fbpx

Vivre avec moins c’est mieux ? Repenser nos priorités pour un bonheur simple

Notre génération a accumulé beaucoup trop de choses, celle qui suit n’est pas mieux. Les gens doivent louer des entrepôts pour leurs meubles, leurs vêtements et même parfois leurs véhicules pour les remiser. Une étude sur l’alcool mentionne de réduire le nombre de verres par semaine. Bref en tout..moins c’est mieux !

La question qui tue : Est-ce que vivre avec moins permet de vivre plus heureux? Voici quelques lignes du site de la photo et nos commentaires. C’est bien possible. Peut-être pas à tout coup. Mais pour un certain nombre de personnes, vivre avec moins pourrait bien être la clé du bonheur. Vivre plus simplement pourrait effectivement contribuer à vivre plus heureux dès maintenant. À profiter pleinement du moment présent au lieu de vivre dans l’attente de jours meilleurs, lorsqu’on aura enfin le temps, suffisamment d’argent ou que notre vie complexe ou surchargée s’allègera. Ce qui pourrait ne jamais arriver de notre vivant. Pour le nombre de verres l’étude est biaisée nous en reparlerons bien entendu.

Disons qu’avec la pandémie, bien des gens ont eu le temps de penser,  de réduire leurs frais. Avant c’était la course 60 heures pour payer parfois des choses inutiles, la 2e voiture, qui sert pour la fin de semaine, le bateau qui sert quelques heures par été, etc. La 4e télé géante, le cinéma maison, plein de choses de trop. Le tout souvent à crédit. Les gens se sont retrouvés en famille, le statut social a pris le bord, pas de 5 à 7 avec les amis et pas de gardens partys de voisines gonflables et de voyages pour épater la galerie.

FAUT REPENSER NOS VALEURS
Tout revient tranquillement mais pour la plupart des gens le monde a changé, espérons que cela durera. Acheter de la qualité comme disait un invité à Y a du monde à messe nous n’avons pas les moyens d’acheter du cheap chinois car nous allons  devoir en racheter vite  cela ne durera pas car c’est de la pacotille et finalement cela revient plus cher et n’encourage pas notre économie locale. Mais le problème c’est qu’avec l’inflation post-pandémique, où tout coûte plus cher, hypothèque, loyer, auto, épicerie, on tente d’économiser où l’on peut. Et c’est là qu’il faut repenser nos valeurs, car il y a autre chose de plus important que de consommer.
https://pourunbonheursimple.com/vivre-avec-moins-cest-mieux/

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers