voyageries-litteraires-, des milliers de pages en tous genres

Voyageries imaginaires et littéraires de Février

 Le voyage est encore un peu compliqué, mais cela en vaut toujours la peine, sinon les livres peuvent vous faire voyager. La filière livres atteint un peu son rythme après la pandémie. Voici 4 livres qui vous feront voyager dans le monde et dans l’espace-temps. Pas besoin de passeport vaccinal et vous pouvez lire le tout sans modération. Le titre est un hommage au prolifique Victor Lévy Beaulieu qui parle dans sa suite du même titre de voyages dans l’histoire de tous les genres sans aller loin géographiquement .

Le 1er est Le Facteur : Une reconstruction suite à la guerre.  Trois vies, trois trajectoires qui convergent, s’entrecroisent et se transforment. Chance? Hasard? Ou peut-être simplement le destin…  François est devenu facteur après avoir quitté l’armée partiellement invalide . Il a fait l’Irak et a été blessé. Tout ce qu’il souhaite, c’est un travail solitaire qui lui permette de gérer son trouble de stress post-traumatique. Madeleine n’a plus personne à ses côtés et seule la lecture coupe un peu la longueur de ses journées. L’âge lui pèse autant que la solitude, et sa vue baisse de plus en plus. Le vieux matou au regard insondable, marqué par la vie et les combats, veille sur son petit monde, témoin de la vie du quartier et des défis de ses habitants. L’écriture, la lecture et la bibliothèque changeront sa vie, un beau récit sur le retour de notre humanité parfois suite à des traumatismes, comme les guerres et le reste.

Julie Turconi  artiste, poète et autrice nous livre un beau récit chez Robert Laffont Québec. Demandez- le à votre libraire: https://www.leslibraires.ca/

Le 2e : Amour et autres obsessions est un peu avec la semaine de la St-Valentin. Du soleil australien avec des amours et de l’Hypnose .L’amour, c’est comme la tombola : pas facile de tirer le bon numéro. Question de chance ou de… lucidité ?  Hypnothérapeute, Ellen O’Farrell mène une existence agréable dans la maison excentrique du bord de mer qu’elle a héritée de ses grands-parents. Elle enchaîne les aventures mais rêve d’avoir une relation durable, ce qui pourrait se concrétiser avec Patrick. Quand il lui révèle qu’il est harcelé par son ex-petite amie, Ellen n’imagine pas qu’elle puisse la connaître mais finalement c’est le cas . Comme disait Freud, on est très fous amoureux et Marivaux parlait des jeux de l’Amour et du Hasard ce qui est un peu le cas ici. L’Amour c’est comme le vin parfois complexe et mystérieux mais on en veut toujours un peu dans la vie surtout avec la pandémie. Cela comprend toujours pendant et après des parts de souffrance. Beaucoup de gens ne s’en remettent jamais quand leur amour les quitte. Certains n’en ont jamais assez et veulent recommencer d’autres ne veulent plus rien savoir. Ici nous avons un triangle amoureux atypique. On démystifie aussi l’hypnose qui sert à vaincre bien des peurs. Aimer et être aimer est parfois un carburant dans la vie, surtout cette semaine. Tous les livres de l’auteure sont lus à date. Liane Moriarty aux éditions Albin Michel  – Demandez- le à votre libraire: https://www.leslibraires.ca/

Le 3e: La Juive de Shanghai est le grand coup de coeur de l’équipe du mois. On dit en plus que c’est une histoire vraie. magistralement écrite par l’auteur. Berlin, 1937. Ruth, juive et talentueuse couturière de 22 ans, se lie d’amitié avec Clara, jeune résistante allemande. Pourchassées, elles décident de rejoindre une destination inattendue : Shanghai, où des milliers de juifs se sont réfugiés. Clara est la première à partir pour la Chine. Ruth, elle, doit traverser l’Europe entière… jusqu’en Sibérie. Grâce au consul japonais de Lituanie, elle obtient un visa pour Kōbe, le grand port du pays du soleil‑levant. Parvenue enfin à Shanghai – ville bouillonnante où se côtoie un monde interlope d’espions, de trafiquants d’opium et de résistants –, elle y retrouve miraculeusement Clara, devenue agente des communistes. Nous ne savions rien de tout cela. La suite ? C’est Bo Xiao-Nao, la fille de Ruth, qui la raconte. orpheline, elle tombe sur un carnet tenu par sa mère. En le feuilletant, elle découvre, bouleversée, le destin fascinant de celle qu’on appellera à jamais la Juive de Shanghai…La photo vient du portail juif francophone. https://www.jforum.fr/la-juive-de-shanghai.html

Chez XO éditions. Selon une des membres de notre comité qui a lus plusieurs de l’auteur, selon sa photo Marek fait un peu Raspoutine : https://www.leslibraires.ca/livres/la-juive-de-shangai-marek-halter-9782374484037.html

Le 4e : Le Jeu du Hasard n’a rien à voir avec les casinos, c’est une suite québécoise historique de 1866 de l’Inconnu du presbytère. Un homme poursuivi se cache.  Vivant chacun des moments difficiles, une québécoise et un américain se cachent, une d’un fiancé jaloux, l’autre nous en le dirons pas. C’est Honorine Bergeron et John Surratt  qui tentent de s’en tirer. Le curé et un veuf va les aider, que se passera t-il entre tout ce monde ? Honorine, est encore  jeune,  veut faire sa place dans le monde du XIXe siècle . Ce qui n’est guère facile. Quel sera leurs destins ? John partira mais nous ne vous dirons pas sa destination, il faut lire le tout pour savoir ce qui arrivera. Josée Ouimet excelle dans les sagas historiques, 286 pages chez Hurtubise. Nous avions parlé du premier tome dans cette chronique de  l’automne 2022 : https://www.citeboomers.com/portraits-ecrits-de-femmes-quebecoises-dhier-et-daujourdhui/

Celui ci est disponible avec  d’autres livres de l’auteure: https://www.leslibraires.ca/livres/l-inconnu-du-presbytere-t-2-josee-ouimet-9782897819279.html

Collaboration spéciale :  Amélie Lacroix- Maccabée

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers