Réseaux sociaux : Votre discussion de groupe privée est tout sauf privée! - Cité Boomers

Réseaux sociaux : Votre discussion de groupe privée est tout sauf privée!

Réseaux sociaux : Votre discussion de groupe privée est tout sauf privée!

Beaucoup voient l’avènement de la technologie comme une bénédiction, mais cette médaille a aussi son revers. Sur les réseaux sociaux, vous pensez que vos discussions de groupe privées” sont sécurisées et confidentielles ? Détrompez-vous. La vérité pourrait vous surprendre.

Les faits et les mythes de la confidentialité

Il y a une idée répandue que les discussions de groupe sur les réseaux sociaux restent à l’abri des regards indiscrets. Pourtant, selon Steffan Black, expert en technologie chez ZenShield, cette croyance est plus basée sur des mythes que sur la réalité.

“Ce n’est pas si simple”, prévient Black. “À l’ère numérique d’aujourd’hui, il n’y a pas de confidentialité absolue. Vos discussions de groupe, malgré leur étiquette ‘privée’, ne sont pas aussi sécurisées que vous pourriez le penser.” Black a en outre expliqué que de nombreux services de chat stockent des données sur des serveurs – et une fois vos données stockées, elles peuvent potentiellement être accessibles.

Les risques en coulisses

Les discussions de groupe privées sur les plateformes de réseaux sociaux ne sont pas à l’abri des cyberattaques. Les pirates peuvent infiltrer ces canaux en exploitant toute faille dans le système de sécurité de la plateforme. Pire encore, parfois des initiés, y compris des administrateurs système, ont un accès non autorisé aux discussions privées.

En 2020, les plateformes de médias sociaux étaient responsables de 56% de toutes les tentatives de fraude numérique, selon Gitnux. Cela souligne la nécessité pour les personnes participant aux discussions de groupe privées sur les réseaux sociaux d’être vigilantes et de prendre des mesures pour se protéger des éventuelles tentatives de piratage. L’interception de données est un risque associé aux discussions de groupe privées. Les pirates peuvent utiliser des tactiques avancées pour capturer des informations sensibles pendant la transmission. L’attaque par logiciels malveillants est un autre risque lié aux discussions de groupe privées. Les cybercriminels ciblent souvent les discussions de groupe pour diffuser des logiciels malveillants ou des attaques de hameçonnage.

Conseils pour renforcer la sécurité des discussions

Black propose les mesures suivantes pour renforcer la sécurité de vos discussions de groupe:

  1. Chiffrez vos discussions: Activez le chiffrement de bout en bout, garantissant que seules les personnes impliquées dans la discussion de groupe peuvent lire les messages.
  2. Utilisez des mots de passe forts: Un moyen efficace d’améliorer la sécurité est de créer des mots de passe robustes et uniques. Selon Norton, plus de 80% des violations confirmées sont liées à des mots de passe volés, faibles ou réutilisés.
  3. Soyez prudent avec vos informations: Réfléchissez à deux fois avant de partager des données sensibles, même dans des discussions apparemment ‘privées’.

Informez-vous: aucune garantie de confidentialité

Il est important de comprendre les menaces et les mesures de sécurité des discussions de groupe sur les réseaux sociaux, c’est le premier pas pour garantir votre confidentialité. Black de ZenShield souligne l’importance de s’informer soi-même sur les questions de sécurité numérique.

“Nous ne devons pas nous reposer sur les étiquettes de confidentialité pour éviter le danger potentiel”, prévient Black. “Au lieu de cela, nous devrions nous informer sur les risques encourus et mettre en œuvre les mesures de sécurité nécessaires.”

La confidentialité numérique est un sujet d’actualité, largement débattu en raison de son importance et de son impact. Nous devons accepter que, dans ce monde numérisé, l’idée d’une confidentialité absolue est plus mythique que pratique. Tout ce qui semble “privée” ne l’est pas vraiment. La clé est de se souvenir de cela lorsque nous interagissons en ligne et d’agir en conséquence. Comme le conseille Black à nos lecteurs, “La sécurité d’abord ; car chaque discussion de groupe “privée” n’est pas forcément “privée.” Par Johan Adler
https://zenshield.com/

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers