"Eco crédit :Agir pour la durabilité" | Cite Bomers

Nous vivons à crédit sur Terre : Une alarme environnementale

Nous vivons à crédit sur Terre : Une alarme environnementale

Plusieurs médias nous alertent sur un problème crucial : notre mode de vie nous conduit à vivre à crédit sur notre planète. Cette année, selon Radio Canada, nous avons atteint cette limite plus tôt que jamais.

Mais que signifie vivre à crédit sur Terre ?
Cela signifie essentiellement que nous avons déjà épuisé en cette année les ressources naturelles que notre planète peut renouveler. En d’autres termes, à partir de maintenant, nous consommons des ressources qui devraient être réservées à l’année prochaine. Malheureusement, notre pays ne fait pas bonne figure dans cette consommation effrénée. Notre utilisation d’eau et d’énergies fossiles est alarmante, et notre empreinte écologique continue de s’accroître. Nous avons un besoin urgent de changer nos habitudes.

L’eau est une ressource précieuse que nous ne pouvons plus nous permettre de gaspiller. Bien que nous en ayons encore, cela ne doit pas être une excuse pour ne pas en prendre soin. Quant aux gaz à effet de serre, notre bilan est de plus en plus lourd chaque année, et les pays du G20 sont les principaux contributeurs à ce problème.

Il est temps d’inverser cette tendance néfaste.
Au lieu de vivre à crédit de plus en plus tôt dans l’année, nous devons nous efforcer d’allonger notre crédit en adoptant des comportements plus durables. Cela passe par la prise de conscience individuelle, l’économie de nos ressources, le changement de nos habitudes de vie et la coopération pour des voyages plus écologiques. Tout crédit doit être remboursé un jour, et il est crucial que nous prenions des mesures pour rendre à la Terre ce que nous lui prenons.

Malheureusement, le Canada se retrouve dans le top 10 des pays les plus consommateurs de ressources sur la planète.
Si tout le monde adoptait le même mode de vie que les Canadiens, la Terre serait à crédit dès le 18 mars, nécessitant près de 5 planètes pour subvenir à nos besoins. L’un de nos bilans les plus alarmants concerne notre production de déchets. Il est temps d’agir en recyclant, en donnant et en évitant de jeter inutilement. La Terre en implore notre aide.

Ce problème n’est pas récent, il existe depuis cinq décennies déjà. Dans les années 70, nous avions presque toute l’année avant d’atteindre le “jour du dépassement”, qui était après le 25 décembre. De nombreux ouvrages traitent de la réduction des déchets, mais il est grand temps d’agir.

Alors que nous approchons de la période des vacances, c’est le moment idéal pour y réfléchir sérieusement. Notre génération doit donner l’exemple car nous sommes en partie responsables de cette situation. Nous devons étirer notre crédit en prenant des mesures concrètes dès maintenant.

La situation est urgente, à vous de jouer !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers