Conseils pour prévenir les chutes vésicales et les fuites urinaires

Solution pour la descente de vessie et les fuites urinaires

Solution pour la descente de vessie et les fuites urinaires

Si vous avez une descente de vessie ou que vous souffrez de fuites urinaires, ce qui est fréquent chez les 50 ans +, ce que je vais vous partager pourrait vous aider.

Les défis liés à la descente d’organes et aux fuites urinaires peuvent être préoccupants, particulièrement lorsqu’il s’agit de soulever des poids, d’effectuer des exercieces ou d’effectuer des gestes du quotidien. Cette inquiétude peut vous envahir, mais il existe une solution simple que l’on ne vous a peut-être pas encore révélée. Mais quelle est-elle ?

Nous entendons souvent parler de la rééducation du plancher pelvien, et c’est essentiel, car ces muscles peuvent s’affaiblir. Les physiothérapeutes spécialisés dans la rééducation périnéale sont là pour vous aider. Cependant, un aspect souvent négligé concerne ce qui se passe dans la partie supérieure de la vessie et des organes, à l’intérieur de l’abdomen.

Il est moins connu que la pression intra-abdominale, qui descend vers le bas depuis l’intérieur de l’abdomen, peut également être à l’origine de la descente de vessie et des fuites urinaires. De plus, le fait de constamment rentrer son ventre pour paraître plus mince peut être une cause potentielle de descente de vessie, touchant des femmes de toutes générations.

Alors, que faire pour éviter les fuites urinaires et réduire la pression sur les organes pelviens lorsque vous effectuez un effort ou soulevez une charge ? La clé réside dans la respiration.
Laissez-moi vous expliquer pourquoi : tout commence avec notre diaphragme, ce muscle en forme de dôme situé sous les poumons, qui joue un rôle crucial dans la respiration. Lorsque nous inspirons, le diaphragme descend, et lors de l’expiration, il remonte. Ce que peu de gens savent, c’est que notre plancher pelvien, s’il est en bonne santé, suit ce mouvement. Il danse avec le diaphragme, en harmonie avec le rythme respiratoire.

Imaginez la pression que nous exerçons sur notre plancher pelvien lorsque nous retenons notre respiration, abaissant ainsi le plancher pelvien, tout en soulevant une charge. Dans cette situation, il est difficile de maintenir la continence et de soutenir les organes du bassin, y compris la descente de vessie. La pression provenant de la partie supérieure devient trop intense.

C’est là que la solution réside
-Ne retenez jamais votre respiration pendant l’effort.
-Préparez-vous à l’effort en inspirant.
-Expirez, puis effectuez l’effort, de sorte que la remontée du diaphragme et du plancher pelvien coïncide, assurant ainsi la continence et le soutien des organes par un plancher pelvien bien relevé !

Étiez-vous au courant de cette astuce fort simple ?
Appliquez cette méthode chaque fois que vous soulevez quelque chose, et même quand vous vous levez debout. Vous pourriez constater une nette amélioration de votre santé.

Pour infos et voir la vidéo explicative : https://veroyoga.ca/descente-de-vessie-symptomes/

 


Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers