fbpx

Percé, et la Gaspésie en 2022

Percé la région

La Gaspésie avait été envahie en 2020 , par des gens qui semblaient être des Aliens. Avec la fermeture des frontières, cela avait causé bien des problèmes. Les gens n’y allaient pas pour voir  la première attraction naturelle du Québec et la deuxième du pays, le Rocher Percé et l‘île Bonaventure. Ni pour le pittoresque village historique de Percé.

Habituellement, le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé s’affiche par son riche patrimoine naturel, historique et géologique. Sculpté par le temps et la mer, à l’extrémité de la péninsule gaspésienne, il possède comme forteresse l’île Bonaventure et comme vaisseau de pierre le majestueux rocher Percé, emblème touristique du Québec. Sa flore et sa faune singulières, dont sa célèbre colonie de fous de Bassan, en font une destination incontournable, tout comme le patrimoine bâti de l’île, dernier témoin de la vie des insulaires du siècle dernier. On peut tout revivre cela sur place, avec des guides-interprètes, pendant la belle saison.

Nous avons tout fait cela, la visite du centre,  il faut se rendre au quai, plusieurs bateaux sont disponibles pour se rendre à l’Ile, vous verrez le célèbre rocher qui en passant a déjà eu deux trous en vous rendant en bateau. Percé est toujours peu importe le transport, une escale magique,  nous étions sur un navire de la compagnie Ponant. Nous vous expliquons,  je sors sur notre balcon , nous sommes en pleine brume, on ne voit rien du tout, la purée de pois, puis le soleil fait une trouée et il a été présent pendant toute l’escale, on a même eu chaud, en parcourant les 5,8 kilomètres de sentiers sur l’ile, avec le directeur du parc Monsieur Rémi Plourde . Il y a  une terrasse pour le lunch avec vue  sur les oiseaux.

Au retour de la promenade pour voir les fous de Bassan ,  on a dégustés de loin la meilleure soupe de poissons au monde. Une pêche miraculeuse en soupe, 6-7 sortes de poissons dans un bouillon avec quelques légumes, une recette unique qu’on ne peut déguster que sur l’ile. Une soupe- repas servie avec pain a l’ail.De  retour au quai , un guide de tourisme Percé, ancien chef avec Jean Soulard nous attendait pour une visite éclair de quelques attractions, on a fait trois escales avec lui. La première était le petit havre de L’Anse à beaufils , a quelques kilomètres, très populaire, il offre des services pour les plaisanciers et les pêcheurs. Il est bien protégé et entouré de plusieurs services et activités.

La Vieille Usine qui était anciennement une usine de transformation pour le poisson, a été restaurée et transformée en un centre culturel et touristique offrant une multitude d’activités culturelles. Les visiteurs apprécieront une galerie d’art, des artistes et artisans à l’oeuvre, un café bistro, une salle de spectacles  de style cabaret offrant des prestations d’artistes d’ici et d’ailleurs. Il y a également des ateliers d’art pour les enfants. À proximité, des sentiers sont aménagés le long de la rivière Anse-à-Beaufils. Tout le monde y passe ou presque, et cela une grande partie de l’année. En haute –saison, on  refuse du monde.
Site Internet de La Vieille Usine : www.lavieilleusine.qc.ca

Deuxième escale: le magasin général , un authentique magasin datant de 1928 tout près de là . L’intérieur du magasin révèle la vie d’autrefois à travers une multitude d’objets, outils et marchandises.  On peut même y répondre au téléphone sur un téléphone à batteries de l’époque.  Des animateurs en costumes d’époque y relatent avec humour des anecdotes de l’histoire de nos pionniers. Ce sont des agrémenteux, et des raconteux. On a les prix, pas cher, pas cher, dans ce magasin de l’Anse a Beaufils, que Rémi a conservé en héritage. Il en a fait une attraction depuis une décennie. Rémi est en quelque sorte, le Fred Pellerin de la région.  Des milliers d’articles d’époque sont sur place. J’y aurais passé des heures. Un salon de barbier est en arrière.

La Gaspésie 2022 

Cette année, ils vous attendent. Pour juillet et août, tout est plein. IL ne reste plus rien, et beaucoup de restos sont parfois fermés faute de main d’oeuvre. Nous avons rejoint des gens sur place . Pour le camping, ils auront comme l’année dernière plusieurs sites de débordement,  et avec les consignes plus souples, cela devrait bien aller. On peut aussi occuper des stationnements d’église et des stationnements de villages sont devenus des terrains de camping parfois même avec services. Il y a eu quelques annulations dans les campings vu la hausse du carburant mais pas tant que cela. Idéalement passez dans la région après la fin d’août, cela sera plus calme. Et réservez avant de partir, les attractions et votre hébergement. Comme dit leur bureau touristique, venez faire un tour,  mais c’est le temps d’y penser vite : https://www.tourisme-gaspesie.com/fr/accueil.html

Tout cela pour ne pas revoir la situation un peu triste de 2020, qui est sur ce lien:  : https://www.journaldequebec.com/2020/07/24/sites-touristiques-en-gaspesie-une-elue-de-la-region-decrit-une-situation-de-crise

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

PARC SAFARI

SYNER G SUPPLEMENTS

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers

Media of the day