"Célébrons les câlins :Journée Mondiale et Mois du Bonheur"

Le temps des Câlins, pas juste en janvier

Recevoir ou donner des câlins dégage de l’ocytocine, une hormone de bien-être. Nous avons tous en tout temps besoin de réconfort. Le 21 janvier est la journée des câlins dans le monde entier pour nous réchauffer à tous les niveaux. Mais il  y a aussi le mois des câlins qui débute le 25, bien que ce devrait être une pratique annuelle délaissée avec la pandémie. Mais d’où vient cette idée ?

Cela remonte aux années 70 et 80 chez nos voisins américains, qui étaient déprimés fin janvier. Sur le site des journées internationales, quelques chiffres intéressants: il faut 7 minutes de câlins par jour pour se sentir heureux car cela active l’ocytocine, l’hormone du bien-être. Les enfants sont plus heureux et sont plus grands  quand ils ont des parents qui s’embrassent. Il y aurait eu un câlin géant avec 462 personnes (en 1998 à Winnipeg). L’idée de libérer son affectivité sans attendre et recevoir des marques d’amour était née sous la forme d’un mouvement vers le “câlin gratuit”.

Nous avions des gens qui se promenaient toute la journée avec un écriteau câlins gratuits, au collège où j’enseignais. Quelques bienfaits selon un site de l’université de Sherbrooke.

  1. Un câlin permet de sécréter de l’endorphine, de la dopamine et de l’ocytocine, les hormones du bien-être et du plaisir !
  2. Les câlins stimulent le système immunitaire et nous aident à lutter contre les infections.
  3. Les câlins réduisent le risque de maladies du coeur en abaissant la tension artérielle.
  4. Les câlins contribuent au soulagement de la douleur.
  5. Les câlins sont essentiels au bon développement des enfants : un tout-petit ayant reçu de nombreux câlins aura tendance à devenir un adulte plus équilibré émotionnellement.
  6. Nul besoin de rester collés pendant des heures: dix secondes suffisent pour entraîner un effet bénéfique !
  7. Cela régularise notre système nerveux
  8. Ils permettent d’exprimer notre amour et notre soutien aux gens
  9. Cela exerce notre patience

Parfait pour notre ère où tout est trop virtuel…car  les français, latinos, italiens, grecs, s’embrassent tout le temps, donc en réel.

Le mois des Calins pour Ste-Justine et le concours
Ce sont les enfants qui ont besoin le plus de calins avec la pandémie.  Depuis 17 ans, les Québécois appuient avec cœur le Mois des Câlins de Sainte-Justine, cette chaleureuse initiative de la Fondation, en partenariat avec Jean Coutu, Clarins et Rythme.

Les enfants âgés de 5 à 12 ans sont invités à participer au concours Dessine-moi un câlin pour la cause de Sainte-Justine. En plus d’avoir l’honneur de retrouver son dessin reproduit sur l’emballage des Embellisseurs Lèvres « Rose Câlins » de Clarins de la prochaine édition du Mois des Câlins de Sainte-Justine, le lauréat obtient aussi un chèque-cadeau de 1 000 $ dans un magasin de livres et de jouets (ou l’équivalent).

www.fondationstejustine.org/fr/evenements/le-mois-des-calins-de-sainte-justine

 

3 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers