fbpx

La relativité du Temps

La temps est toujours relatif. Le temps passé dans une urgence québécoise est toujours plus long qu’un bon repas avec des amis. Le temps est aussi le sujet de bien des livres, on veut du temps pour l’amour, la vie et le reste. Voici 6 livres découvertes du salon du livre de Mirabel et le temps est parfois au coeur des intrigues. La chronique sera évolutive.  Nous vous donnerons les titres et les commentaires seront dans nos pages après lecture de nos comités.    

Le 1er : À Travers le temps: On veut du temps pour l’Amour et cela nous fait vivre aussi un peu d’histoire.  L’amour éternel, le vrai, n’est-il pas le fantasme de tout amoureux?  Il y a eu de nombreux films sur cela. Aimer quelqu’un pas seulement pour la vie, mais certains c’est pour toujours, même au-delà de la mort. Leur histoire commence sur le chemin de la petite école. Puis ils se marient et c’est pour toujours au dela de la mort.  Cela se passe en Virginie en 1776 , un état que nous connaissons bien. Ils sont convaincus qu’ils se retrouveront au paradis et qu’ils pourront s’aimer éternellement. Cela ne sera pas aussi simple… Suivez l’histoire d’amour réincarné d’un couple d’amoureux passionnés qui découvre ce qui se passe dans l’au-delà qui tente de trouver un moyen de s’aimer à travers le temps. Mais leur amour sera presque souvent impossible, dans une  c’est un curé et il la marie à un autre. Ils auront 5 vies parfois ensemble et parfois non. Des vies en Europe et qui passent parfois par Québec. Cela se lit assez vite, c’est intéressant et les personnages sont attachants.  J.M. R. Martin , 273 pages  aux éditions de l’Apothéose, https://www.leslibraires.ca/livres/a-travers-le-temps-j-m-r-martin-9782924261972.html

Le 2e : 720 minutes, est du même auteur, mais cette fois le temps n’est pas pour l’amour, mais du temps qu’on ne retrouve plus, du temps oublié et celui qu’on passe en prison . Mais que s’est-il passé pendant une demi-journée? Patrick Duguay n’arrive pas à se rappeler quoi que ce soit. Oublier. Qui ne souhaiterait pas oublier certains passages peu reluisants de sa vie ? Cela nous épargnerait de vivre avec nos remords et nos regrets. Cependant, il arrive qu’un évènement vécu soit si traumatisant que, comme mécanisme de protection, le cerveau efface de la mémoire tout souvenir de cette épreuve. Qu’en est-il si ce traumatisme est le meurtre de son épouse ? En prison, il aura un ami protecteur, finalement est-il coupable ? Une bonne question dont nous ne voudrions pas faire partie du jury dans une telle cause. Un livre plein de rebondissements et l’action se transportera en Équateur et au Mexique avant de revenir ici.

Avec la même maison d’éditions, il a plusieurs livres sur le site des libraires, tous semblent intéressants : https://www.leslibraires.ca/livres/720-minutes-j-m-r-martin-9782897755416.html

Le 3e : la main gauche du diable. est une tranche de vie de l’auteur, policier atypique à la retraite. Nous en avons parlés d’un de ses livres, cette fois c’est une autre partie de sa vie.  3 décennies dans la police, que faire ensuite? Vous allez trouver cela dans ce livre. Il s’est même retrouvé en prison avec des gens qui le connaissaient bien. Comment? Pourquoi ? Il était devenu détective et …  Ce livre nous raconte un peu tout ce qui se passe dans nos postes , avant district 31, c’était une autre époque. 2000 arrestations, et il fréquentait les criminels, mais les criminels le respectaient un milieu que j’ai connu dans un autre vie. Cela débute avec quelque chose qui se passe en fin de semaine, des jeunes filles qui se font exploiter, le nom du Diable vient de cela, il a protégé une jeune fille. Il avait des amis et des ennemis des deux bords, si nous pouvons dire.  Ce livre nous décrit aussi la vie en dedans et il nous relate en même temps  des enquêtes . 400 pages de Claude Aubin . Cette fois c’est avec l’auteur que vous devez communiquer pour avoir ce livre, passez voir son site, pour tous ses livres: : https://libreeditionclaudeaubin.ca/accueil

Les trois ont des couvertures grises, cela veut sans doute dire que nous traversons parfois du temps un peu gris. Ces livres ont un peu grugé mes nuits,  les prochains seront lus sous peu, voici les titres et quelques détails. en attendant. Les prochains nous vous citons les 4e de couverture, nos commentaires viendront plus tard ce mois, faut bien les lire avant.

Le 4e : ONI – L’anomalie de la mer Baltique , fait différent. C’est un fait réel survenu en 2011. Un objet étrange ayant été détecté à 90 mètres de profondeur, la nouvelle a fait les grands titres. Depuis, l’histoire ne reste que suppositions. Aujourd’hui, plus qu’un fait divers sur YouTube, un étudiant en journalisme décide d’enquêter pour vous révéler ce qu’O.N.I. – un machiavélique agence multi-gouvernementale – vous dissimule depuis des années. Embarquez dans cette aventure pleine de rebondissement avec des personnages attachants. Les deux principaux sont des étudiants de Havard forts différents, un québécois et un américain. Ils ne trouveront des belles.

Pascale Dupuis Dalpé, 383 page chez Lo-Ely. Voici les deux sites de référence : http://www.pascaledupuisdalpe.com/oni_lanomaliedelamerbaltique.html

Et celui de la maison d ‘éditions : https://editionsloely.com/

Le 5e : Le jour ou j’ai cessé d’être un homme, est d’un auteur que nous avions rencontré avant la pandémie. Un jeune garçon est enlevé à sa famille pour devenir enfant-soldat. Quelques années plus tard, il réussit à s’extirper des griffes de ses ravisseurs en apportant avec lui, bien blotti au fond de son âme, ce lourd fardeau qu’est la mort. L’homme devient alors l’arme ultime de l’agence de renseignements D.I.E.U. (Division internationale des enquêtes ultra-sensibles). Mais un jour, sa femme — dont tout le monde ignorait l’existence — est tuée en raison de renseignements fournis par un traître au sein de l’agence. Le redoutable agent fait appel aux enquêteurs Gustave Côté et Jerry Simard afin de débusquer les responsables de la mort de son épouse, pendant qu’il s’évertue à protéger sa fille et démasquer celui qui l’a trahi. Cette quête lui permettra de découvrir sa propre humanité, jusqu’alors insoupçonnée. On a débuté la lecture, et cela est troublant de vérité pour ce que nous avons lu, le début au Nigéria en 1974. Disons que c’est un peu compliqué car on ne sait pas parfois de quel bord sont les gens. Patrick  Hamel  335 pages aux Éditions Le Nœud Papillon, 6e livre de l’auteur dont voici le site : https://patrickhamelauteur.com/lejouroujaicessedetreunhomme/#

Le 6e : Meurtres au salon du Livre, espérons que cela n’arrivera pas à Mirabel.
BASÉ SUR DES FAITS HISTORIQUES Comment les nazis se sont-ils enfuis d’Allemagne? Qui les a aidés? Où sont-ils allés? Un tueur en série assassine des auteurs durant les salons du livre. Mais pourquoi? Mars, la pirate informatique et l’équipe ZeN sont entraînées dans une énigme qui remonte l’histoire jusqu’en Allemagne, à Dachau, en 1933. Des faits cachés de la Deuxième Guerre mondiale sont révélés au grand jour. D’ailleurs, vous ne verrez plus jamais l’Église catholique du même oeil. Finalement cela remonte loin, et il y a plusieurs personnes impliquées. Le prof d’histoire retraité que je suis adore ce genre de livre.  André Décarie, 300 pages aux éditions Révolte, et le groupe d’Amélie en a pour vous. Et celui de la maison d ‘éditions : https://editionsrevolte.info/

https://patrickhamelauteur.com/lejouroujaicessedetreunhomme/#

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers