une-trilogie-historique-dun-auteur-que-nous-connaissons

Une trilogie historique d’Alain Lombardi

La vie nous permet parfois des rencontres enrichissantes. Lors d’un voyage aux Bahamas notre voisin de plage était Alain Lombardi, un écrivain au long parcours dans le monde des médias. Auteur d’une trilogie historique écrite sur des régions de France, il traite des amours entre les classes sociales différentes.

Il a écrit le premier en Corse, après sa retraite des médias. Il est dans le domaine depuis 4 décennies, en images et en mots. Pendant ses années de reportage la Corse était pour lui particulière. Il y a donc passé une année pour mieux comprendre les gens, ce qui a donné le premier livre.

Le pénitent de Sartène

Ce livre se déroule au XIXe siècle, une jeune institutrice, libre d’esprit, à la fois naïve et avant-gardiste, guidée par sa seule passion, s’engage sur le chemin aventureux d’un amour interdit. Cela nous fait une peu penser au destin de Gabrielle Roy qui passe présentement sur nos écrans. Comme Gabrielle, elle est un peu prise au piège d’une société régie par des hommes attachés aux codes de l’honneur et aux coutumes ancestrales. Cet amour contrarié saura-t-il tel le Phénix renaître de ses cendres ? C’est tellement bien écrit que nous avions l’impression d’y être, avec un verre de Patrimonio l’illusion était presque parfaite. Tout un début pour notre ami Alain. Nous n’en dirons pas plus.

Le 2e est dans un autre espace: La Pénitente d’Euskal Herria

Voici sa présentation. Agriculteurs souletins, Pierra et Marie commencent enfin à récolter les fruits d’un travail quotidien acharné. À Ézilda, leur première-née qui vient de fêter son dix-huitième  anniversaire, ils lèguent avec émotion un patrimoine et une réputation intacts. Tourmentée par un terrible secret, la  jeune femme renonce aux devoirs de sa charge.  À contre  courant, elle se jette à corps perdu dans le tourbillon des  passions que déchaînent son étrange beauté et son  caractère brûlant. Écartelée entre le bien et le mal, déchirée entre l’amour et la haine, fera-t-elle le choix d’une vie conforme à la tradition et renouera-t-elle avec la paix de son âme ?

Cela parle de classes sociales et de transhumance,  dans les années 1880, la transhumance est pour les animaux, pour les travailleuses ce sont des hirondelles. Des gens qui partent d’ailleurs pour venir  travailler dans les espadrilles, des chaussures qui sont encore populaires ici et en France le seul malheur ici, c’est fabriqué en Chine , nous en avons des magasins Aldo. Mauleon est la capitale de l’espadrille depuis longtemps et il reste encore de beaux artisans qui font vivre les plus belles traditions au Pays Basque . Notamment celle de la fabrique des Espadrilles comme celles de la photo .

Le couple veut venir vivre au Canada, nous en avons une communauté basque dans la région des Trois-Pistoles. Mais cela tournera mal. On y rencontre aussi les kaskarotes, des femmes troublantes et qui font chavirer les coeurs et plus . Un autre va mourir, sans doute qu’il a vu le premier crime. Disons que notre jeune femme semble assez volages, les femmes tentent d’améliorer leur sort tant bien que mal. Et il y a de la maladie en plus. Au fil du temps, Ézilda deviendra une aventurière auréolée d’un troublant mystère.  630 pages c’est captivant, dense et complet. Nous avons des collaborateurs qui connaissent bien la région . Notre ami Denis donnait des sessions camps de hockey autour de Biarritz et a parcouru la région.

Le 3e: Les Pénitents de Breizh

On recule dans le temps et on change totalement de paysage. Nous sommes en 1788 et le bruit court à Saint-Vougay, dans le Haut-Léon en Finistère, que  Gabrielle, héritière du marquisat de Kerjean s’est laissé séduire par  Goulven, le fils du forgeron du château. Afin de laver cet affront, Jozon, le père du galant, demande au marquis  Édouard de Hautefort la main de Gabrielle pour son aîné. Le châtelain  refuse de déroger et rumine un plan diabolique.

La nuit de Noël, tandis  que Jozon bat le fer sur l’enclume, l’Ankou, le messager de la mort fait  une terrifiante apparition. Les croyances ancestrales liées au trépas sont  vivaces en Bretagne. La peur du forgeron est telle que son cœur fragile se  brise. Délivré de l’importun, Édouard donne un bal pour les dix-sept ans  de sa fille à l’issue duquel elle désignera son futur époux ou prendra le  voile. Résignée à faire un mariage de raison, Gabrielle tombe dans les  griffes d’un libertin, le marquis de Beauregard.

Grâce aux idées nouvelles propagées par les philosophes des Lumières, les amants déchus triompheront-ils des obstacles liés à leur rang ? Sur fond de Révolution, l’intrigue policière et amoureuse nous amène à  croiser des personnages attachants qui, parfois, nous glacent le sang. Les  sentiments les plus purs de la condition humaine s’affrontent en un duel  éternel et universel : amitié, désir, passion ; trahison, jalousie, haine ou  vengeance. Si l’honneur est le maître mot, l’infamie est à l’affût tandis que  vice et vertu s’unissent en un même lit. Sous les faux-semblants, enfouie  dans le secret des âmes, aussi blessante que le tranchant d’une lame  acérée, la vérité éclate comme un rayon de soleil dans un ciel obscur. Disons que c’est le summum des extrêmes en classes sociales.

Dans chacun des volumes, l’auteur nous explique le vocabulaire.
Pour toute la trilogie, il faut consulter son site pour commander, pour le moment ici c’est plus compliqué.
Nous allons tenter de lui trouver un distributeur ici en 2024. https://www.alainlombardi.com/le-penitent-de-sartene

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers