fbpx

Une clinique juridique en 3 langues au Centre des Femmes Solidaires et Engagées

Bonne nouvelle, la clinique juridique du Centre des Femmes Solidaires et Engagées est à nouveau ouverte.

Durant la pandémie La Clinique Juridique avait temporairement fermée ses portes au Centre des Femmes Solidaires et Engagées.  Celle-ci vient enfin de reprendre du service au Centre, depuis le 14 septembre dernier et le sera dorénavant, un mercredi par mois. Ce service rendu, pourra être traité en 3 langues : Français Anglais et Italien, sur rendez-vous.

Qu’est-ce qu’une clinique Juridique ?
Les cliniques juridiques communautaires sont des endroits où l’on reçoit des services d’avocates, d’avocats ou d’auxiliaires juridiques et qui donnent des services aux personnes avec très peu ou à faibles revenus. Il n’est pas nécessaire d’être citoyen canadien ou d’avoir un statut légal (résident permanent ou statut de réfugié) pour avoir accès aux services. Enfin, toute discussion ou échange avec des gens des cliniques juridiques sont strictement confidentiels. Ce qui veut dire que rien de ce que vous direz pourras être répété nulle part sans votre consentement.

Près de 4 Québécois sur 10 sont impliqués dans une procédure judiciaire au civil se défendent la plupart du temps, seuls devant le tribunal.
« Ce n’est pas par choix, mais par dépit que ces gens se représentent seuls, faute de moyens financiers, affirme Sophie Gagnon, avocate et directrice générale de Juripop, un organisme d’information et de services juridiques à prix modique. C’est un phénomène inquiétant. Ça fait échec au droit à une justice pleine et entière. » Les données du ministère de la Justice obtenues par l’Agence QMI montrent qu’entre 36 et 37 % des causes pour lesquelles un jugement a été rendu depuis 2016, impliquaient des personnes sans avocat. Ces statistiques ne comprennent pas les causes en droit familial où 30 à 33 % des parties impliquées évitent de se payer un avocat, non plus que la cour des petites créances où il est exigé – sauf pour des exceptions approuvées par le juge en chef de la Cour du Québec – que les individus se représentent seuls. Source : Le Journal de Montréal
https://www.journaldemontreal.com/2021/12/15/seuls-devant-la-loi-beaucoup-de-quebecois-se-representent-eux-memes-devant-les-tribunaux

POUR INFOS, visiter leur site : https://cfse.ca/
Par Cynthia-Ann Sardou

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

DISCO FEST SHOW

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

SITE DE RECONTRES

PARC SAFARI

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers