Livraison à domicile : Impact et alternatives | CIte Boomers

Les effets de la livraison: Un danger pour la santé et la vie

Les effets de la livraison: Un danger pour la santé et la vie

La pandémie a incité de nombreuses personnes à limiter leurs sorties, privilégiant la livraison à domicile. Et cette habitude s’est incrustée pour plusieurs.

Bien que cette option présente des avantages, elle engendre également des conséquences néfastes pour l’environnement, nos commerces locaux, et même notre propre bien-être. Voici nos réflexions et des faits troublants à considérer.

Les effets de la livraison: Un danger pour la santé et la vie

Repas : privilégier les alternatives locales
Dans certains cas, comme les livraisons effectuées par des restaurants locaux, la situation est moins problématique. Cependant, les plateformes telles qu’Uber Eats imposent des frais exorbitants (jusqu’à 30% du prix du repas), nuisent aux établissements locaux et peuvent présenter des risques pour la santé. Nos restaurants ont besoin de soutien, et se déplacer pour chercher votre repas peut vous faire économiser de l’argent. De plus, les livraisons peuvent souvent être insalubres et ne permettent pas d’annuler ou de se faire rembourser en cas de problème.

La Facture en parle cette semaine, des repas ne sont pas préparés en restos et aucune norme d’hygiène . 

Impact environnemental
Privilégiez la récupération de vos commandes, ce qui réduit la pollution. Les livreurs des grandes entreprises de livraison gagnent en moyenne 17 $ de l’heure, mais ces entreprises ne soutiennent pas nos restaurants locaux. Les normes sanitaires ne sont pas toujours respectées, exposant les consommateurs à des risques. Des études ont révélé des cas de contamination bactérienne, mettant en danger la santé publique.

Problèmes avec Amazon
Amazon a un impact négatif sur les commerces locaux en proposant des prix défiant toute concurrence. Même si parfois l’achat en ligne peut être le seul moyen d’obtenir un produit, encouragez les commerces locaux pour renforcer l’économie de proximité. Les livreurs d’Amazon sont souvent pressés, ce qui peut mettre en danger la sécurité publique.

Épicerie par livraison
Le passage d’une livraison à vélo à des camions avec chauffeurs soulève des préoccupations. Les erreurs sont fréquentes, et l’expérience n’est pas toujours satisfaisante. Si possible, faites vos courses le matin pour éviter les foules, bénéficier d’une plus grande disponibilité, et profiter d’un peu d’exercice. Sans compter qu’il y a souvent des spéciaux tôt le matin dans certaines grandes chaînes.

Flux de livraison
Le nombre croissant de camions de livraison en ville est préoccupant. Les livraisons rapides peuvent parfois échouer, obligeant les clients à se déplacer. Les livraisons à vélo en ville peuvent être dangereuses, car les travailleurs autonomes cherchent à maximiser leurs gains, ce qui peut causer des accidents.

Drones avec Wal Mart 

Dans certains états américains dont le Texas cela se fait., Rien à rajouter.

Alternative : l’application québécoise EVA
L’application EVA, développée au Québec, offre une alternative plus équitable à des services tels qu’Uber. Ce sont soit 2,000 personnes qui livrent et vous transportent au besoin. Elle soutient davantage les chauffeurs et les commerçants, tout en offrant un service de transport coopératif. Passez voir leur site et c’est disponible dans plusieurs régions du Québec : Eva | Appli de transport coopérative

Futur : Livraison par robots
L’IA ouvre la porte à la livraison par robots, mais cela soulève des questions sur la commodité et l’impact sur l’emploi. Cette évolution peut avoir des conséquences importantes sur nos habitudes de consommation et notre économie.

Inconvénients supplémentaires
Nos collègues de Radio Canada en ont parlé dernièrement, signalant une invasion de coquerelles associée aux livraisons, ce qui ajoute un aspect peu plaisant à la situation. Évitez donc les livraisons autant que possible.

Conclusion : Privilégiez les alternatives locales
Dans l’ensemble, si vous avez la possibilité de le faire, rendez-vous chez les commerçants locaux pour récupérer vos achats. Opter pour la marche ou le vélo vous permettra de faire de l’exercice tout en contribuant à réduire les effets néfastes de la livraison sur la santé, l’environnement et l’économie locale.
Et pour poursuivre votre réflexion passez voir les sites suivants, nous y avons pris les photos.
 https://www.hygiene-securite-alimentaire.fr/les-livreurs-repas-maintenant-aux-normes/
https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/robotique-san-francisco-premiers-robots-livreurs-repas-67018/

2 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • Bonjour. Les épiceries qui effectuent la livraison, ainsi que la cueillette des articles pour la clientèle, ça existe depuis… “l’invention” de l’épicerie, soit au minimum une centaine d’années. Parlons d’une réalité indémodable au lieu d’une “nouvelle mode”. Bonne journée.

    • Bonjour

      Élémentaire c’est vrai, surtout en ville avec les livreurs à vélo qui livraient en toutes saisons, mais on est dans une autre dimension avec mon Métro qui a 8 camions et 20 chauffeurs.
      AM

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers