Cris, Chants et Voix de Femmes - Cité Boomers cris-chants-et-voix-de-femmes

Cris, Chants et Voix de Femmes

Historiquement il y aurait eu des sociétés dirigées par des femmes, Aristophane en parlait même dans l’Antiquité grecque. Nos livres en parlent depuis des millénaires avec un grand récit grec justement avant de traverser ici.  Un grand livre historique sur les femmes noires suit, et nous terminons avec 1 livre québécois avec des femmes qui prennent leur place ou qui prennent de la place, à vous de juger.

Le 1er : Les chants d’Amour de Wood Place compte environ 900 pages, c’est du solide sur plusieurs siècles. Cela me fait penser à du James Michener, des livres de sagas historiques que nous lisions il y 4 décennies. À travers une famille, on retrace toute l’histoire d’une famille africo-américaine, nous dirons de la haute société, mais cela part aussi de l’esclavage à aujourd’hui.
Depuis l’enfance, Ailey passe ses étés dans la petite ville de Chicasetta, en Géorgie, là où la famille de sa mère vit depuis l’arrivée de leurs ancêtres esclaves. Ailey s’est toujours battue pour son identité, combat compliqué par des traumatismes transgénérationnels, ainsi que par des murmures de femmes – ceux de sa mère, Belle, de sa sœur, Lydia, et d’une longue lignée matriarcale – qui poussent Ailey à accomplir ce qui leur a été refusé.
Pour se réconcilier avec qui elle est, Ailey embarque pour un voyage dans le passé de sa famille, dévoilant les récits bouleversants de générations d’ancêtres – autochtones, Africains, Européens – dans le Grand Sud. Ce faisant, Ailey doit apprendre à accepter son héritage, une histoire d’oppression et de résistance, de servitude et d’indépendance, de cruauté et de résilience qui cristallise l’identité même des États-Unis. La saga des esclaves depuis des siècles. Honorée Jeffers, aux escales : https://www.leslibraires.ca/livres/les-chants-d-amour-de-wood-honoree-fanonne-jeffers-9782365697224.html

Le 2e est Les Exilées de Troie : Tout le monde en a entendu parler, c’est une suite de de l’Illiade en quelque sorte.

Les Grecs ont vaincu Troie et s’apprêtent à rentrer chez eux en emportant leur trésor de guerre : or, armes et femmes. Les dieux offensés empêchent leur départ et les obligent à attendre. Troie a bien failli ne pas être prise, car des Troyens voulaient brûler le fameux cheval. Les Troyens et les Grecs n’avaient pas les mêmes coutumes funéraires ce qui causera des tensions, les Troyens veulent enterrer leurs morts. Des captives tentent  de nouer des alliances dans le camp des vainqueurs. Une des femmes se fera tuer,

La ville comme toutes les villes après les guerres est en ruine. Briséis, reine déchue qui porte l’enfant d’Achille est donnée à un des ses amis vu la mort d’Achille, elle rencontrera même Ulysse qui n’est pas très présent dans le livre. La vie des femmes est pleine de tension, on les met ensemble et on leur dit de rester tranquilles comme des objets finalement. L’autrice dénonce le peu d’humanité des grecs en ce sens. La reine en plus a plein de visions, on pense qu’elle veut se venger, on se demande bien comment. Les grecs boivent du vin et passent le temps en attendant le temps de retourner chez eux. Un roman sur les femmes après les guerres. Pat Barker , 578 pages aux éditions Charleston:  Pour en savoir plus : https://www.leslibraires.ca/livres/les-exilees-de-troie-pat-barker-9782368127209.html

Le 3e livre : Femmes Philosophes est une continuité du 3e. Car il nous parle de femmes philosophes grecques de l’antiquité et celles du XXIe siècle . En tout 21 femmes, inutile de dire qu’Hipparchia défiait les normes et les conventions dans la Grèce antique. Son frère était aussi philosophe, au 3e siècle avant J.C. Hypatie elle était contre l’intolérance religieuse de la même époque Hildegarde de Bingen aurait aimé Hubert Reeves car elle voulait l’harmonie du cosmos. Elle a été déclarée sainte en plus.

Souvent oubliées, volontairement exclues ou même ostracisées, les femmes philosophes sont pourtant nombreuses à contribuer à l’histoire des idées. Chacune à leur manière, elles ont affronté, et affrontent encore aujourd’hui les obstacles religieux, sociocultures et politiques. Afin de souligner leur combat, l’écrivaine et philosophe Maya Ombasic raconte le destin de 21 héroïnes avec poésie, sensibilité et humanisme dans cette fiction documentaire richement illustrée. Notre équipe n’en connaissait que 5, une belle découverte, des femmes qui font leur chemin et qui nous laissent des traces.

Chez Fides, pour en savoir plus : https://www.leslibraires.ca/livres/femmes-philosophes-maya-ombasic-9782762146035.html

Le dernier: Au rythme des années est d’ici et plus récent. Québec, 1917. Simone Fortin a enfin atteint un âge acceptable pour sortir et être courtisée. Toutefois, la jeune femme se montre plus intéressée par l’idée de refaire le monde que par les garçons. C’est donc libre de toute attente qu’elle se rend à une soirée de danse au sous-sol de l’église de sa paroisse. Charmée par les airs entêtants de l’orchestre, la belle ouvrière passe des heures à virevolter. Dans son petit carnet, elle inscrit un à un les noms des prétendants qui l’invitent sur la piste. Mais aucun de ces messieurs ne possède un esprit assez vif pour ravir son cœur…

Alors que les années défilent, le célibat de Simone devient de plus en plus inconvenant. On l’accuse d’être frivole ou effrontément difficile, voire les deux. Puis, le quartier Saint-Sauveur et ses habitants font face à un chapelet de crises. Dans le modeste appartement qu’elle partage avec sa famille, Simone n’échappe pas au malheur. Bientôt, l’arrivée de Jean-Pierre, qui se distingue des autres hommes par sa soif d’apprendre, lui donne envie de croire au grand amour. Mais  il est plus jeune qu’elle. Est-ce convenable ?  Se conformera-t-elle à la société en serrant les rangs ou continuera-t-elle à mener sa vie comme elle l’entend? Une femme qui fera sa place elle aussi et qui survivra à son homme en plus mais nous n’en dirons pas plus.

Karine Latulippe, aux éditions JCL

Pour en savoir plus : https://www.editionsjcl.com/boutique/au-rythme-des-annees/

Collaboration spéciale: Amélie Lacroix-Maccabée

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers