fbpx

Cordâme, Da Vinci Inventions ,

Cordâme est un ensemble très dynamique qui se consacre à l’interprétation des compositions de Jean Félix Mailloux. Formé à Montréal en 2004, Cordâme a été finaliste pour plusieurs prix prestigieux. Ayant fait paraître 8 albums en 15 ans, le groupe est certainement un des plus actifs sur la scène québécoise. La discographie consacrée aux compositions de Jean Félix Mailloux met en relief une instrumentation qui change d’un disque à l’autre et qui s’est stabilisé autour d’un groupe de six musiciens. Voici ce qu’il nous dit sur ce CD.

Ce projet original d’un spectacle autour du génie de la renaissance italienne  a pris une année de recherche dans l’univers de De Vinci en écoutant beaucoup de musiques de la renaissance italienne ainsi qu’en lisant sur l’homme et l’histoire de son époque.Avec à cœur la réinvention constante de son langage artistique, le contrebassiste, compositeur, arrangeur et directeur musical Jean Félix Mailloux s’est octroyé un défi colossal. Avec Cordâme — ensemble qu’il mène de main de maître et qui se voit complété par les émérites Marie Neige Lavigne (violon), Sheila Hannigan (violoncelle), Éveline Grégoire-Rousseau (harpe), Coral Egan (voix) et Isaiah Ceccarelli (batterie) — le voilà qui peut déclarer «mission accomplie».
J’ai voulu créer un spectacle original qui soit à la fois un hommage à l’imagination foisonnante du personnage et une occasion pour moi de créer des musiques sur la riche poésie italienne.  Cela donne des  poèmes, des musiques , de nouvelles œuvres en m’inspirant non seulement de la musique de la renaissance mais j’ai aussi voulu me rapprocher des compositeurs qui puisent leurs inspirations dans les musiques anciennes tel Arvo Pärt et John Tavener. Ces musiques sont pour lui  toutes spéciales car c’est la première fois que je compose des musiques avec des paroles. La découverte de la poésie de Gaspara Stampa a été un élément déclencheur pour créer ces pièces, il y a  découvert plusieurs affinités avec l’univers de De Vinci. De plus, il  également travaillé sur la poésie de Pétrarque qui, j’ai appris au fil de mes lectures sur De Vinci, était un des poètes que De Vinci aimait chanter. Leonardo était semble t’il un excellent improvisateur, il semble tout désigné de lui rendre hommage avec notre ensemble aux frontières du jazz et de la musique de chambre.

https://jeanfelixmailloux.com/projets/cordame-da-vinci-inventions/

Selon nous un pur délice pour les oreilles. Le tout débutant avec la  promesse du bonheur après l’hiver, est-ce le déconfinement annoncé? Le 2e est l’arbre heureux, qui reprend vie, c’est notre printemps.3e morceau,  Invention 64, 4e c’est la Beauté, le courage et la sagesse qu’on se souhaite tous. Le 5e , Salai, 6e Interlude, 7e c’est la nuit d’Amour, lumière et bonheur , ensuite un voyage en Italie, pour les morceaux 8-9-10-11 Florence-Italie-Milan et l’Arno tout cela nous fait voyager.  Le 12e  nous présente  Vinci et le 13e morceau c’est la fin de sa vie en France, tout le monde sait que Francoîs Ier l’a hébergé dans un château de la Loire, le Clos Lucé,  il est devenu son  grand ami.

https://www.malasartes.org/m-sica

Des extraits sont disponibles sur ce vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=wkrkrI7kqhI

Compositions, arrangements et direction musicale : Jean Félix Mailloux

Collaboration spéciale: Jean-Robert Dupont

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers