Boutique cité boomers

ENTREVUE avec Natacha Renata Kimberly: Comment avoir des relations de couple harmonieuses après 50 ans+

realtions

C’est dans le cadre d’un atelier sur l’art d’apprendre à favoriser et accueillir le changement dans sa vie sentimentale et amoureuse, que Cité Boomers a interviewé Natacha Renata Kimberly, une conférencière internationale qui nous parle des relations de couple après 50 ans.

CB : EST-CE QUE L’AMOUR SE VIT À 50 ANS COMME À 20 ANS ?
NRB : À la mitemps de la vie, plusieurs oscillent entre l’espoir de rencontrer le véritable amour et le désespoir de ne jamais pouvoir y parvenir, alors qu’à 20 ans, les jeunes ont la vie devant eux, donc l’optimisme de tous les possibles. Ces derniers vivent davantage dans l’emballement, voire l’excitation que la quiétude et la sérénité des quinquas. À 50 ans, les gens recherchent plutôt dans le couple le partage…de leurs moments, leurs expériences de vie, leurs valeurs, visions, peines et joies. Malgré le temps qui reste, ils veulent prendre leur temps…de s’apprivoiser et marcher sur des routes parallèles, les différences trop marquées demandent trop d’effort. À 20 ans, on s’en fout, on a la fougue, on s’attire et on s’aime sans se poser de questions, on se connaît si peu encore, c’est la période découverte. Alors qu’avec l’âge, les relations doivent être signées de profondeur !

CB : POURQUOI LES RELATIONS DE COUPLE SONT-ELLES PLUS DIFFICILES QUE DU TEMPS DE NOS PARENTS ?
NRB : Les relations sont à réinventer, puisque les bases sont différentes de celles d’antan. Jadis, les femmes étaient dépossédées de leur pouvoir mis entre les mains des hommes, alors que maintenant elles se responsabilisent, ce qui a dérouté ces derniers, les obligeant à redéfinir leur rôle. Comme leurs repères, dans lesquels ils étaient sécurisés et qui leur donnaient du pouvoir, sont devenus flous et changeants, ils doivent se  remettre en question. Du fait de l’éducation plus extériorisée que celle des femmes, les hommes ont moins de ressources, se sentent plus démunis que celles-ci qui rebondissent plus rapidement. car les femmes ont un savoir ancrées dans elle, ayant l’habitude de négocier avec l’invisible et tout l’univers émotionnel.

CB : COMMENT EXPLIQUER QUE LES GENS QUITTENT UN CONJOINT POUR S’EMPÊTRER À NOUVEAU  DANS LA MÊME DYNAMIQUE RELATIONNELLE TOXIQUE ?
NRK : Tant que les personnes n’ont pas équilibré leur partie inconsciente masculine et féminine, les relations de couple ne peuvent être saines et harmonieuses. Car bien souvent, l’homme qui n’a pas intégré son anima (côté féminin) va projeter l’image inconsciente de son féminin sur une femme réelle, d’où plusieurs attentes et pression qu’il lui fera subir inconsciemment. Et idem pour la femme qui n’a pas intégré son animus (côté masculin) elle tentera de le matérialiser sur un homme réel avec toutes les attentes irréalistes aussi. Et tant que les personnes ne prennent pas conscience de cette inconscience, ils vont toujours attirer des partenaires semblables, puisqu’ils vont encore projeter les mêmes images. Mais ils ne le savent pas car demander à l’autre d’endosser le rôle de notre projection intérieure est souvent fait de façon inconsciente. Et la relation ne peut être autrement que toxique puisque l’image intérieure est toxique !

CB: COMMENT SORTIR DE CE CYCLE ?
NRK : Il faut travailler à équilibrer notre pôle féminin et masculin et tant que nous ne faisons pas ce travail, nous serons les marionnettes de nos propres images intérieures malgré toute notre bonne volonté d’être authentique et sincère. Comme cela ne se voit pas,  nous n’en prenons pas conscience la majorité du temps et faisons porter l’odieux sur l’autre. La voie royale pour en prendre conscience est le rêve qui nous donne des pistes, des indications sur qui nous sommes vraiment, les aspects de notre être que nous occultons et aimons moins de nous. Mais cet ombre, il faut apprendre à la reconnaître, en prendre conscience et l’accepter.

CB : CONCRÈTEMENT, C’EST QUOI L’OMBRE ?
NRK : C’est un aspect important de nous puisque c’est tout ce que nous n’avons pas vécu et refoulé car n’était pas en adéquation avec toutes les demandes familiales et sociétales. Toutefois, ce vécu inadapté recèle un potentiel de créativité et de guérison quand on lui laisse son espace et qu’on accepte de le reconnaître. L’ombre est souvent l’acte manqué, l’erreur dans un écrit, le lapsus dit, le dossier ou cadeau oublié et bien d’autres. Tous sont des astuces révélateurs qui agissent à notre insu, mettant en lumière notre mécontentement que nous ne voulons voir et qui nous révèlent une importante part de nous-mêmes.

CB : CE DÉSÉQUILIBRE DU FÉMININ-MASCULIN PEUT-IL ENGENDRER DES PROBLÈMES PHYSIQUES ?
NRK : Certainement, car quand l’animus est mal intégré chez la femme, il arrive qu’en vieillissant elle devienne aigrie et désagréable, ce qui a pour effet le rejet des gens qu’elle somatisera dans son féminin, donc des problèmes possibles aux ovaires, à l’utérus ou aux seins puisqu’ils sont en lien avec sa féminité vécue comme dévalorisée. Alors que l’homme, qui a un féminin mal intégré, donc peu de créativité et une intuition réprimée, aura des sautes d’humeur, de la sensiblerie et des accès de colère. Étant perdu car n’ayant plus de place ni de rôle à jouer, la dépression peut poindre à l’arrivée de la retraite ou encore des problèmes d’érection ou de prostate.

CB : COMMENT VIVRE UNE RELATION DE COUPLE SAINE ET HARMONIEUSE?  
NRK : Je le répète, travailler sur la ré-union de notre dualité féminine et masculine, en mettant en lumières nos ombres ou images inconscientes, est fondamental. Pour les femmes, cesser de jouer les rôles de femme fatale et les hommes de mâle alpha et que chacun ose poursuivre ses rêves et les partage à l’autre sans se sentir contrôlé et en danger, cessant ainsi d’être des adversaires. Mais le véritable adversaire est en vous et bien plus redoutable que celui qui se trouve à l’extérieur. Acceptez de faire face aux différents aspects de vous-même, ce qui vous permettra de sortir de l’échec amoureux dans lequel vous vous trouvez, et de la souffrance qu’il produit. Vous vous connecterez à votre pouvoir personnel pour attirer enfin la relation amoureuse dont vous rêvez et construire une vie amoureuse sans restriction, harmonieuse, respectueuse, profonde et pleine de sens. Accepter  aussi que l’autre puisse vivre autre chose en dehors de nous et du nous sans se sentir exclu, tout en partageant également des  moments sacrés pour grandir ensemble !

À PROPOS DE NATACHA RENATA KIMBERLY
Conférencière internationale basée aux Iles Canaries, elle parcoure à chaque année plusieurs pays pour y animer des diverses conférences et formations. Elle est la première spécialiste francophone des rêves, des voyages chamaniques et des états de conscience modifiés. Ses nombreuses expériences, études et recherches l’ont conduite à devenir uune spécialiste des états de conscience modifiés. Formée par Robert Moss, le plus grand spécialiste mondial du rêve et du voyage chamanique, elle a obtenu de nombreuses certifications, mais auparavant, elle a été formée à l’étude des symboles à l’INALCO (Institut National de Langues et Civilisations Orientales de Paris) dans le cadre de ses études en langue et civilisation Tibétaines, en civilisation d’Asie du Sud Est, d’Inde, du Népal et de Haute-Asie où elle y a acquis de plusieurs certifications. Son approche pluridisciplinaire, sa connaissance de plusieurs langues – français, allemand, anglais, italien, espagnol et tibétain – et cultures traditionnelles et ses 37 ans d’expérience en font, dans le domaine qu’est l’exploration de la conscience, une interlocutrice internationale de premier plan. En 2015, elle fonde l’Institut Conscience & Réalités, pour aider les personnes en quête de sens à mieux connaître les différentes dimensions de leur conscience, et pour leur apprendre à y voyager afin d’y puiser des bienfaits concrets pour l’amélioration de leur vie.
Pour voir son site : www.conscience-et-realites.com

CONFÉRENCES ET ATELIERS AU QUÉBEC EN 2019 OU EN LIGNE
Natacha revient donner au Québec 2 ateliers de 2 jours , soit 19 et 20 janvier  et les 26 et 27 janvier. Le premier mettra en parallèle la psychologie et le chamanisme et montrera que certains psychologues et psycho-thérapeutes sont de véritables chamanes des temps modernes. Le deuxième abordera la problématique de notre mission de vie et nous permettra de vérifier si nous sommes toujours alignés avec les désirs de notre cœur ou de notre âme. De plus,  elle donnera deux conférences les 16 et 23 janvier 2019. L’une abordera le rêve sous toutes ses formes et l’autre le hasard significatif et la coïncidence signifiante.

De plus, elle démarre plusieurs programmes  en janvier dont  un cycle de séminaires en ligne qui durera 4 mois, à raison d’une séance de 2h-2:30 par semaine. Ce cycle s’appelle C.P.I et signifie : Construire un Pont vers l’Inconscient. C’est un séminaire intensif qui aborde les problématiques de l’ombre, de l’anima, de l’animus et des énergies parasites et a pour but de faire découvrir et connaître aux participants ces aspects en eux-mêmes. Mais il y aura aussi des séminaires moins intensifs.
Pour toute information :  Natacha R. Kimberly : contact@conscience-et-realites.com
www.Conscience-et-realites.com
Par Carole Le May

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

BOUTIQUE CITÉ BOOMERS

Université Laval

EXPO MANGER SANTÉ

CONCOURS

RADIO WEB

SONDAGES

MANOIR KANISHA

MANOIR KANISHA

RFAQ

HERBASANTÉ

TOURISME CÖTE-NORD

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers