fbpx

Boston et sa région

Vous le savez, Boston est une des mes villes préférées, au monde, j’y ai accompagné des groupes, plusieurs séjours médias, avant de poursuivre nos routes, dans des lieux connus, comme Martha’s Vineyard, Cape Cod, Newport ou sur les plages du Maine en été .

Depuis des siècles, car la ville était sur la route des épices avec son port, Boston avec son ethnicité et sa population jeune et universitaire, est une ville épicurienne, on y mange bien, et c’est une des villes de référence culinaire chez nos  voisins américains. 18 collèges ou universités dont la prestigieuse Harvard et le MIT, et c’est une ville de cols blancs, assurances, banques, tous ces gens prennent le temps de manger soit par affaires ou par plaisir. Après tout,  c’était la ville de Julia Child, qui a été la première à la télé de Boston avec des recettes. Elle exerce encore une influence . Elle nous a a quittée, presque centenaire, signe que sa cuisine était bonne.

Aujourd’hui, on y retrouve  une version de Top Chef, et plusieurs écoles de vins et de gastronomie dont celle de Cordon Bleu. Boston est une des villes qui offre le plus grand choix de restos ethniques.  Ajoutez à cela une trentaine de camions (food trucks) qui sont un peu partout, et le choix est complet. Lors d’une récente croisière, j’étais au Westin, et devinez quoi, il y avait une foire alimentaire au parc Copley, un des plus connus de la ville. On pouvait y déguster gratuitement des produits de la région, et rencontrer des chefs. Pour déguster, il y a toujours le coin de Quincy Market, qui est a la fois un marché alimentaire, des restos et des boutiques pour mieux manger. Boulud vient d’y ouvrir un resto, au Mandarin Hotel, je n’ai pas pu y dîner, tout était réservé. Mais je connais bien celui de Montréal, au Ritz.

Newbury Street est une belle avenue, avec des boutiques et des restos en tout genre, plusieurs vous proposent des portions dégustations directement sur la rue. Mon préféré, c’est Paparazzi, au coin de Darthmouth. Pour faire changement, et pour de petits prix, le Bangkok Blue est notre référence, on livre, c’est sur Bolyston, près de la librairie et de Copley Square.  Mais pour le point de vue, les vins , la cuisine, la musique, si vous voulez vous gâter, c’est au Top of the Hub, qu’il faut prendre un repas qui sera mémorable, au sommet de la tour Prudential, à 52 étages au- dessus de la ville . Il faut réserver au : topofthehub.net

Voila une photo de ce resto.Pour accompagner vos repas, on trouve de bons vins, un peu partout, j’en ai vu au Star Market près de mon hôtel, à 4,95$, des vins californiens connus dont je ne vous dit pas les prix ici. Le Huntington a BeanTown est une référence depuis 1936, on vous offre en tout temps, 20% sur 6 bouteilles et plus, d’autres le font aussi.  Il faudrait bien que je passe lors d’un prochain séjour dans les pubs qui portent mon nom de famille, en effet, on y retrouve des McCabe.s, un pub resto sur Mass .ave à Cambridge et un autre le Bull McCabe’s a Somerville, musique, bière, et resto.  On peut aussi visiter les deux brasseries locales, Samuel Adams et Harpoon.

Pour les spectacles c’est presque la grosse pomme. Le choix est vaste. Pour voir un spectacle le soir même à moitié prix, un kiosque est sur Copley Place.  Et les sports sont nombreux, hockey en saison, en plus du baseball et du football.Les concierges des hôtels peuvent vous aider a choisir tout cela. .Pour tout savoir pour un  séjour, passez voir le site de Tourisme Boston :  www.bostonusa.com

On peut de Boston visiter ensuite la région, une heure de route vous amène en temps normal a Cape Cod, ses plages et ses attractions, Martha’s Vineyard et Nantucket, (photo de droite) n’ont jamais été si abordables, rapidement avec des navires plus vites, au départ de Boston ou d’ailleurs. Passez voir leur site pour en savoir plus : www.mvy.com

La premiere ville américaine, Plymouth, est située entre les deux, Cape Cod et Boston, et peut vous recevoir, pour plusieurs jours, plages, fine cuisine, boutiques, cultures amérindiennes du XVIIe vous attendent. On prépare le 400e pour 2020.  www.plymouth400inc.org

En partant tôt le matin, vous êtes a Boston pour le lunch. 5 heures de route, en temps normal, sinon plusieurs vols par jour de Montréal, pour ceux qui manquent de temps.  Idéalement, on part pour deux semaines dans la région. Pour le site de l’État : www.massvacation.com

En février et en mars, la ville de Boston est le site du plus vieux festival de vins en Amérique, rencontres avec les producteurs et les vins, soupers-galas, passez voir cela sur : https://www.bostonwinefestival.net/

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers