Chute de cheveux après 50 ans :causes, prévention et solutions

Perte de cheveux après 50 ans

Perte de cheveux après 50 ans

La perte de cheveux est un phénomène courant qui peut toucher de nombreuses personnes à mesure qu’elles vieillissent. Après l’âge de 50 ans, hommes et femmes peuvent être confrontés à ce défi, même si les hommes sont généralement plus touchés que les femmes. Voyons de plus près les causes, la prévention et les solutions pour faire face à la perte de cheveux après 50 ans.

Prévalence de la perte de cheveux après 50 ans
Selon l’American Academy of Dermatology, environ 50 % des hommes et des femmes de plus de 50 ans sont touchés par une certaine forme d’alopécie. Les hommes sont plus enclins à souffrir de calvitie commune, également connue sous le nom d’alopécie androgénétique, tandis que les femmes peuvent également être affectées par des facteurs hormonaux, héréditaires ou médicaux.

Causes de la perte de cheveux après 50 ans
Plusieurs facteurs peuvent contribuer à la perte de cheveux après 50 ans :Perte de cheveux après 50 ans

  • Hérédité : L’alopécie androgénétique, ou calvitie commune, est la cause la plus courante de perte de cheveux chez les hommes et les femmes. Elle est souvent héritée des parents.
  • Changements hormonaux : Les changements hormonaux liés à l’âge, tels que la ménopause chez les femmes et la diminution de la testostérone chez les hommes, peuvent contribuer à la perte de cheveux.
  • Facteurs médicaux : Certaines conditions médicales telles que l’hypothyroïdie, le diabète, le lupus, etc., peuvent entraîner une perte de cheveux.
  • Stress : Le stress peut être un facteur contribuant à la perte de cheveux chez certaines personnes.

Quand s’inquiéter de la perte de cheveux et possibilité de repousse
Il est normal de perdre quelques cheveux chaque jour. Cependant, si vous remarquez une augmentation significative de la perte de cheveux, un éclaircissement du cuir chevelu, des cheveux qui tombent par poignées, ou des zones chauves apparaissant, il est alors temps de s’inquiéter et de consulter un professionnel de la santé. Une perte de cheveux soudaine ou excessive peut être le signe d’un problème sous-jacent qui nécessite une évaluation médicale.

La repousse des cheveux dépend de la cause de la perte de cheveux. Dans certains cas, tels que la calvitie commune chez les hommes, la repousse naturelle peut être limitée. Cependant, dans d’autres cas, si la perte de cheveux est causée par des facteurs temporaires tels que le stress, les changements hormonaux ou une carence nutritionnelle, il est possible que les cheveux repoussent après la résolution du problème sous-jacent.

Carence provoquant la chute des cheveux et vitamines pour épaissir les cheveux
Une carence en fer est l’une des principales causes de perte de cheveux. Le fer est essentiel pour le processus de croissance des cheveux et une carence peut entraîner une alopécie réversible appelée “effluvium télogène”. D’autres carences nutritionnelles, comme une carence en zinc, en vitamine D ou en vitamine B7 (biotine), peuvent également contribuer à la perte de cheveux.

Pour favoriser l’épaississement des cheveux et améliorer leur santé globale, la biotine, également connue sous le nom de vitamine B7, est souvent recommandée. La biotine est impliquée dans la production de kératine, qui est un composant essentiel des cheveux. Cependant, avant de prendre des suppléments de vitamines, il est préférable de consulter un professionnel de la santé pour évaluer si vous avez des carences nutritionnelles et pour obtenir des recommandations adaptées à votre situation spécifique.

Prévention et gestion de la perte de cheveux après 50 ans
Bien que la perte de cheveux après 50 ans puisse être inévitable dans une certaine mesure, il existe des mesures préventives et des stratégies de gestion pour réduire son impact :

  • Soins capillaires appropriés : Utiliser des produits capillaires doux sans produits chimiques (lire les étiquettes), éviter les coiffures serrées, et éviter la chaleur excessive peuvent aider à préserver la santé des cheveux.
  • Massage et brossage du cuir chevelu : Le but est de stimuler la micro-circulation pour oxygéner les racines. Avec la pulpe des doigts, masser délicatement le crâne après le shampoing. Répéter idéalement sur cheveux secs au lever et au coucher.
  • Alimentation équilibrée : Une alimentation riche en nutriments, notamment en protéines, en fer et en vitamines, peut contribuer à la santé des cheveux.
  • Traitements médicaux : Il existe des traitements médicaux tels que la minoxidil et le finastéride qui peuvent être efficaces pour certaines personnes.
  • Chirurgie capillaire : La transplantation capillaire est une option pour ceux qui cherchent à restaurer leur chevelure de manière permanente.

En conclusion, la perte de cheveux après 50 ans peut être un défi pour de nombreuses personnes, mais il existe des moyens de prévenir, de gérer et de traiter ce problème. Si vous remarquez des signes de perte de cheveux excessive, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour un diagnostic précis et des recommandations appropriées. Une approche globale incluant des soins capillaires appropriés, une alimentation équilibrée et, si nécessaire, des traitements médicaux, peut aider à maintenir la santé de vos cheveux et à favoriser leur repousse.

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers