Notre eau, notre responsabilité car elle n'est pas inépuisable.

Préserver notre eau est un devoir de citoyen

Notre Eau, Notre Responsabilité car elle n'est pas inépuisable.

Préservons l’Eau : Un devoir de citoyen

L’eau, cette ressource essentielle à la vie, occupe aujourd’hui le devant de la scène, devenant l’enjeu majeur du siècle selon de nombreux scientifiques. L’accès à une eau potable demeure un défi dans de nombreuses régions du monde, où plus de deux milliards de personnes vivent encore sans accès à une source d’eau saine et à des installations sanitaires de base, comme le souligne le dernier Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau de 2019. La goutte de trop nous rappelle que nous en gaspillons trop surtout pendant la belle saison.

L’eau: un devoir mondial

L’accès à l’eau potable est un droit fondamental de l’homme, inscrit parmi les Objectifs de Développement Durable (ODD). Malgré les progrès accomplis au cours des 15 dernières années, de vastes portions de la population mondiale restent privées de ce droit élémentaire. Au Québec, la gestion de l’eau est elle aussi un sujet brûlant. Chaque printemps, nous observons le gaspillage flagrant d’eau, utilisée inutilement pour laver les entrées, au lieu d’opter pour des solutions plus économes, comme le balai. L’Australie nous offre un exemple à suivre en recyclant l’eau de lavage des vêtements pour alimenter les chasses d’eau des salles de bains. Pourquoi ne pas voir davantage de fontaines à eau dans les écoles et les entreprises plutôt que des boissons sucrées ? Il est temps de sensibiliser l’ensemble de la population du Québec à la protection de notre précieuse ressource et de les encourager à prendre des mesures concrètes pour sa préservation, qui est vitale pour notre bien-être collectif.

L’eau : un privilège québécois

Le Québec jouit d’un privilège exceptionnel avec ses abondantes ressources en eau, représentant 3 % des réserves d’eau douce mondiales. Avec des dizaines de milliers de rivières et plus de trois millions de plans d’eau, cette ressource naturelle est cruciale pour une multitude d’usages : des besoins quotidiens à l’industrie, en passant par l’agriculture, le transport, l’énergie et les loisirs. Cependant, la pression sur cette ressource grandit et de nombreux enjeux se posent : qualité, quantité, sécurité, préservation des écosystèmes, accessibilité et impact des changements climatiques. Celle-ci est un bien commun qui requiert l’engagement individuel et collectif de tous les Québécois et Québécoises.

Démystifier les Mythes: L’eau n’est pas inépuisable

Il est temps de détruire certains mythes, notamment celui selon lequel l’eau potable est inépuisable. Un documentaire révélateur, accessible en ligne à Notre eau, notre responsabilité car elle n'est pas inépuisable.tout moment, La Goutte de Trop, explore la réalité du gaspillage de l’eau, qui nous classe parmi les plus grands consommateurs mondiaux. Ce gaspillage coûte des milliards et met en danger notre ressource précieuse. Cela repasse en direct sur Télé=Québecle 20 janvier et en reprises:https://www.telequebec.tv/documentaire/la-goutte-de-trop

Repenser Notre Gestion

Repenser notre gestion de l’eau est essentiel. Nous devons économiser et améliorer notre utilisation de cette ressource précieuse. Celle-ci est un bien commun vital, non seulement pour les humains, mais aussi pour tous les écosystèmes et le vivant dans son ensemble. Il est temps de cesser de la considérer comme une ressource inépuisable à notre service, partout dans le monde. Les activités humaines, telles que le pompage massif, le détournement des cours d’eau, la construction de barrages et la pollution, ont des conséquences significatives sur cette précieuse ressource. Sa gestion doit devenir un enjeu politique collectif et démocratique pour éviter les conflits et les guerres liées à cette ressource essentielle. Nous avons le pouvoir de mieux gérer notre consommation et d’adopter des pratiques plus responsables. Le documentaire détruit ce mythe qui nous place parmi les plus grands consommateurs au monde. Un gaspillage qui coûte des milliards et met en péril cette précieuse ressource. Sur le web en tout temps: https://www.telequebec.tv/documentaire/la-goutte-de-trop

À la Découverte d’une nouvelle perspective

Découvrez le livre “L’eau : Fake or Not” par Charlène Descollonges et Isabelle Brokman dans la collection “Fake Or Not”. Ce livre de 120 pages chez Tana offre une perspective novatrice sur ce problème s’adressant aux lecteurs de 10 à 110 ans. Alors, pour faire fonctionner notre système économique, on pompe massivement et on rejette là où ça nous arrange, on détourne les cours, on endigue les rivières, on construit des barrages et des retenues, on bétonne les zones humides, on déforeste à tour de bras, on pollue, on modifie le climat… Il est urgent de regarder l’eau douce autrement que comme une ressource à contrôler, éternellement disponible. Enjeu politique, cette gestion doit devenir collective et démocratique, sous peine de multiplier les conflits d’usage. On vous dit tout selon les faits, car nous gaspillons cette source et il y moyen de faire mieux.
Charlène Descollonges avec Isabelle Brokman : 120 pages chez Tana.

Passons à l’action

Il est temps de suivre l’exemple de l’Australie en recyclant l’eau de lavage pour les toilettes, afin de préserver celle qui eat potable. Pour des informations supplémentaires, vous pouvez consulter ce document européen : L’Eau, Défi du 21ème Siècle.

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

NYZOLAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SITE DE RECONTRES

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers