au-cafe-au-noir-et-au-passe

Au Café , au Noir et au Passé

Voici un trio de livres qui se démarquent selon notre comité: Un café invitant des années d’après -guerre, des beaux frères qui travaillent au noir, en posant des toits de bardeaux couleur noire et autres et un passé récent qui fait réfléchir une trentenaire avec un changement d’espace-temps dans un train. Pour 16 ans et plus .

Le 1er est Deux tons de Noir, Noir deux tons ce qui arrive parfois dans les bardeaux de toit . 

Le site de l’éditeur nous en dit. Dans un quartier chic d’une petite ville au Lac-Saint-Jean, deux couvreurs de toitures s’immiscent un peu trop dans la vie de ses résidents semi-bourgeois. Une lutte des classes se met en place et ça pourrait mal finir. Noir deux tons est un portrait sans complaisance — et furieusement drôle — de deux beaux-frères aussi désespérants que touchants qui peinent à s’acclimater au code de vie de la société moderne. Disons qu’un est plus vaillant que l’autre, qui est carrément décourageant, il n’est pas vite sauf sur la route , mais vaut mieux être deux pour poser du bardeau. En fait 3-4 c’est encore mieux. Mais ici, je ne voudrais pas les avoir, ils achètent du bardeau volé, de couleur discutable, on parle même de bleu, le toit va être un arc en ciel….

Puis ils reluquent les femmes de tous les âges, ados et plus et qui sait comment cela va se terminer. Nous suivons les deux compères sur deux semaines de travaux. En principe un toit cela se fait dans une journée. Les héros de l’histoire sont Cowboy et René. Le dernier est le frère de la défunte femme du premier. Vu d’en haut, ils pensent dominer la société, ce qui n’est pas le cas élémentaire.

Photo du facebook de Québec Amérique. Michel Lemieux et Sébastien Gagnon avec leur quatre mains, font un portrait contemporain du le travail au noir, un zeste religieux, et des magouilles en tous genres.

Le groupe d’Amélie en a plein pour vous: https://www.leslibraires.ca/livres/noir-deux-tons-michel-lemieux-9782764452400.html

Le 2e: Café Engel, une nouvelle ère est un roman choral fascinant

1935, tout le monde se retrouve au café Engel, la guerre survient. Il y a quelques pages sur les conditions de vie dans un camp américain de transition en 1945. Wiesbaden, existe c’est une belle ville sur le Rhin. Finalement la guerre est terminée et que son café a été miraculeusement sauvé de la destruction, la jeune Hilde compte bien redonner à l’entreprise familiale son prestige d’autrefois, quand l’établissement accueillait des artistes et des personnalités influentes. Son café a miraculeusement survécu avec ses logements, un ancien clients veillait, tout le monde tente de reprendre la vie comme avant. Si l’affluence est au rendez-vous, contre toute attente, son père déclaré disparu sur le front français rentre au pays. En plus des gens de la famille élargie se pointent plus plein d’anciens d’avant la guerre. Tout ce monde et le monde de l’après guerre sont bien écrits et décrits. Une belle fresque historique sur le monde culturel et les autres en Allemagne, lu en trois jours. Curieusement l’autrice écrit sous différents noms de plume, pas moyen de savoir qui c’est….

Aux éditions Harper Collins, collection au Gré du Monde. 584 pages.

Tout le groupe d’Amélie en a pour vous, c’est un coup de Coeur: https://www.leslibraires.ca/livres/cafe-engel-une-nouvelle-ere-anne-jacobs-9791033915881.html

Le 3e est Retro Love: Un retour dans les années 60 

Quand Élie monte dans un train, à Chicago, elle ne s’attend à rien de plus que de regagner le Limoilou de son enfance pour y visiter sa famille. Or, à la suite de violentes turbulences durant le trajet, la célibataire dans la trentaine bascule dans une aventure où sa vision de la vie et les codes de séduction qu’elle connaît étonnent grandement les gens qui croisent sa route. Ceci la placera dans des situations cocasses, fâcheuses ou carrément compromettantes. Dans cette nouvelle réalité, elle fera la rencontre de deux hommes aux attraits et aux caractères opposés qui sauront l’émouvoir chacun à leur façon. La pétillante architecte informatique réussira-t-elle à se persuader de réintégrer sa vie d’autrefois?

La vie a changé depuis et pas toujours pour le meilleur, disons qu’elle se retrouve dans un motel pour le moins miteux, 5$ la nuit. C’est qu’elle n’a pas accès au compte bancaire, elle a un peu d’argent américain et est pour le moins bizarre. Elle finira par trouver comment retourner dans le présent, intéressant comme roman d’époque avec un certain humour.

Julie Rivard, 328 pages lues sur la plage en plus, et laissé au Croque Livres de la place. Hugo Québec https://www.leslibraires.ca/livres/retro-love-julie-rivard-9782925386001.html

Collaboration spéciale: Amélie Lacroix- Maccabée

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

NYZOLAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SITE DE RECONTRES

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers