la-guignolee-des-medias-et-histoire-de-la-guignolee, soyons généreux

Centraide et les Guignolées, des médias et les autres

 Avec le retour des temps froids sous nos latitudes, la demande est plus grande que jamais. Centraide a des levées de fonds ce mois et les guignolées arriveront sous peu.  La guignolée est une tradition de partage . Les deux aident des milliers de personnes au Québec. 

Centraide:  50e campagne 

Centraide partout lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Dans le Grand Montréal, c’est 615 000 personnes qui sont à faible revenu.(2022)  Ces personnes sont touchées de façon disproportionnée par l’inflation qui représente un poids supplémentaire sur leurs épaules. Le soutien des donateurs lors de la campagne 2023 est crucial pour assurer la stabilité du milieu communautaire, un filet de sécurité indispensable pour les ménages en difficulté. La hausse du coût de la vie (aliments, logement, transport, etc.) complique le quotidien des personnes déjà fragilisées. Les organismes communautaires peinent à répondre aux nombreuses demandes, notamment en aide alimentaire, en logement et en santé mentale. Ajoutons à cela les enjeux de rétention de personnel et d’épuisement des ressources qui compliquent la réponse aux besoins grandissants. Centraide aide les ménages et les organismes à supporter le poids de l’inflation .Il rassemble les dons afin de soutenir le milieu communautaire qui offre l’accompagnement et les services pour soutenir les besoins essentiels. Il s’appuie sur une équipe de plus d’une vingtaine de conseillers experts en développement social qui suivent l’évolution de la pauvreté dans les 111 quartiers et municipalités de Montréal, de Laval et de la Rive-Sud.

La guignolée des médias et les guignolées de paroisse 

Cela remonte au temps d’Astérix, les druides lançait des cris dans la forêt pour le gui neuf. En France, c’était une tournée pour saluer tout le monde au nouvel an. En Nouvelle-France , cela devient une tournée dans le temps des fêtes pour partager, surtout les veilles ou les lendemains de fêtes, on ramassait les denrées parmi ce qui restait des repas de fêtes. Le but fournir aux gens pauvres de quoi fêter un peu. Élémentaire, en principe les fêtes sont le temps de partager. C’était une tournée festive, chants, musique,  un peu de caribou ou autres alcools, dans le temps les chevaux connaissaient le chemin. On entrait se réchauffer et on continuait la route après un petit remontant.

Il faudra surveiller les collectes de rues, nous en reparlerons quand nous en saurons plus sur 2023. Grosso modo, cela débute le 24 novembre et la journée dans les rues sera le 7 décembre si la tendance se maintient. Dans la grande région montréalaise, le déploiement de cette journée de solidarité s’étendra sur près de 70 points de collecte (île de Montréal, Laurentides, Laval et Longueuil). Vous pourrez y donner un montant de votre choix ou des denrées alimentaires non périssables dans l’atmosphère festive propre à l’événement.

Où et comment donner?

Plus de 340 succursales Jean Coutu au Québec et 200 magasins Maxi et Provigo accepteront les dons en denrées alimentaires non périssables et en argent. Cela devrait encore fonctionner cette année, et c’est le temps des inscriptions des bénévoles pour les journées médias et autres au coins des rues.

Et ce jeudi, les gens de Montréal des médias seront dans la rue. Mais vous pouvez aider de chez vous par un don à guignolee.ca et  Chez les 61 concessionnaires Nissan du Québec

 25 raisons de donner

Les hausses significatives et constantes du coût de la vie (épicerie, chauffage, loyers, etc.) fragilisent des familles entières, les forçant à recourir aux comptoirs d’aide. Cette situation dramatique risque de s’amplifier et d’empêcher encore plus de Québécois de s’alimenter, comme en témoigne l’actualité inquiétante rapportée par divers médias ces derniers mois. Dans ma région, tout le mois vous pouvez donner. Si vous le pouvez, donnez !  Pour en savoir plus sur la guignolée des médias, passez voir leur site.  https://www.lagrandeguignoleedesmedias.com/fr

Plusieurs épiceries ont des sacs guignolées à 10$ de denrées, en fait ils en mettent pour 15-20$ souvent des produits maisons, notre équipe y a contribué la semaine dernière.  Selon les paroisses certaines auront le passage dans les maisons, soyez généreux plus que jamais.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers