. Il est temps que nous reconnaissions la masturbation non seulement pour son plaisir mais aussi pour sa contribution significative au bien-être général. »

Une étude récente[1] de Womanizer a mis en évidence un écart notable entre les sexes dans les habitudes de masturbation, avec 17 % des hommes déclarant se masturber presque quotidiennement, alors que seulement 5 % des femmes font de même. Par ailleurs, l’étude révèle que près de 20 % des femmes déclarent ne jamais se masturber, contre seulement 8 % des hommes. Ces statistiques suggèrent que les femmes pourraient passer à côté d’un outil bénéfique pour soulager le stress et améliorer leur sommeil.

L’étude a également révélé que plus de 18 % des personnes ignorent les bienfaits de la masturbation pour la santé, ce qui indique un manque de connaissances important dans la compréhension de la santé sexuelle et de son impact plus large sur le bien-être. De plus, près de 10 % croient encore que la masturbation peut avoir un impact sur la vue – une idée fausse enracinée dans les mythes plutôt que dans la science. L’étude a également révélé que même si plus de 60 % des personnes comprennent que la masturbation peut aider à soulager le stress, beaucoup ne réalisent pas que ce soulagement du stress peut conduire à un meilleur sommeil. Compte tenu de ces résultats, Womanizer vise à mettre en évidence comment la masturbation peut être un outil bénéfique pour améliorer la qualité du sommeil.

Elisabeth Neumann, déclare : « Les tabous sociétaux entourant la sexualité ont souvent obscurci ou limité l’accès aux nombreux bienfaits du plaisir pour la santé. S’il est incroyable d’éprouver du plaisir juste pour le plaisir en soi, en tant que sensation nourrissante et étonnante, je pense qu’il est également temps de reconnaître ses contributions significatives au bien-être mental et physique. Mettre l’accent sur la multitude d’effets positifs du plaisir, tels qu’un meilleur sommeil, joue un rôle essentiel dans la réduction de la stigmatisation et dans l’autonomisation des individus pour qu’ils acceptent leur propre plaisir. »

Le rôle de la masturbation dans le bien-être et l’amélioration du sommeil
Les recherches suggèrent que les orgasmes, en particulier ceux obtenus par la masturbation, peuvent améliorer considérablement la qualité du sommeil et réduire le temps nécessaire pour s’endormir. Une étude soulignée par Womanizer révèle que les problèmes de sommeil sont répandus et coûteux dans le monde entier, avec des tendances indiquant une diminution de la durée moyenne du sommeil et une augmentation de l’insomnie et d’autres difficultés de sommeil, en particulier dans les pays occidentaux. Malgré des recherches approfondies sur les interventions comportementales et liées au mode de vie visant à améliorer le sommeil, peu d’attention a été accordée au lien potentiel entre l’activité sexuelle et le sommeil.

Du stress à la sérénité
L’étude indique que les orgasmes déclenchent la libération d’ocytocine et de prolactine tout en inhibant le cortisol, ce qui facilite le sommeil. Étonnamment, les orgasmes obtenus par la masturbation étaient associés à une meilleure qualité de sommeil et à une latence réduite par rapport à ceux obtenus avec un partenaire. Cela suggère que l’autostimulation avant de se coucher pourrait constituer une nouvelle stratégie comportementale visant à améliorer le sommeil.
En vous souhaitant des bonnes nuits de sommeil !
Par Eve de Rothiacob

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers