L’art de la dégustation pendant la pause - Cité Boomers lart-de-la-degustation

L’art de la dégustation pendant la pause

 Le Québec sera sous peu en pause pour les fêtes. Nous ne donnons plus de cours et de formations sur les pays et les vins. Les gens nous le demandent encore souvent . Manque de temps et de ressources humaines. La question qui tue dirait un animateur. Comment faire pour suivre des cours en présentiel avec un bon rapport qualité-prix?  Comment faire pour bien déguster? Voici quelques pistes pour la pause et pour 2024: Un livre avec l’école des vins de France peut vous aider si vous voulez apprendre chez vous  et le guide de l’ITHQ peut compléter pour ceux qui veulent tout savoir.

Un livre parfait chez Hachette avec l’École des vins de France

L’École numéro un pour les profs et le public en France a un livre dont nous avons une édition, pas la dernière, cela se nomme Grand Cours de Dégustation. Regarder, sentir, goûter, servir, accorder… Les professeurs spécialisés de l’Ecole du Vin transmettent dans cet ouvrage toutes leur connaissances sur le vin de manière très simple et ludique. 126 cours. Il est vraiment complet, toute la théorie, des infos à retenir, des illustrations riches et précises, des textes clairs et pédagogiques, pour la pratique, des ateliers et des quiz pour mettre en pratique ses connaissances.Le meilleur livre pour le public et vous pouvez le commander chez vos libraires, autour de 60$. Dernière édition 2022, Amélie nous dit qu’il faut le commander, https://www.leslibraires.ca/livres/le-grand-cours-de-degustation-9782013962988.html

Sur le site Vins Québec et trois références  

Notre sentinelle de l’Outaouais vient de faire un résumé, avec un tableau de 59 chroniques depuis des décennies sur son site. Vous pourrez y lire des chroniques étonnantes, parfois les sommeliers ne sont pas meilleurs que le commun de mortels, le vin peut confondre tout le monde. C’est pourquoi nous dégustons presque toujours en comités avec parfois des invités, cela donne des résultats plus justes selon nous. Une autre chronique parle du sujet suivant , l’expérience se répète souvent: Le vin le meilleur en dégustation ne tient pas sa place à table! Et une autre dernière, que si le vin est plus cher il est meilleur…

Yves Mailloux a un cours sur son site qui se donne dans Rosemont . Nous avons donnés des cours avec les Disciples surtout à Rosemère pendant deux décennies , je lui ai donné mon matériel en partie. Un de ceux qui nous suivait nous avait dit que les cours de Nick Hamilton étaient un peu comme les nôtres, alors voila son site , son programme est disponible :  https://lesconseillersduvin.ca/events/atelier-art-de-la-degustation/

L’Amicale des sommeliers a repris ses cours, il faut consulter le web si cela se donne dans votre région ..Il y a sans doute aussi d’autres cours, écrivez-nous si vous en avez dans votre région .

 Le manuel de sommellerie de l’ITHQ

Il est en vente pour le public mais disons que le prix est pour ceux que cela intéresse vraiment, car c’est plus que le double du livre précédent. C’est plus pour les pros mais c’est bien fait, nous en avions eu un lors de sa sortie en 2015. https://www.ithq.qc.ca/formations-et-certifications/manuel-de-sommellerie-professionnelle-imprime/

Déguster de vieux vins

Nous achetons du vin depuis 5 décennies, les vins n’étaient pas chers dans les années 70 et 80. Notre référence américaine dans la grosse pomme était la boutique ouverte depuis 1934,  nous ne savons plus si c’est encore ouvert.  https://www.sherry-lehmann.com/wine.html

Les années 2000 feront que les prix des vins vont augmenter de manière exponentielle, des vins valent 20-30 fois et plus le prix d’origine. Certaines maisons d’Europe ont des courtiers en vins, on vous vend des vins avec presque une garantie de plus value, c’est un placement, pas pour les boire. Nous avions ainsi bus depuis quelques années des vins qui se détaillent des centaines et des milliers de dollars sur le web, mais qui coûtaient dans les années 80, autour de 25-30$ américains. En 1984, notre dollar et le leur, c’était équivalent. Pour les 80 printemps, de notre patriarche féminine, nous avions ouvert une bouteille un Mathusalem acheté à New York , dans les années 70, un millésime 71 d’un grand cru de Bordeaux, il était encore fort intéressant. 30 personnes l’ont dégustés. Les grandes bouteilles vieillissent mieux. Nous dégustons présentement lors d’événements des 1995-des 2000 et des 2005. Mais nous ne les commentons pas,  ces vins ne viennent pas d’ici . Notre collègue Claude fait parfois avec un groupe sélect des dégustations de vieux vins si nous pouvons dire, . Il vous explique assez bien le pourquoi, voila sa dernière dégustation de vieux vins : https://vinformateur.com/evenements-salons/deguster-des-vieux-vins/

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers