fbpx

Histoire et Terroir avec la Belle Alliance

La fin de semaine dernière, notre équipe senior a fait une belle rencontre, c’est la raison pour laquelle nous sommes dans la profession, les belles rencontres. Une rencontre historique, avec un site géographique , une famille, un terroir le tout en Estrie, au vignoble de la Belle Alliance, près de Waterloo.

Un couple qui décide de changer de vie, a découvert l’endroit en vente il y a quelques années, avec des vignes en friche et un bâtiment assez unique, la réplique d’un château en banlieue de Paris. Le nom du vignoble, vient de la ferme belge à partir de laquelle Napoléon mena sa campagne à la bataille de Waterloo, en 1815.

La Belle Alliance est une entreprise familiale qui travaille minutieusement le raisin pour présenter des produits dynamiques et régionaux avec des histoires à raconter. Le tout avec plein d’amour et d’espérance que vous aimerez leurs vins. Nous les avons tous aimés, certains sont plus secs comme le premier blanc, leur vin orange est remarquable et mon préféré, notre photographe lui est revenu avec la bouteille d’un vin particulier. Il faut visiter ce vignoble ouvert au public, une expérience de tous les sens sur place, du travail d’artiste.

C’est à quelques minutes de l’autoroute 10, sortie 88, en pleine campagne sur un coteau avec un lac artificiel qu’on voit le château. Celui de la photo, une réplique du château de Beauregard de Lacelle-St –Cloud en banlieue de Paris. Le château était construit depuis le début du millénaire. Il y a en un autre  dans la région à vendre autour de 6 millions si vous gagnez la loterie. Mais il n’a pas de vignes.  Le vigneron a des origines française et sicilienne, et madame est québécoise, les 4 enfants vont sans doute les suivre pour la suite des vins, ils sont encore jeunes. Nous aimons bien leur devise, il faut cultiver notre jardin, le tout avec amour.  Leurs noms de vins donnent L’amour toujours entre nous, si on les place ensemble.Laphoto vient du site de tourisme cantons;https://www.cantonsdelest.com/quoi-faire/3774/la-belle-alliance-vignoble

Pour la belle saison 2021, le vignoble vous offre plusieurs vins , voila nos deux coups de cœur : Le mien, le vin orange, qu’ils nomment , Entre, 2017, 100% frontenac  gris,  c’est écrit rosé sur la bouteille. Mais c’est bien fait comme du vin orange, une courte macération sur les peaux de 18 heures lui donne de la couleur et des saveurs uniques. La fiche technique dit couleur fleur de souci,  simplement superbe, des nuances généreuses, fines, étagées de fruits, et une belle complexité. Fruits exotiques, litchi, ananas, poire, une touche de ciboulette selon moi, et une note épicée, La bouche fraîche, étoffée avec une trame minérale  reprend le tout. Nous lui donnons 2-3- ans au cellier.

Et notre photographe Jean-Robert a acheté le vin un peu spécial, celui pour les célébrations juives,  le Kadoss , ce qui veut dire bien fait ,ou comme le mot Kasher fait selon les normes. Ce 2018  rouge est sur le fruit rouge, un assemblage de frontenac  noir 70% le reste presque en parts égales, radisson et petit perle. Jean-Robert nous en a reparlé hier, il l’a re-dégusté chez lui avec sa famille. Du fruit à noyau, corsé à mi-corsé , bien soutenu, selon lui un des meilleurs rouge québécois depuis 3 ans. Et toujours soyeux, joyeux, souple et bien agréable.

Nous avons dégustés en symposium les autres vins qui suivent: Il faut cultiver L’Amour avec Amour , Nous les avons partagés avec amour et amitié  voila le résumé du comité .En tout 12 personnes ont dégustés les vins.  Le premier vin de la belle Alliance, était le 2016, rouge, nommé l’’Amour tout simplement. Assemblage de frontenac  noir dominant, et le 15% en finition de Marquette. Un vin  complexe et renversant en nuances de fruits, des notes terreuses,  minérales, un peu de floral,  vanille et boisé , il a fait un peu de barrique bien dosée. Nous cherchons encore d’autres parfums intrigants , le tout est présent du bouquet à la finale.  Texture soyeuse et joyeuses, les tannins sont fins mais encore présents .  Nous lui donnons 4-5 ans au cellier. Un beau rouge québécois .

Il y a un autre rosé,  qui finalement n’est pas non plus un rosé conventionnel, le Nous 2017, nous ne comprenons pas pourquoi ils n’ont pas mis vin orange sur la bouteille du Entre, est –ce permis ?  Le Nous serait un vin gris, peu de vignerons en font au Québec. Couleur corail, assemblage marquette 80%, le reste en frontenac  gris. Délicat, précis, énergique, du fruit, la fiche dit fruits sauvages et framboises blancs, assez rare n’est-ce pas? On lui a aussi trouvé de notes de fines herbes, et une dame a dit un peu agrumes, une autre bananes… Délicieux seul,  ou en entrée sur le patio. La photo vient du vignoble.,

Le 2e vin pour les célébrations juives, kasher, est le blanc Chivaryon 2018, selon eux, cela veut dire blanc dans leur langue. Une robe jaune doré avec des notes éclatantes d’agrumes, de pommes, de fruits exotiques soutenus par une belle acidité, et la trame de minéralité de leur terroir. La bouche enveloppante, reprend le tout.  Ce vin naturel peut contenir des dépôts,  des cristaux comme dit la collerette avec la bouteille. Cela ne change rien, c’est comme les cristaux dans le sirop d’érable, cela se mange comme du bonbon. Vous pouvez aussi le filtrer si vous le désirez.   Il a servi avec plusieurs mets, très polyvalent. Aromatique et savoureux, faut en profiter. Merci à la famille pour leur collaboration. Ce vignoble familial semble promis à un bel avenir, ils ont trouvés la terre promise aux gens de bonne volonté.  Entre temps, passez y faire un tour, cela vaut le débout, c’est à 4 kilomètres de l’autoroute.  https://www.labellealliance.ca/

Il se peut élémentaire que les millésimes ne sont plus ceux dégustés.

Une autre histoire en Vue avec le Coteau des Artisans

Le Québec expérimente et innove, un des plus nouveaux vignobles d’ici, celui du Coteau des Artisans de Béthanie, près de Valcourt fait vieillir son vin dans des amphores tout comme les Grecs et les Romains et d’autres avant J.C . Une idée de Jean- Paul Martin, un œnologue bourguignon qui a son petit vignoble à North Hatley et qui en conseille plusieurs. Va falloir passer voir ce que cela donne, je vous donne leur site, et un reportage de nos collègues . Sur leur bar, il est écrit chaque bouteille vide de vin raconte une histoire, élémentaire. Écrivez- nous si vous passez déguster leurs vins.   https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1186689/amphore-vin-vignoble-bethanie-estrie-chais

https://www.coteaudesartisans.com/

Merci à Jean-Robert Dupont, Jocelyne Lacroix, et Blandine Larouche pour leur collaboration.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers