Les traumatismes sonores : Quand puissance rime avec nuisance ! - Cité Boomers

Les traumatismes sonores : Quand puissance rime avec nuisance !

Les traumatismes sonores : Quand puissance rime avec nuisance !

Les traumatismes sonores sont des atteintes à l’oreille à la suite d’une exposition à un bruit excessif soudain.

L’oreille est un organe fragile et certaines structures peuvent être endommagées, voire détruites par une onde sonore trop puissante. Il est important de savoir que les cellules auditives ne peuvent pas se régénérer une fois détruites.

Un tel phénomène peut être causé par une variété de sons de haute intensité.

En voici quelques exemples :Les traumatismes sonores : Quand puissance rime avec nuisance !
 Outils qui génèrent des bruits d’impact (ex. : marteau-piqueur)
 Armes à feu
 Haut-parleurs émettant de la musique à fort volume
 Explosions
 Déploiement d’un sac gonflable lors d’un accident de voiture

Les conséquences d’un traumatisme sonore peuvent être temporaires ou demeurer de façon permanente.
Parmi celles-ci, on peut retrouver :
 Baisse auditiveLes traumatismes sonores : Quand puissance rime avec nuisance !
 Sensation d’oreille bouchée
 Acouphène
 Sensibilité aux sons
 Étourdissements
 Distorsion des sons et des voix
 Douleur à l’oreille

Traitable ou non ?
Dans certains cas, il est possible de traiter les traumatismes sonores. Toutefois, la récupération du système auditif ne sera pas nécessairement complète. En effet, certains traumatismes sonores seront suivis d’une récupération spontanée qui ne nécessitera pas d’intervention médicale. Cependant, il arrive que les répercussions soient permanentes et donc que la perte auditive ne puisse être corrigée naturellement. Dans un cas comme dans l’autre, il est primordial de consulter immédiatement un médecin à la suite du traumatisme sonore. Plus le problème sera pris en charge
rapidement, meilleures seront les chances de récupération du système auditif. Il est à noter que même si plusieurs heures se sont écoulées depuis l’impact sonore, il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de la santé.

N’hésitez pas à contacter votre professionnel de la santé auditive pour en connaître davantage sur les traumatismes sonores.
Par Paul Côté
Audioprothésiste exerçant au sein des cliniques Lobe
www.lobe.ca

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers