faire son vin ici et ailleurs

Faire son vin ici et ailleurs et le B sauvage

 La SAQ a eu 100 ans. Dans les vidéos sur l’historique, notre collègue Laurent Turcot nous disait que les vins les plus populaires dans les premières décennies étaient les Sauternes, les vins de porto, les sherrys . les vins sucrés et les vermouths. Il y a 50 ans, toutes les familles avaient des recettes de vins, avec des fruits , des fleurs et….

Au Québec vous pouvez maintenant faire votre vin en magasin chez des spécialistes qui vous vendent tout ce dont vous avez besoin, ce sont des concentrés, parfois cela donne de bons résultats et parfois non. On nous en a fait déguster souvent dans des événements, disons que pour nous c’est plus du jus de raisin. Chaque automne dans les marchés il y a du raisin pour faire vos vins la provenance est américaine , la plupart du temps. Un ami aujourd’hui parti pour les vignes éternelles avait aussi importé des barriques de France son vin était bon autour de 8$ la bouteille dans le temps. La maison des futailles permettait de passer embouteiller vos vins qui arrivaient ici en pinardier pendant un certain temps ce service n’existe plus .

En Europe plein de familles font du vin de garage avec leurs vignes pour parents et amis. Un ami italien , fait ses propres vins et finalement cela est intéressant. Il a l’aide de l’équipe de Best Wine America de ville St-Laurent, cette entreprise vous garantit de bons vins de cépage à partir de 3,90$ le litre. Cherchez sur leur site web, le choix est assez grand, ils parlent même de vins de glace, nous sommes un peu sceptiques pour ce genre de vin. Un de nos directeurs Pierre a fait il y a 3 décennies son vin et sa bière , de mémoire sa bière était bonne mais les vins …..

A vous de voir si cela vous intéresse, il y a des boutiques un peu partout pour faire du vin.

Le vin B est de retour dans certaines SAQ

Le vin de bleuet nouveau millésime est arrivé dans quelques magasins.  Le rouge  B Sauvage, produit à base de bleuets frais du Saguenay-Lac-Saint-Jean, est désormais disponible dans une douzaine de succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ). « Le produit est extraordinaire. Nous avons fait beaucoup de démarchage pour le faire connaître auprès des directeurs et des conseillers. On rencontre les gens et on leur fait déguster et une fois qu’ils le dégustent, la partie est gagnée. Aussitôt qu’ils y goûtent, ils le rentrent dans les succursales SAQ . 34 000 bouteilles sont disponibles. Photo de leur facebook.  Cherchez-le il y en a peu mais il y en a: https://www.saq.com/fr/15126976

Une recette chinoise douteuse  

Il y a de plus en plus de vins en Chine. Un lecteur nous a envoyé ce lien, disons que cela ne nous inspire pas trop. Nous en avons dégustés rapportés par nos équipes, cela ne vaut pas le prix leurs vins sont souvent des copies, et celui-ci on s’en passera: https://www.lesaviezvous.net/nature/animaux/en-chine-il-existe-un-vin-de-bebes-de-souris.html

 

1 Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers