des recits-pour-notre-temps, sur l'écriture et la lecture

Récits pour notre temps  

Écrire et lire pour contrer la solitude, c’est ce que font bien des gens de tous les âges depuis la pandémie. Certains sont en librairie, voici des choix pour toutes les générations. Il y a encore des problèmes de logistique et des transport avec le télé-travail ce printemps.

Le 1er : Inventaire Fatal est une histoire de chat et de bibliothèques

Vieil original détenant l’une des plus grosses fortunes d’Athena, dans le Mississippi, James Delacorte soupçonne ses proches de faire main basse sur ses livres anciens. Le patriarche invite donc Charlie Harris dans son manoir pour inventorier sa précieuse collection et mener discrètement l’enquête. Enthousiaste, le bibliothécaire ne pose qu’une condition : être accompagné par Diesel, son inséparable félin. Hélas, à peine a-t-il commencé sa mission que son hôte est retrouvé empoisonné. Même si les soupçons pèsent sur les membres de la famille, tous aussi excentriques les uns que les autres, on demande à Charlie de poursuivre sa tâche complexe dans cette maison où l’assassin pourrait bien récidiver. Heureusement, pour démasquer le coupable, l’archiviste débonnaire peut compter sur le flair de son chat et le soutien de son fils Sean, débarqué chez lui pour des raisons encore bien mystérieuses… Et d’autres morts  vont suivre, l’autrice en fait est un auteur, qui a aussi été bibliothécaire . Les bibliothécaires sont parfois surprenants, il y avait une série ou  le héros devenait un Indiana Jones. Un bon récit sur le sud de nos voisins américains et ses classes sociales. Une belle lecture sur le patio avec une petite laine. Toute notre équipe adore ce genre de livre.

Miranda James, nom de plume chez Flammarion Québec, on se demande pourquoi l’auteur écrit sous un nom féminin ,  mais bon. https://www.leslibraires.ca/livres/le-chat-du-bibliothecaire-t-2-miranda-james-9782898111211.html

Le 2e est Forteresses et autres refuges . L’autrice est moins visible dans nos médias car elle est passé derrière la caméra.  Il y a les souvenirs dont elle a hérité, ces histoires qui lui ont été tellement racontées qu’elles ont fini par faire partie intégrante de sa mémoire. Il y a les images floues qu’elle garde de son enfance et les récits à partir desquels elle s’est construite. Il y a aussi les souhaits qu’elle porte, des projections dans le futur qui prennent racine dans son passé. À travers l’histoire des premières années de sa mère et celle de ses dernières semaines, en passant par le souvenir des petits chaperons de toutes les couleurs que son père a imaginés pour elle enfant, Rafaële Germain tente de trouver des réponses à la question : que veut-on garder de ce que le monde a déposé en nous? Elle nous parle de ses parents qui tous les deux ont terminés leurs vies sans mémoire. Je les ai connu , deux personnes forts différentes, lui journaliste écrivain et elle agente d’artistes. Il avait l’air un peu bohème et elle portait des talons hauts et fumait avec un fume cigarette.

Rafaelle Germain, un devoir de mémoire, aux éditions Québec-Amérique. Sans doute un livre de pandémie, pour tous ses livres en tous genres  : https://www.leslibraires.ca/livres/forteresses-et-autres-refuges-rafaele-germain-9782764450819.html

Le 3e : Un pas à la fois est pour ados et plus, il parle d’amour, d’estime de soi, de sport et de gens qui se pensent un peu enrobés. Le 4e de couverture suit avec nos commentaires: 

Brianne est (encore!) en peine d’amitié. Sans repères, elle se laisse convaincre par sa mère un peu trop obsédée par les régimes de rejoindre le club de course de son école. Là, elle fait la rencontre d’une animatrice à la vie culturelle très enthousiaste, d’une fille qui n’arrête pas de vouloir lui parler, et de Nick… le plus beau gars de l’école. Et alors? Brianne a décidé que les amis, c’était fini, et qu’elle peut très bien terminer son secondaire toute seule dans son coin. À chaque entraînement, un pas après l’autre, Brianne réalise que contre toute attente, rejoindre le club de course n’était peut-être pas la pire décision de sa vie… Finalement c’est une histoire qui peut arriver pour toutes les générations, des gens parfois marqués par des idées et le regard des autres.   Tania Boulet, 208 pages sur la grossophobie avec des fiches pédagogiques au besoin. Collection Titan chez  Québec-Amérique :  https://www.leslibraires.ca/livres/un-pas-a-la-fois-tania-boulet-9782764449714.html

Le 4e: Faut pas tout faire foirer James Becker 

Le pouvoir des images, nous le voyons avec l’exposition mondiale World Press photos tous les ans.

James est photographe en Amérique et sa mère est une prof retraité en France, elle meurt il rentre en France et prend une photo au salon funéraire. Cette photo va le rendre brutalement et mondialement célèbre. Certains veulent le tuer d’autres veulent lui acheter, le monde est un peu malade. Nous aimons bien sa phrase , lors de l’arrivée de sa mère en 1969 dans son lycée: Celui qui est maître du livre est maître de son éducation. Le quotidien des profs aussi est bien décrit. Il y a vingt mille images qui s’ajoutent à la photo­thèque de l’humanité chaque seconde, certains meurent en voulant se poser pour les médias sociaux c’est un peu débile selon nous. Pour James, peu importe, il  s’amuse du scandale. Armé de son Kodak et de sa mauvaise foi, il nargue ses détracteurs et tous ceux qui tentent de l’aider, ses amis, ses collègues et même son agente, la toute puissante Queen Alison. Mais de la gloire arrogante à la chute rocambo­lesque, parfois il n’y a pas long, surtout avec les médias sociaux. Nous avons adorés ce livre  pour bien des raisons. L’auteur François Ulrich, est un spécialiste des médias et rédacteur publicitaire, il connaît bien son sujet. 292 pages chez Fides.

https://www.leslibraires.ca/livres/fais-pas-tout-foirer-james-becker-francois-ulrich-9782762145526.html

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

NYZOLAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SITE DE RECONTRES

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers