fbpx

Saint -Kitts, une nouvelle escale de croisière

Depuis environ une décennie, Saint- Kitts est une nouvelle escale de croisière, c’était la 3e visite de notre équipe dans l’Ile. Cette fois,  nous avions la collaboration du bureau de tourisme local.

Une île au relief spectaculaire, des chaînes de volcans endormis, des plages sur les deux mers, beaucoup de diversité et de verdure, de l’hébergement pour tous les prix, un aéroport moderne  entièrement panneaux solaires. Notre escale a débuté par un tour de train. Mais un peu d’histoire pour débuter, une histoire qui fut parfois un peu sanglante. Découverte en 1623 par les Britanniques et colonisée par les Français en 1625, l’île à une longue histoire coloniale. Il y a eu comme pour St Martin à une certaine époque une division de l’Ile en deux.

En fait, le nom complet de la destination est  Saint-Christophe-et-Niévès.  Environ 30 000 personnes vivent sur l’île qui a longtemps été la capitale du sucre, vu les centaines de sucreries à une certaine époque .  Vous arrivez dans le port aménagé de  Basseterre, la ville la plus importante. Un bâtiment près de l’aéroport abrite la banque de toutes les Antilles. C’est leur Fort Knox comme disait la guide.  C’est divisé comme la Jamaïque, en neuf  paroisses. La capitale Basse Terre a un peu plus de 10 000 habitants,  seule ville importante. Le port de Zante est dans la baie, et le centre ville de Basse Terre , est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.Une manière de découvrir l’île en premier est le train, un ancien train qui servait pour transporter la canne à sucre, sur des rails étroits, qui vous fait faire un tour dans un sens sur 2h30-3 heures environ. Cela nous donne une bonne idée de tout ce qu’il y a sur l’île. Musique, chants, cocktails vous accompagnent tout au long du parcours. Disons que les rails étroits ne sont pas de tout confort, cela brasse un peu. Selon nous les sièges  devraient être dans l’autre sens, mais cela n’est sans doute pas possible. Le départ se fait à 10 minutes du navire, et on vous prend directement à la sortie du navire. Le train part tout près de l’aéroport . Vous pouvez réserver le tout au service des excursions du navire. Sur Holland America , les prix étaient intéressants . Pour des vidéos, http://www.stkittsscenicrailway.com/

Au bout du parcours du train, notre chauffeur et la représentante nous attendaient, pour passer voir la forteresse de Brimstone Hill.  Erigée en 1690 par des esclaves africains pour le compte de l’armée britannique, cette forteresse militaire est l’une des mieux conservées des Antilles et sans doute la plus imposante. La route venait tout juste d’être entièrement refaite, c’est que le Prince Charles va y passer si ce n’est déjà fait. Et nous qui pensions  que c’était pour nous… Un musée sur la vie de l’île, sa vie militaire et agricole à l’intérieur du fort. La vue du sommet du fort est assez grandiose . http://www.brimstonehillfortress.org/

Depuis 1987, le fort fait partie d’un parc national qui a obtenu le classement au patrimoine mondial de l’humanité en 1999. Ensuite nous sommes passés sur la plage, un bar avec des repas, qui sert des plats typiques, https://www.reggaebeachbar.com/

Un coup d’œil sur un hôtel récent, le Hyatt et un passage dans les quartiers chics a terminé notre tour avant notre retour au navire.

Il y a plusieurs vidéos de disponibles, sur les moteurs de recherches web. Le  site du tourisme local peut aussi vous aider, leur bureau est dans le port de Zante et ils ont un kiosque de renseignements à la sortie des navires  . https://www.stkittstourism.kn/

Merci a mes collègues du voyage, Jocelyne Lacroix,  Gisèle Cousineau-Forget et Réal Goupil, et merci aux gens de tourisme St Kitts, Mme Jonette Boyd de sa collaboration.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers