Anorak , une des 337 brasseries québécoises se démarque - Cité Boomers

Anorak , une des 337 brasseries québécoises se démarque

 Selon leur association , dans le dernier rapport, ils sont 236 plus 95 brasseries artisanales dans la province. Comme disait un de nos directeurs, c’est beaucoup, pas mal, trop, énormément. Comme dans les distilleries, plusieurs ne termineront pas la décennie.

Anorak elle, a le vent dans les voiles,  avec un permis de brasseur artisanal de la Régie des Alcool des Jeux et des Courses du Québec (RACJ). Leur chef brasseur est Éric – Martin un des proprios et leur premier brasseur Sébastien Landry est le fils de notre photographe sportif, nous l’avons rencontré et voici quelques bières dégustées: Selon la rencontre avec Sébastien, ils produisent une dizaine de types différents . L’emphase est mise sur les bières de styles classiques telles que Kölsch et blanche allemande, blanche belge, brune anglaise, rousse et stout irlandaise ainsi que quelques types de IPA. Les bières sont disponibles pour consommation sur place à partir des fûts et aussi pour emporter sous formes de canettes de 473ml et en vente dans certains points des Laurentides. Nous avions 3 bières en dégustation pour notre comité des Sages .

Le 1êre était la Hawking , canette orange qui titre 5% en alcool, une better bitter selon leur site, un style anglais avec de l’orge, une belle blonde qui tire sur la brune qui a fait l’unanimité en apéro .

La 2e est fort populaire, la Superfolk créée pour un événement populaire locale et qui remet une partie des ventes pour l’événement. Une bière comme notre comité les aime, de la matière , une cream ale, colorée , douce, presque une caresse de qui vous voulez. Selon tout le monde c’est une des plus populaires. Nous sommes d’accords , tous en rachètent. Tellement qu’il en manque souvent.

La rousse irlandaise Henry Denny titre 4,6 en alcool .Une belle irlandaise avec une belle complexité, un peu caramel McIntosh de notre enfance qui perdure en bouche,  tout y est bien en équilibre ,  juste assez d’amertume qui parfois nous dérange quand elle est trop présente.  Qui est ce personnage  ? . C’est un irlandais qui a été le premier a commercialisé le bacon en tranche!

Nous y étions pour un événement, cette semaine, nous avons un nouveau trio qui débute avec la Jeff, une bière américaine, inspirée de Thomas Jefferson. Un grand président que Benito et moi avions rencontré dans sa maison de Virginie, une bière avec du houblon talus. Le talus nous donne des arômes exotiques et tropicaux avec un peu de conifères. Le nez et le bouche sont un peu sur la sauge pour éloigner le mauvais esprit dirait nos amis des premières nations. Une expérience unique, elle titre un peu en amertume mais nous ne l’avons pas senti. Tout est en équilibre.

Pour les deux autres, voici la Neipa en premier , le nom veut dire New England India Pale Ale, petit conseil versez-la lentement la mousse est abondante. Ce type de bière vient de la côte est américaine, et est nettement douce et tropicale sur des saveurs d’agrumes. Certains en disent que c’est une explosion de fruits, celle -ci est discrète mais agréable surtout en apéro avec des croustilles devant le foyer. C’est la première de la série avec de nouvelles cannettes . Peu d’amertume, une belle bière de soif, elle fera fureur en été sur le patio sans doute. La dernière  d’inspiration européenne a été remise au collaborateur Jean qui nous en donnera des nouvelles sous peu il veut même mettre cela en film sur son facebook.

En attendant, passez voir leur site pour toute l’offre de cette brasserie qui aura du nouveau pour 2024, sur leur Facebook.

Pour le temps des fêtes il vaut mieux réserver : https://www.brasserieanorak.ca/

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers