fbpx

Porto Rico, en croisière ou en séjour de retour

Porto Rico croisières

Porto Rico est devenu un port d’escale et le point de départ de nombreuses croisières. On peut aussi y séjourner avant ou après.  Depuis le milieu des années 80, Porto Rico est une de mes destinations favorites.

 On débarque en croisière dans la vieille ville, et on peut la découvrir en marchant. J’ai aussi eu la chance de partir de Porto Rico en croisière, ce qui permet d’autres escales plus au sud. Puerto Rico  est devenue une  des escales les plus populaires, le port de  San Juan est un des plus importants de la région, chaque année environ 1.4 million  de passagers arrivent pour une journée d’escale, et un autre port différent accueille ceux qui partent de Porto Rico, en fait l’île qui est un protectorat américain compte trois ports, deux pour les escales et un pour les départs. Bonne nouvelle, le  vol direct de Montréal est revenu, pour la saison froide,  le samedi matin avec Air Canada.

On peut y visiter, la plus importante construction défensive construite par les espagnols dans  le Nouveau Monde, et qui n’a jamais vraiment servi, des souterrains réunissent les deux forts, le fort est impressionnant du continent  , mais il faut le voir de la mer,  il l’est encore plus.On parle du Castillo San Felipe del Morro. Tourisme Porto Rico est À DEUX PAS,  dans le vieux -port,   TOUT PRÈS DE LA Pharmacie et vous pouvez y avoir de l’information, et déguster du rhum gratuitement sur place.
www.seepuertorico.com

En face du port de croisière, le Sheraton du Vieux San Juan,  vous offre, un resto, un casino et un salon avec accès wi-fi, le salon wi-fi est gratuit, avec des divans, cela peut vous sauver un peu d’argent car sur les bateaux l’internet coûte cher. Il est au centre sur la photo, en traversant la rue, on a accès au trolley gratuit qui vous fait faire le tour de la ville, certains sont ouverts d’autres fermés.

Dans une journée, il n’est pas rare de voir plus de  20,000 passagers qui débarquent dans l’île. Il y a même deux horaires, l’horaire du matin, qu’on a eu cette année, soit de 7 heures à 14 heures, et  un autre, de 14-15 heures jusqu’à 22-23 heures. J’ai déja eu ce second horaire, ce qui vous permet de magenr en ville le soir, et on avait vu un spectacle dans la zone hoteliere du Condado.  On vous offre sur places de nombreuses excursions, qu’on peut acheter sur le bateau.Il y a la vieille ville, la forêt El Yunque, El Yunque est la seule forêt pluviale du territoire américain, elle compte  240 espèces d’arbres différents, dont  88 sont locaux, dont  23 ne poussent que sur place . On peut y voir des chutes, des cacasdes et c’est assez impressionnant,  on a les plantations, les plages et le circuit du rhum. Ce dernier est un des populaires, car l’île compte 4 rhumeries dont celle de Bacardi. C’est une des plus connues au monde, et elle est bien équipée pour vous recevoir.

Mais on peut sauver de l’argent moitié- prix ou moins en achetant sur place, les petits autobus sont plus pratiques, et coûtent moins chers. Ils vous attendent . le long du quai a la sortie. L’ile compte aussi de nombreuses plages, même si on ne vous offre pas les plages en excursion, on peut prendre un taxi au port et se rendre à peu de frais a la plage  eL Escambron. A quelques minutes de la vielle ville, sur l’avenue Muñoz Rivera dans le quartier de  Puerta de Tierra, la plage  El Escambrón est ouverte à tous. Une belle plage en face de l’océan Atlantique avec une vue  sur le El Morro.

Un communiqué de tourisme Porto Rico, nous parle de 25 golfs sur l’ile mais on a jamais eu le temps de jouer sur place. Passez nous voir, on y a fait de nombreux séjours en escales, ou en séjours avant ou après une croisière.Pour un séjour sur place, d’une semaine, avant ou après une croisière, la Concha est une bonne adresse.

Il y a 3 ans, même date, nous y étions mon photographe et moi en escale de croisière une journée, bonne nouvelle, Porto Rico est de nouveau prête pour le tourisme. Le courriel d’hier que je vous résume, en parle. Plus de 100 hôtels de San Juan ont repris leurs activités, la ville est ainsi prête à recevoir des voyageurs voulant enrichir leur expérience de voyage en aidant autrui. Des marches historiques et des tours de vélos sont offerts aux touristes. Et plus de 1,718 restaurants sont ouverts et prêts à accueillir les visiteurs.

Croisière –  Le Royal Caribbean a repris son port d’attache à San Juan le 7 octobre, le 30 novembre, l’île a accueilli plus de 7 000 croiseurs, le premier groupe de passagers après les ouragans, à effectuer des croisières vers l’île. Les passagers du Royal Caribbean Freedom of the Seas et du Carnival Conquest ont été accueillis avec un accueil extrêmement chaleureux – style portoricain. Les festivités ont inclus des cours gratuits de salsa, des dégustations de rhum et de cocktails ainsi que des groupes traditionnels de percussions, des marchés d’artisans, des artistes de rue, des foires pour enfants et bien plus encore.

En novembre et décembre, on estime que 58 croisières seront accueillies à San Juan, ce qui veut dire que la ville accueillera près de 110 000 passagers ce qui aura une incidence économique d’environ 25 millions de dollars.–  Il y a plus de 100 hôtels qui prennent des réservations sur l’île. En fait, l’emblématique hôtel El San Juan, avec un hall constamment animé par la salsa, vient de rouvrir ses portes beaucoup plus tôt que prévu, ce qui est une excellente indication d’un rétablissement rapide. En outre, un nouvel hôtel, l’Hôtel Solace by The Sea, ancien Quality Inn, a également ouvert à Ponce, dans la région sud de l’île, avec 102 nouvelles chambres. La réouverture d’hôtels et l’arrivé de croisières, sont des étapes importantes vers le rétablissement de l’industrie touristique. Porto Rico ouvrira officiellement ses portes aux voyageurs le 20 décembre.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers