Victoire judiciaire pour les résidents des CHSLD

Victoire judiciaire pour les résidents des CHSLD : action collective autorisée pour les victimes de l’éclosion majeure de COVID-19

Victoire judiciaire pour les résidents des CHSLD

La Cour supérieure du Québec a rendu une décision capitale en autorisant une action collective au bénéfice des résidents des CHSLD ayant été touchés par une éclosion majeure de COVID-19 pendant le pic de la pandémie. Cette victoire judiciaire représente un espoir pour ceux qui ont souffert des conséquences dévastatrices de la maladie dans ces établissements.

I. Portée de l’action collective :

L’action collective concerne toutes les personnes ayant résidé entre le 13 mars 2020 et le 20 mars 2021 dans l’un des CHSLD publics du Québec ayant connu une éclosion de 25 % et plus de cas de COVID-19. Cela inclut non seulement les résidents eux-mêmes mais également leurs conjoints, aidants naturels, enfants, petits-enfants, ainsi que les héritiers et ayants droit des résidents décédés.

II. Objectifs de l’action collective :

L’objectif principal de cette action collective est de réclamer des dommages punitifs et exemplaires pour les résidents des CHSLD publics ayant connu une éclosion majeure entre le 13 mars 2020 et le 20 mars 2021, ainsi que pour leurs proches. Selon les calculs, cela concerne 118 CHSLDs à travers le Québec.

III. Un pas vers la justice :

La décision de la Cour supérieure représente un pas significatif vers la justice pour ceux qui ont subi des pertes, des souffrances et des préjudices en raison de l’éclosion de COVID-19 dans les CHSLD. Les avocats de Ménard Martin, qui représentent les demandeurs, se félicitent de cette autorisation, ouvrant la voie à la réparation des torts causés.

IV. Points de presse :

Pour partager les détails cruciaux de cette action collective, un point de presse est prévu à 11h. Cela offrira l’occasion aux médias et au public d’obtenir des informations approfondies sur les prochaines étapes, les motifs de la décision et les implications potentielles de cette autorisation.

V. L’importance sociale :

Cette action collective dépasse le cadre juridique en mettant en lumière l’importance sociale de garantir la sécurité et le bien-être des résidents dans les établissements de soins de longue durée. Elle soulève des questions cruciales sur la responsabilité et les mesures nécessaires pour assurer une protection adéquate pendant les périodes de crise sanitaire.

Cette autorisation d’action collective constitue un espoir pour les victimes de l’éclosion majeure de COVID-19 dans les CHSLD, symbolisant une avancée significative vers la reconnaissance des préjudices subis. Les prochaines étapes judiciaires devraient apporter davantage de clarté sur la portée et les résultats potentiels de cette démarche juridique.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers