fbpx

La présence portugaise depuis 520 ans

Une statue de Gaspar Corte Real au cœur de St-Jean, Terre-Neuve prouve la présence portugaise depuis 1501 chez nous.  Une première colonie permanente daterait de 1520 dans nos maritimes. Ils avaient sans doute apportés des vins portugais car le vin remonte au début de notre ère dans la région.

Duo de Vins 

Un duo de vins blancs a été dégusté par plusieurs comités ce printemps : Le premier le Dialogo blanc 2019  de Dirk Niepoort, que nous avions dégustés avant d’y aller, un des vignerons fort connu du pays. Des vignes en altitude, rabigato, códega do Larinho, gouveio, doña branca, viosinho, bical et autres, qui composent son Diálogo blanc, sont cultivées entre 350 et 500 mètres d’altitude et vinifiées sans bois, pour aller chercher le meilleur des cépages locaux, On vous raconte une histoire en dessins et en textes, une bd sur la bouteille. Attention le site du monopole ne vous donne pas les bons cépages, il en manque plusieurs. Il y a un jumeau en rouge de ce vin.

Une robe vieil or patinée. Un nez fin , floral, un peu d’agrumes, un peu de fines herbes. La bouche vive , avec une belle acidité , une trame minérale , un peu de fraîcheur et des reprises du nez. La finale est longue et nous en fait reprendre un autre verre. 15,95$ dans 65 magasins: https://www.saq.com/fr/13074375

Le 2e vin, le 2019 Real Companhia  Velha Evel Branco  était un nouvel arrivage.  Toujours les cépages locaux avec cette fois du moscatel, ce qui le rend plus doux. Une robe soleil, un nez d’agrumes dominant, melon, fruits jaunes et blancs, du végétal, un peu de fleurs, tout une complexité finalement. La bouche ronde, bien tapissée pour le palais tout en équilibre avec du fruit et la finale longue en font une belle découverte, pour l’apéro et les fruits de mer.

15,10$ 35 magasins, cela doit être une opération pépinière sondage.  https://www.saq.com/en/14444235

Il y a plusieurs chroniques alcools, vins de Porto dans nos chroniques, passez voir le tout au besoin. Ils ont même des vins mousseux et de la bière disponibles ici.

Dans notre région, depuis des décennies, il y l’association portugaise de Sainte-Thérèse

Les Basses-Laurentides, et plus particulièrement la Ville de Sainte-Thérèse, sont le berceau de la plus grande communauté portugaise au Canada. L’Association portugaise de Sainte-Thérèse compte environ 5 000 citoyens d’origine portugaise répartis sur plus de trois générations. Pour cette raison, la Ville de Sainte-Thérèse est fière de partager un lien privilégié avec ce peuple en accueillant dignitaires, étudiants et équipes sportives dans le cadre de divers échanges. On peut se retrouver sur la place Lagoa, située sur la rue de l’Église en face de l’hôtel de ville, qui témoigne de l’attachement que la Ville de Sainte-Thérèse porte à sa jumelle portugaise, de même que la Ville de Lagoa a baptisé l’une de ses places Largo Santa-Theresa, afin de reconnaître le lien qui unit les deux communautés. Dans ce mois, on célèbrera la São Pedro . une fête religieuse . Elle est sans contredit la fête qui, ici à Sainte-Thérèse, représente le mieux la ville de Lagoa. Portée par la communauté portugaise, cette fête est le symbole de la dévotion portugaise au Saint-Esprit. La ville de Montréal a un site qui en parle:  https://ville.montreal.qc.ca/memoiresdesmontrealais/la-communaute-portugaise-de-montreal

Gastronomie chez vous , Montréal et Laval

Pour la gastronomie portugaise, depuis les années 70, un nom se démarque à Montréal, Soares, qui a pignon sur la rue Duluth depuis, on y passe souvent depuis nos années universitaires. Mais avec la technologie, Soares passe chez vous au besoin avec les filles Soares. Vous pourrez refaire chez vous leurs recettes, remarque,  les sardines d’ici, peuvent aussi dépanner au besoin. https://www.lesfillessoares.com/fc/produits-portugais/

Pour les huiles, passez relire notre chronique, la meilleure au monde est portugaise.Repassez nous lire : https://www.citeboomers.com/la-meilleure-huile-dolive-au-monde-est-portugaise/

Laval 

Depuis notre retour du Portugal en 2019, nous cherchions des pastel de nata, eureka nous venons d’en trouver à Laval. Ce sont des tartelettes des moniales de Bélem au XIXe siècle pour subvenir à leurs besoins financiers. Depuis notre retour en 2019, on en cherchait et avec les consignes nous ne voulions pas trop aller en ville. Repasser lire notre page sur Lisbonne et cette tartelette:   https://www.citeboomers.com/mamma-donna-de-lisbonne/

Parfois il y en chez Soares, mais c’est loin. La Patisserie Lajeunesse de Vimont , Laval en a tous les jours en plus de sauces portugaises, de mets de toutes sortes, de pain, de pâtisseries, et plein de repas typiques que vous pouvez prendre sur place, avec des prix d’ami pour déguster chez vous avec les vins . Le chef Hris et son équipe qui comptrend 2 portugaises vous y attendent, sur le boul. des Laurentides, tout près de la 440.

Passez  voir leur site: http://www.patisserielajeunesse.com/index_laval.html

Pour les restos de Montréal, ils sont entre Duluth et Rachel , et St- Laurent  pour la plupart, un de nos classiques est le Coco Rico .

Le Fado leur chant typique 

Nous venons de recevoir un CD, repassez lire notre chronique sur le sujet. Il est en vente ici: https://www.citeboomers.com/teresinha-landeiro-notre-soleil-musical-du-printemps/

Le pays est de nouveau ouvert au tourisme, et nous avons des services dans la langue de Molière sur place, écrivez nous , nous avons parcourus le pays dans tous les sens. Une croisière sur le Douro doit être en temps normal réservée longtemps d’avance .

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

PARC SAFARI

SYNER G SUPPLEMENTS

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers

Media of the day