Histoires et voyages littéraires de Québec à la Gaspésie - Cité Boomers

Histoires et voyages littéraires de Québec à la Gaspésie

Un beau trajet historique et géographique, que vous pourrez faire en 2023, d’une seule traite ou en plusieurs étapes, selon votre choix. Nous partons de Québec en tramway, anciennement et prochainement sans doute avec le projet . Mais vous pouvez continuer avec le train qui part de la côte de Beaupré après avoir fait le tour de l’île de Félix. L’ile de Bacchus avec ses vignes sauvages de 1534 et qu’on a replanté depuis. Et finalement prendre le traversier de St-Siméon pour la Gaspésie. 4 livres peuvent vous servir en attendant de partir. 3 sont de la collection curiosités et l’autre un album photo .

Le 1er est celui de l’ile . Le 4e de couverture nous en dit. Ce livre présente l’île d’Orléans, son territoire, son histoire et son âme, car l’île garde un lien jaloux avec son passé. Elle est une heureuse symbiose entre le sacré et le profane, entre la réalité et le mystère, puisqu’elle garde en mémoire ses légendes et certaines coutumes. Si l’agriculture a marqué profondément le territoire, la religion a laissé aussi beaucoup de traces. Le  territoire est l’un des rares à témoigner d’une présence française depuis près de quatre siècles grâce à ses églises, ses maisons traditionnelles, son patrimoine riche et diversifié, ses paysages distinctifs. Ce que nous en disons: Beaucoup de peuples ont des traces, dont des allemands. Des grottes servaient bien des causes. Ces 100 curiosités vous permettront de découvrir des pages d’histoire de l’île tout en la visitant. Nous y sommes passés souvent, pour les vignobles, les produits du terroir, on y a joué au golf, rencontré des gens, camper avec un VR. Il y a maintenant une dizaine de vignobles, un des plus intéressants est celui de St-Pierre et la famille Monna y fait bien des choses avec le cassis depuis des décennies. Le sacré y a laissé bien des traces, il faut aussi passer prendre un repas à la Goéliche, dont il nous parle . ET il faut passer saluer Félix au cimetière vu qu’il est parti pour les vignes éternelles. Pour le vignoble repassez lire notre chronique mise à jour: https://www.citeboomers.com/le-vignoble-st-pierre-de-lile-de-bacchus/- Pierre Lahoud,  225 pages aux éditions GID.  https://www.leslibraires.ca/livres/curiosites-de-l-ile-d-orleans-pierre-lahoud-9782896345083.html- Pour la visiter, idéalement faut demeurer ailleurs, peu de chambres sur l’ile, tout est sur leur site, ou nous avons pris la photo. Cela reste une belle région agricole avec un micro-climat idéal pour les fruits .  Cette région nous donne toujours les premières fraises. https://tourisme.iledorleans.com/ile-dorleans/

La Pointe de la Gaspésie :

Le 1er paragraphe est aussi vrai pour la pointe de la Gaspésie, le 14e livre de la même équipe . Une centaine d’histoires qui se sont déroulées de Gaspé à Chandler, disons que nous en avons appris sur la région. 100 textes sur des lieux à voir, enfin ce qu’il en reste parfois car un autre vient de disparaître  avec le dernier ouragan. Il en parlait qu’il était en grand danger, le Château Dubuc, un autre l’Auberge du Gargantua qui a récemment été la proie des flammes. Il nous parle d’un golf ou j’ai joué un coup de départ sur un canon . Les Allemands et les  Norvégiens qui  laissent des traces. Plein d’histoires intéressantes sur un trajet touristique, le tout  agrémenté de  photos d’hier à aujourd’hui . C’est le 2e livre du duo sur la région aux Éditions GID. https://www.leslibraires.ca/livres/curiosites-de-la-pointe-de-la-pascal-alain-9782896345151.html

Le 3e est celui sur la Côte de Beaupré , 15e numéro de cette collection plus qu’intéressante pour notre équipe de voyageurs et de profs d’histoire retraités. 

 C’est le Berceau de l’Amérique française : la Côte-de-Beaupré. Située à l’est de la ville de Québec, elle longe le fleuve Saint-Laurent de la chute Montmorency jusqu’aux limites de Charlevoix. Son territoire fait à la fois partie du Bouclier canadien, des Laurentides et de la plaine du Saint-Laurent. Il faut dire que l’exceptionnel patrimoine bâti et naturel de la région nous donne l’impression de reculer dans le temps. D’une part, les maisons ancestrales, les vieilles granges, les croix de chemin et les caveaux à légumes sont nombreux à résister au temps. D’autre part, les chutes et les rivières, le cap Tourmente et le mont Sainte-Anne fascinent encore artistes, écrivains et amateurs de plein air. L’histoire de la Côte-de-Beaupré est également riche et diversifiée. Il est certain que la présence sur le territoire de la basilique à Sainte-Anne-de-Beaupré donne une notoriété à la région. Tout comme la présence des centaines de milliers d’oies blanches qui reviennent dans la région chaque printemps et chaque automne depuis des lustres. La Côte-de-Beaupré garde un fort lien avec les premiers temps de son peuplement et offre un ensemble d’histoires, grandes ou petites, qui sauront piquer votre curiosité. L’auberge Baker de la page 100 serait le plus vieux resto encore ouvert de la province. 227 pages, toujours du même duo prolifique. Tous les livres sont pleins de photos , aux éditions GID . Passez voir leur site, cela vous permettra de voir les autres régions. https://leseditionsgid.com/15-curiosites-de-la-cote-de-beaupre.html

Le 4e : Histoire des Tramways de la région de Québec, est un album de photos 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers