langlicane-de-levis-une-nouvelle-option-pour-les-gens-de-la-region

L’anglicane de Lévis , une salle incontournable pour sa région

Notre correspondant de la région y demeure enfin, tout près, Il peut s’y rendre en marchant. Grand bien lui fasse. Son histoire a eu 3 décennies en 2023. Voici quelques lignes: La Ville de Lévis achète en 1973 l’ensemble du site et entreprend de le recycler en le dotant d’une vocation culturelle. En 1978, un groupe de citoyens et d’artistes jette les bases de l’organisme qui porte aujourd’hui le nom de Diffusion culturelle de Lévis. Élémentaire le nom lui vient que c’était un église anglicane auparavant. C’est devenu une salle intime si on veut de 250 places.

Voici quelques coups de coeur que notre chroniqueur couvrira si la tendance se maintient. Il était présent au lancement de la saison 2024-2025.  Leur organisme présente aussi des spectacles hors- salles pendant l’été.  

Beyries fait paraître son premier album Landing en 2017. Ce dernier, qui réunit des pièces apaisantes et sensibles aux accents folk et pop, est accueilli chaleureusement par le public et la critique. Rapidement, Beyries parcourt les routes de la province et voyage à l’étranger pour aller à la rencontre de son public grandissant. . Son plus récent album et premier en français, Du feu dans les lilas, est paru en février 2024. Pour l’occasion, elle s’est entourée de Joseph Marchand (Pierre Lapointe, Forêt) à la réalisation, Maxime Le Flaguais à l’écriture des textes et le français Jean-Louis Pierrot (Etienne Daho, Jane Birkin) au mixage et au mastering. Le3 octobre.

Sur la route avec Pierre Flynn

Une occasion unique de retrouver Pierre Flynn, seul en scène, en tête-à-tête et en cœur à cœur, alors que nous marquons d’une pierre blanche ses 50 années de vie artistique.D’octobre à aujourd’hui, l’auteur-compositeur nous fait voyager en toute liberté par les sentiers tantôt familiers, tantôt plus secrets de son parcours. Il nous livre en chemin confidences, pensées, souvenirs qui ont pu être à l’origine de ses chansons, et surtout cette voix, cette poésie et ce souffle qui ont su traverser les modes et les saisons. Le 18 octobre .

Voici d’autres choix tout au long de la saison . Passez voir leur site, pour savoir les dates et les prix.

HUMOUR
Daniel Lemire
Eve Côté
MUSIQUE CLASSIQUE
Elinor Frey, violoncelliste
Isareli Chamber Project, Hila Baggio, soprano
ART VISUEL
René Taillefer, sculpture
Benoît Genest Rouillier, peintre

Pour tout savoir ce qui s’y passe:  https://espacedcl.ca/

Collaboration spéciale: Sylvain Tremblay 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers