fbpx

La Tunisie et son charme envoûtant

tunisie

Trois fois millénaire, La Tunisie appartient au patrimoine de l’humanité. Toutefois, son développement culturel et économique en a fait un pays moderne. C’est une terre de contrastes où le modernisme des 755 complexes hôteliers, des sept aéroports internationaux et des huit grands ports côtoient à merveille le désert aride et les traditions arabes. Partez quelques instants avec moi dans ce pays de rêve.

HAMMAMET, MER ET THALASSOTHÉRAPIE
Tunisie 1Après quelques heures d’avion avec Royal Air Maroc et Tunis Air, qui offrent d’excellents services, nous débarquons sur la terre des palmiers où l’odeur humide des pays chauds nous accueillent. Nous déposons nos valises à l’hôtel Nahrawess. Ce magnifique palace de 700 chambres avec vue sur la mer et jardins luxuriants est la plus grande station balnéaire de l’Afrique, avec tous les soins santé que cela comprend. C’est donc regallardi que nous visitons la ville pittoresque qui regorge d’attractions. À l’intérieur de la médina, l’ancienne ville drapée dans ses fortifications, campe une fort espagnol chargé d’histoire qui offre une vue splendide sur la mer et un souk qui continue à vivre à son rythme propre, contrastant harmonieusement avec une ville moderne au charme typiquement méditerranéen.

La visite d’un des sites archéologiques permet de découvrir l’histoire au travers les ruines et vestiges romains, qui ont peuplé leur vies. Nous couronnons le tout par un festin dans un des nombreux bons petits restos du coin, tous d’inspiration française. Le chef nous concocte un poisson cuit dans un bloc de sel de mer, divin tellement il a gardé toute sa fraîcheur. D’ailleurs tout est frais en Tunisie : les olives, les dattes et les oranges sont tellement goûteux et fort heureusement, ils sont servis partout. Hammamet est un des joyaux le plus visités de la Tunisie avec son port de mer et sa série d’hôtels tout au long des plages scellant à jamais le destin touristique de la cité que des célébrités ont élu. Mais ne partez pas sans avoir visité Hasdrubal, l’hôtel la plus chère du monde avec sa suite présidentielle qui reçoit les grands émirs arabes au coût de 4 000$ la nuit et ses quelques 2 000 tableaux à admirer.

SOUSSE; CENTRE ADRMINISTRATIF, COMMERCIAL ET POLITIQUE
Tunisie 2Quelques heures de route séparent Hammamet de Sousse, ce qui nous permet de voir la Tunisie rurale avec ses typiques maisons blanches et ses nombreux cafés où seuls les hommes sont au rendez-vous. Troisième ville du pays, après Tunis et Sfax, Sousse, doit sa réputation à un certain nombre d’atouts : une oliveraie de 250 mille hectares qui constitue une de ses principales richesses naturelles et un port actif, ouvert sur le centre de la ville, ajoutant une note de gaieté à l’animation urbaine. Sousse compte également une médina, des musées et d’imposantes stations balnéaires s’étirant vers le nord pour constituer, avec le complexe intégré de Port El Kantaoui, un des pôles touristiques des plus complets et des plus diversifiés en méditerranée. La région attire aussi de nombreux touristes pour ses excursions en bateaux et ses nombreux parcours de golfs, dont certains ont une vue imprenable sur la mer.

TOZEUR, TATOUINE ET DOUZ, AUX PORTES DU DÉSERT

La route permet de découvrir une succession de paysages aussi divers qu’attachants, reflet de la diversité du pays : vignobles, vergers, orangeraies, oliveraies et cactus agrémentent le parcours. La température devenue nettement plus chaude qu’au nord, appelle le désert.

Tunisie 3À Tozeur, le faste des gros hôtels est remplacé par la campagne avec ses maisons typiques de tradition arabo-musulmane. À quelques minutes du désert, nous décidons de faire un détour vers Tataouine, un site qui abrite le décor de la Guerre des Étoiles et plusieurs autres films y ont été tournés. Des dunes des sable à l’infini sont notre seul décor avec la tente de l’Émir du Quatar venue chasser le faisan, une viande réputée pour amplifier la virilité. Sur le site, des bédouins vendent de magnifiques colliers que les femmes du village fabriquent et nous pouvons y acheter des roses des sables, un superbe héritage sculptural du désert. L’endroit attire beaucoup de touristes qui viennent en 4 x 4 faire des excursions ou des rallyes. De retour à Tozeur, une nuit bien méritée nous attend à l’hôtel Palmyre, au décor hollywoodien. À milles lieux du reste du monde, l’endroit est magique nous livrant des dunes et cactus à l’infini. Assis sur la terrasse, sur le bord de la piscine en sirotant un jus d’orange tout frais cueilli, nous contemplons le coucher du soleil dans le désert….ah douce et belle farniente !

Comble de beauté, nous visitons le lendemain une palmeraie, absolument paradisiaque. Tozeur est d’ailleurs la capitale du “pays des palmes” qui mérite bien sa renommée. Nous pouvons aussi y visiter un zoo et un musée de vêtements de rituels de mariage, entre autres. Puis la route continue. Pour se rendre à Douz, la capitale du dromadaire, nous traversons le Chott El Jérid, un lac salé qui file sur des centaines de kilomètres et nous surprend avec ses mirages. La route nous laisse affamés et un copieux repas de couscous nous attend au El Mouradi, un hôtel 5 étoiles dont la vue mène sur le désert peuplé de dromadaires. Le lieu enchanteur nous reçoit le lendemain pour une excursion à dos de dromadaires. Se promener dans cet oasis au sable d’or qui fut le centre de la tribu des sédentaires Mzarig, est une expérience inoubliable. D’ailleurs l’endroit connaît tous les ans, pendant quelques jours de l’hiver, une remarquable animation touristique avec défilés, courses et luttes de chameaux, danses folklores, théâtre, expositions et fantasias. Plusieurs groupes locaux organisent aussi des excursions de plusieurs jours dans ce désert où les gens couchent dans des tentes. Selon des touristes rencontrés là-bas, il faut vivre au moins une fois dans sa vie l’expérience qui permet de goûter à l’infini, car le ciel et la terre sont les seuls repères. À quelques kilomètres de Douz habitent des tribus nomades qui vivent d’élevage et de cultures très rudimentaires, à l’ombre des palmeraies.

CARTHAGE, SIDI BOU SAID ET TUNIS : LA MER AZUR ET LES SITES 
Tunisie 4Le lendemain noue remontons vers le nord admirer l’immense parc archéologique de Carthage Des vestiges puniques aux villas romaines, le parc s’étend de la colline au rivage nous offrant un parcours verdoyant où l’esprit s’enivre de parfums d’éternité. Puis nous farnientons sur une des nombreuses terrasses de Sidi-Bou-Said. Le village médiaéval ressemble à la Grèce avec sa vue exceptionnelle sur une mer bleu azur, ses ruelles pavées, ses maisons vêtues de chaux blanche et de volets bleues ainsi que ses petits marchés de tapis, céramique, cuivre ciselé, lampes, broderies et bijoux. Le Corintha Khamsa Hotel à Tunis, marque la fin de notre conte de milles et une nuits où s’écoulent éternellement la douceur de vivre.

Nous tenons à remercier l’Office National du Tourisme Tunisien qui ont rendu ce séjour possible et tracé un circuit des plus intéressants.
www.tourismtunisia.com

Par Carole Le May

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers