Exotisme, Mystères, Horreur, et Terreur dans nos lectures - Cité Boomers exotisme-mysteres-horreur-et-terreur-dans-nos-ecrits

Exotisme, Mystères, Horreur, et Terreur dans nos lectures

Nos auteurs excellent maintenant dans tous les genres, même en horreur , des fils illégitimes du grand Stephen King sans doute. Un livre sur la Corée du sud, le paradis de la chirurgie plastique, des meurtres sanglants et mystérieux. Une oeuvre maléfique réelle. Des histoires sombres .Voici tout un menu pour cette chronique de livres lus sur le patio au beau soleil en grande partie .

Le 1er: Ils finiront bien par t’avoir est d’un qui est partout. Il a sans doute écrit cela pendant la pandémie, et il aime bien le genre. Sébastien Diaz a une série web Terreur sur le sujet. Un lendemain de tempête, une femme disparue depuis des mois entre dans un petit restaurant. Elle est dans un état lamentable. On ignore où elle était, et ce qu’elle raconte à propos d’un futur apocalyptique ne semble avoir aucun sens. Mais il y a déjà un moment que le Mal s’installe et gangrène nos forêts et nos villes. Que ça crie au meurtre, que ça s’entretue, que des gens disparaissent de manière brutale . Et si c’était le juste retour du balancier? Les destins de plusieurs personnes s’entremêlent, de Londres à Charlevoix et d’Acapulco à Saint-Hubert. Nous le connaissons bien surtout sa femme Bianca. Au cous d’une année, il nous présente une histoire par mois, et cela finit assez mal.

Chacun devra lutter pour sauver sa peau et échapper à la menace de cette mystérieuse inscription qui apparaît un peu partout : Ils finiront bien par t’avoir. Attention cette peinture existe , elle est même passée ici, et cela se trouve sur le web . Passez lire ce lien : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/686519/tableau-malefique-exposition-calgary

Aux éditions Québec Amérique, inquiétant: https://www.leslibraires.ca/livres/ils-finiront-bien-par-t-avoir-sebastien-diaz-9782764450550.html

Le 2e : Si j’avais ton visage est de la journaliste et professeur d’origine coréenne. Cela raconte l’histoire de quatre jeunes femmes coréennes évoluant dans un monde défini par des normes de beauté impossibles à respecter, des codes sociaux impitoyables et la K-Pop mania. Kyuri, une femme d’une éblouissante beauté, occupe enfin l’emploi de ses rêves dans un bar à hôtesses de Séoul, un établissement haut de gamme où elle pousse les hommes à consommer de l’alcool. Bien qu’elle se targue d’une approche froide et lucide de l’existence, elle risque son gagne-pain sur un coup de tête. Miho, sa colocataire, une talentueuse artiste élevée à l’orphelinat, a décroché une bourse pour étudier à New York. Rentrée en Corée, elle est prise dans une relation fragile avec l’héritier de l’une des plus grandes entreprises du pays. Deus autres femmes tentent aussi d’améliorer leur sort à tous points de vue dont une jeune mariée, qui essaie de concevoir un enfant qu’elle et son mari n’ont pas les moyens d’entretenir tant le climat économique de la Corée est brutal.  Et le pays est le paradis des chirurgies en toutes sortes. Entremêlées, leurs histoires forment un conte à la fois étrange et universel, dans lequel l’amitié offre un dernier refuge. Un monde défini par la beauté parfois artificielle, le tout au détriment de leur humanité, avec des conséquences et cela montre aussi les grandes inégalités dans ce pays moderne. Un pays pas facile pour les femmes, qui doivent être belles et suivre les normes, le tout influencé par les parents, la société, la femme n’a rien à dire. Une vie qui n’est pas leur choix.

Amélie et son groupe en ont pour vous  : https://www.leslibraires.ca/livres/si-j-avais-ton-visage-frances-cha-9782381224206.html

Le 3e : L’Énigme de la Stuga est une affaire scandinave , d’une des meilleures du genre. 

Editrice accomplie et mère de jumeaux, Lykke Andersen invite à dîner un couple d’amis et leur fille Bonnie dans sa maison de campagne. Le lendemain, le corps sans vie de Bonnie est retrouvé dans la dépendance. Les autorités échouent dans un premier temps à résoudre l’affaire. Huit ans plus tard, Lykke est accusée du crime et placée en détention provisoire. On se retrouve constamment entre deux temps, 8 ans avant et actuellement, pour tenter de comprendre ce qui s’est passé dans la Stuga la petite maison pour les ados.

Elle doit se défendre, elle choisit son policier, qui par hasard est celui qui a été au début de l’histoire et qui peut encore l’aider. Des éléments de l’enquête n’ont pas été bien fait dans le temps. On doit tout reprendre. La famille est éclatée mais vit encore dans le coin . Ce policier changera toute la donne. C’est le système suédois nous ne saurions dire, mais c’est assez complexe et notre comité de lecture aime bien l’auteure. Une  de nos lectrices y a presque passé une nuit, c’est addictif selon elle, un grand cru scandinave. Beaucoup de rebondissements. L’auteure est aussi éditrice suédoise. Ses livres se vendent partout en plusieurs langues.

Camilla Grebe, chez Calmann Levy. Passez voir ce lien pour tous ces livres : https://.leslibraires.ca/livres/l-enigme-de-la-stuga-camilla-grebe-9782702180877.html

Le 4e est Crépuscule de Claudel

1872, aux marches d’un Empire qui s’effondre, sur une terre où chrétiens et musulmans vivent depuis toujours en bonne entente, nous n’avons pas trouvé le pays. Notre équipe ne saurait dire. Le curé d’un village est retrouvé mort, la tête fracassée par une pierre. Tandis que Nourio, le policier, se lance dans d’inutiles recherches, une géométrie implacable d’actes criminels et de cruautés entre voisins s’ordonne. C’est complexe, l’espace temps serait quelque part autour de la Turquie et du Liban, un endroit de vie fictif de musulmans et de chrétiens. Le policier a des visions un peu lubriques sur une des témoins de l’événement. Un monde pour le moins bizarre avec des noms curieux. Un polar fictif, politique, historique un peu, religieux , car tuer un curé de cette manière c’est vraiment pas la bonne affaire. Un coin rude, pas facile de vivre surtout l’hiver dans les montagnes dont nous pouvons supposer que ce sont les Balkans qu’on veut évoquer. En fait personne ou presque ne semble mener une vie normale.

Un coin sans trop d’humanité,  c’en est presque épeurant , quelques pauses dont une chasse , et ce roman est pour le moins atypique, pour 16 ans et plus.

Philipppe Claudel, aux éditions Stock

https://www.leslibraires.ca/livres/crepuscule-philippe-claudel-9782234094772.html

Merci à nos comités de lecture,  avec la collaboration d’Amélie Lacroix- Maccabée, libraire dans le Vieux Longueuil 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers