La croissance fulgurante des travailleurs étrangers au Québec

La croissance fulgurante des travailleurs étrangers au Québec : Une nécessité incontournable

La croissance fulgurante des travailleurs étrangers au Québec

Au Québec, la présence croissante des travailleurs étrangers temporaires (TET) est devenue une réalité incontournable pour de nombreuses entreprises. Les données récentes du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) révèlent une multiplication par cinq du nombre de TET dans divers secteurs de l’économie entre 2021 et 2023. Cette tendance soulève des enjeux cruciaux et met en lumière l’importance de ces travailleurs dans le paysage professionnel québécois. Nous en reparlons vu que la fête internationale des travailleurs arrive cette semaine soit le 1er mai. Nous avons des travailleurs du monde.    

I. Une croissance exponentielle des travailleurs étrangers temporaires :

Les chiffres du MIFI démontrent une augmentation significative, passant de 4370 en 2021 à plus de 22 798 en 2023. Cette expansion remarquable s’étend au-delà des secteurs traditionnellement associés aux TET, tels que l’agriculture, pour englober des domaines variés, de la mécanique automobile à la haute technologie.

II. Diversification des professions admissibles :

En 2022, plus de 296 professions étaient éligibles au traitement simplifié des demandes pour les TET, et la liste est sujette à des mises à jour régulières. Cette diversification des professions souligne l’importance croissante des travailleurs étrangers dans des domaines allant de la construction aux services alimentaires.

III. Témoignages d’employeurs et besoins pressants :

Des entreprises telles que le Groupe Olivier Automobile, Desjardins et La Cage expriment unanimement leur dépendance envers les travailleurs étrangers. Les coordonnateurs des ressources humaines insistent sur la nécessité de ces travailleurs dans plusieurs régions du Québec et soulignent leurs contributions vitales aux opérations quotidiennes.

IV. Les défis du processus bureaucratique :

Bien que les entreprises reconnaissent l’importance des TET, elles soulignent également les défis liés au processus bureaucratique. Les employeurs déplorent la lourdeur des procédures administratives et appellent à des réformes pour faciliter l’embauche rapide et efficace de travailleurs étrangers.

V. Diversification des origines et des compétences :

Les travailleurs étrangers proviennent de divers horizons, tels que la Côte-d’Ivoire, la Tunisie, la France, le Mexique, la Belgique, et bien d’autres. Leur diversité enrichit le tissu professionnel québécois, apportant des compétences variées et des perspectives nouvelles.

VI. Un atout économique et social :

Les entreprises insistent sur le rôle vital que jouent les travailleurs étrangers dans le maintien de la vitalité des entreprises et des entrepreneurs. Leur présence contribue à combler des lacunes critiques sur le marché du travail et stimule la croissance économique.

L’essor spectaculaire du nombre de travailleurs étrangers temporaires au Québec témoigne de leur importance croissante dans la dynamique économique de la province. Si les entreprises saluent leur contribution, elles appellent également à une réflexion sur les processus d’immigration pour assurer une intégration efficace et harmonieuse de ces travailleurs essentiels à la prospérité québécoise.

Collaboration spéciale: André Maccabée et Amélie Lacroix-Maccabée

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers