Le retour des Ciné-Parcs, une tradition qui traverse les époques - Cité Boomers retour-au-cine-parc

Le retour des Ciné-Parcs, une tradition qui traverse les époques

Le retour des Ciné-Parcs, une tradition qui traverse les époques

Depuis la pandémie de 2020, les ciné-parcs ont connu un regain d’intérêt notable, retrouvant ainsi leur vocation initiale après avoir servi de lieux polyvalents durant le confinement.

Des spectacles aux mariages, en passant par les messes où la communion était distribuée en voiturette de golf, ces espaces ont prouvé leur adaptabilité. Aujourd’hui, en 2024, ils continuent de charmer les générations en proposant une alternative conviviale et abordable au cinéma traditionnel.

Un peu d’histoire

Les ciné-parcs, ou “drive-in” comme ils sont souvent appelés, sont une invention qui remonte aux années 1930 aux États-Unis. Le premier ciné-parc a ouvert ses portes en 1933 au New Jersey, créé par Richard Hollingshead qui cherchait un moyen pour les personnes de grande taille, comme sa mère, de regarder un film confortablement depuis leur voiture. Cette idée révolutionnaire a rapidement gagné en popularité, notamment dans les années 1950 et 1960, où elle symbolisait la liberté et l’innovation technologique de l’époque.

Au Québec, les ciné-parcs ont fleuri dans les années 70, devenant des lieux prisés pour leur convivialité et leur aspect économique. Bien que leur popularité ait fluctué, l’attachement à cette tradition n’a jamais vraiment disparu.

Les ciné-parcs en 2024 : Entre nostalgie et modernité

Aujourd’hui, certains ciné-parcs ont même étendu leur offre en ajoutant de nouveaux écrans, comme celui de Belle Neige à Val Morin, ouvert pendant la pandémie. Ces lieux proposent également des soirées spéciales, fidélisant un public en quête d’expériences uniques.

Nos trois ciné-parcs préférés

  1. Orford près de Magog : Un site enchanteur pour une sortie en famille ou entre amis.
  2. St-Eustache : Le plus grand  de la province, où l’affluence ne se dément pas.
  3. Belle Neige : Récemment agrandi, il propose régulièrement des événements thématiques.

Ces lieux offrent une alternative précieuse au cinéma conventionnel, notamment en termes de coût. Alors que les prix des concessions dans les cinémas traditionnels peuvent être prohibitifs, ces lieux permettent d’apporter son propre repas, rendant la sortie plus abordable pour la famille moyenne.

Pour ceux intéressés par l’histoire complète des ciné-parcs, n’hésitez pas à consulter cineparcs.ca, un site informatif et bien documenté.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers