ecodelys-et-ses-pates-de-tenebrions-meuniers

Écodélys et ses pâtés de ténébrions meuniers

  Depuis une décennie environ , nous avons eu la chance si on veut, de déguster un repas 4 services avec vin avec des ténébrions, mais non les vins étaient avec des raisins élémentaire, des chips, des pâtes et des pains aux ténébrions. Chaque dégustation était excellente selon nous. Voici maintenant des pâtés.

– Après plus de trois ans de recherche et développement, c’est avec une immense fierté qu’ÉcoDélys lance sa toute nouvelle gamme de pâtés gourmets à base de ténébrions meuniers; l’entreprise estime qu’ils constituent une judicieuse alternative pour répondre à la demande croissante des consommateurs pour des produits alimentaires  protéinés, savoureux, locaux, sécuritaires et créés de façon durable. Voici un peu leur communiqué et la rencontre avec Marc Lacroix .

Commercialisés sous la marque TÉNÉBRION GOURMAND et offerts en cinq différentes saveurs  (nature, ail, poivre rose, cari et fines herbes), ces pâtés sont comparables, en termes de goût et de texture, aux pâtés de foie traditionnels proposés sur le marché. Par ailleurs, ils ont une bonne teneur en protéines complètes, mais contiennent peu de cholestérol et de gras saturés.

« L’élevage de bétail pour la consommation humaine pèse lourd sur l’environnement. Ça prend beaucoup d’eau et beaucoup de terres pour produire de la viande, et en plus ça génère une grande quantité de gaz à effet de serre. Dans un tel contexte, il est essentiel de trouver d’autres sources de protéines complètes et l’entomophagie est une piste toute naturelle. Les ténébrions meuniers qu’ils utilisent  sont nourris en agriculture urbaine avec de la drêche de bière récupérée d’une brasserie montréalaise et tout est cuisiné  localement. Voilà un magnifique exemple d’économie de proximité avec un faible impact environnemental », mentionne Marc Lacroix, vice-président d’ÉcoDélys qui est venu nous rencontrer pour nous remettre et expliquer les produits. Des pâtés gourmets qui pourraient changer la perception des consommateurs québécois face aux produits à base d’insectes. Plus de de 2 milliards d’individus consomment des insectes à travers le monde principalement en Amérique du Sud et en Afrique. Notre correspondant australien nous en dit grand bien aussi, ils en ont dans son pays et en Nouvelle-Zélande. Pourtant, en Amérique du Nord, cette pratique demeure un peu taboue.

Pour déjouer ces appréhensions et créer des produits plus familiers, ils ont travaillé de concert avec le  Centre de Développement Bioalimentaire du Québec (CDBQ). Ils ont  développé un processus nous permettant de retirer l’exosquelette des ténébrions meuniers pour ne conserver que la chair et nous avons réussi à stériliser les pâtés sans affecter leur valeur nutritive. Personne ne pourrait soupçonner qu’il y a des insectes là-dedans; leur texture est onctueuse, ils sont nutritifs, délicieux et sécuritaires. », ajoute Marc Lacroix.

Voici nos dégustations en ordre chronologique. Le premier soir, c’était celui avec l’ail, sur des biscottes et du pain de ménage au grille-pain. Pour les biscottes aux légumes  on avait mis le pâté tout seul et la biscotte servait pour prendre le tout vu sa minceur.  Selon nos chefs et nos gens, tout est bon dans les ingrédients , tous contiennent du lait, de l’eau, du jaune d’oeuf, de la protéine de pois, du beurre, de l’amidon de tapioca , sel, oignons, ail et épices. Pour ce premier tout est bien dosé, la texture est fine, lisse pas de granules, un bon départ. Le vin était le vin rouge merlot sans alcool Artis de la chronique. C’est qu’il en restait de la dégustation, un accord intéressant de ce vin qui nous fait penser au beaujolais nouveau.

Le 2e pâté a été dégusté avec un des nos collaborateurs, Bruno en lunch, celui aux fines herbes, nous l’avons servi en premier sur des céleris dans le creux, une version ténébrions qui est d’habitude avec un fromage connu. Ensuite une sandwich pain italien style sous marin, avec des légumes , des tomates et c’était copieux et délicieux. Composition presque identique sauf que les fines herbes étaient plus discrètes que l’ail.

Le 3e a été dégusté par notre photographe sportif-sommelier ne herbe et chef parfois, il aime bien les mets relevés, celui au cari était parfait pour lui selon son comité.

Le 4e celui au poivre noir a été dégusté avec notre repas accord mets et vins, c’était un sous-marin, pain italien, deux pâtés, celui ail et celui poivre, au centre des tomates italiennes accompagné par des mezzes, olives de Crète. Le vin était les Premières Grives , de cette chronique. Le monde dans votre assiette, dessert un morceau de pannetone Viva. https://www.citeboomers.com/domaine-tariquet-et-la-hitaire/

Un de nos collaborateurs qui a vécu en Basse-Californie nous dit que des repas insectes sont parfois communs dans les restos de cette région.

À propos de l’entreprise ÉcoDélys , Mario Tremblay est comptable, Marc Lacroix est ingénieur. Ensemble, ils ont choisi de fonder  une entreprise dont la mission consiste à développer des produits alimentaires novateurs, gourmets, nutritifs et savoureux développés de façon locale et durable. L’entomophagie étant  au cœur de leurs projets, nul doute que d’autres produits verront le jour chez ÉcoDélys au  cours des prochaines années.

Les pâtés de marque TÉNÉBRION GOURMAND se retrouveront sur les tablettes de plusieurs points de vente au Québec au cours des prochaines semaines et seront également offerts via Le Panier bleu.

Pour connaître les points de vente, visitez leur site et passez vite en commander pour étonner parents et amis pendant les célébrations : https://ecodelys.ca/

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers