Des jumelles identiques séparés à la naissance se retrouvent

Retrouvailles miraculeuses : Des jumelles identiques séparées à la naissance se retrouvent grâce à TikTok

Des jumeaux identiques séparés à la naissance se retrouvent

L’histoire extraordinaire de deux jumelles identiques séparées à la naissance et réunies des années plus tard grâce à TikTok a captivé le monde. Amy Khvitia et Ano Sartania, originaires de Géorgie, font partie de ces nombreux bébés présumés volés et vendus à la naissance. Leur incroyable réunion, suscitée par une vidéo TikTok, soulève des questions sur les pratiques d’adoption douteuses dans le pays.

I. La quête commence :

Amy Khvitia, à l’âge de 12 ans, a vu pour la première fois sa sœur jumelle Ano Sartania sur la scène de l’émission «Georgia’s Got Talent». Les doutes quant à l’identité de sa sœur ont persisté, mais la mère a rapidement écarté ces préoccupations en affirmant que tout le monde a un sosie.

II. La réunion sur TikTok :

En novembre 2021, Ano Sartania reçoit une vidéo d’Amy Khvitia via TikTok, soulignant leur ressemblance frappante. La quête de la jumelle perdue commence sur la plateforme, conduisant à une réunion émotionnelle après des années de séparation.

III. Confrontations familiales :

Après leur rencontre, les jumelles confrontent leurs familles respectives, découvrant qu’elles ont été adoptées à quelques semaines d’intervalle en 2002, sans connaissance de l’existence de leur sœur jumelle. Les familles ont été induites en erreur sur l’adoption, pensant qu’il s’agissait d’un bébé non désiré.

IV. Enquête gouvernementale et révélations troublantes :

Depuis 2022, le gouvernement géorgien a lancé une enquête sur le trafic d’enfants, potentiellement responsable de jusqu’à 100 000 adoptions illégales. Les deux sœurs ont pu retracer leur mère biologique grâce à un groupe Facebook créé par Tamuna Museridze, une journaliste également victime du vol à la naissance.

V. Retrouvailles avec leur mère biologique :

Le groupe Facebook, axé sur la réunion des familles de bébés volés en Géorgie, a permis aux jumelles de retrouver leur mère biologique, Aza, une Allemande. Elle avait été induite en erreur sur le décès supposé de ses deux filles après être tombée dans le coma à la naissance.

Cette histoire poignante souligne les conséquences dévastatrices du trafic d’enfants et des pratiques d’adoption illégales en Géorgie. Les retrouvailles miraculeuses des jumelles identiques offrent une lueur d’espoir, mais soulèvent également des questions sur l’étendue de ces pratiques et la nécessité d’une action gouvernementale pour faire justice aux victimes de ce réseau criminel.

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers