la-maison-frescobaldi-le-grand-nom-italien-depuis-des-siecles

La maison Frescobaldi , le grand nom italien depuis des siècles

 La maison est l’exemple parfait de changement et de continuité. En Toscane, cela couvre plus de 7 siècles et plus de 30 générations. C’est relié à plusieurs grands personnages de l’Histoire italienne, mentionnons que Dante Alighieri au XIIE siècle est devenu célèbre grâce au poète Dino Frescobaldi qui l’aide à retrouver et préserver les 7 premiers canti de la Divine Comédie, lui permettant ainsi de terminer son œuvre. Selon nous, c’est la plus vieille entreprise du genre qui appartient en plus à la même famille.

D’autres étaient des musiciens et surtout des grands visionnaires. En 1855 la famille introduit ce qui donnera un jour les fameux super toscans, les cépages de France, soit du merlot, du cabernet sauvignon , et deux autres moins connus mais qui sont encore sur place, du pinot noir et du chardonnay.

Nous ne parlerons pas de super toscans . En 2023, ils ont des vignobles pratiquement partout dans la péninsule, nous profitons de la sortie d’un nouveau vin d’une région méconnue enfin un peu pour vous parler de trois vins italiens à prix pour toutes les bourses. C’est à la limite de deux régions le long de la mer. Un bout de terre, le long de la côte Tyrrhénienne, entre Latium et Toscane, la Maremme est réputée pour ses plages et ses îles entourées et pour son coté presque désertique et le Québec en fait partie, c’est une québécois qui a fait les plants de leurs installations sur place, cela s’est fait avec une firme italienne et un italien bien entendu. Débutons par ce petit nouveau, la photo de droite. Au début des années 2000, la famille Frescobaldi a reconnu le potentiel immense de la région de la Maremme en Toscane, avec ses paysages ensoleillés et ses douces brises marines.

La Tenuta Ammiraglia, imaginée par les architectes Piero Sartogo et Nathalie Grenon (québécoise) en 2011, incarne parfaitement la fusion entre l’innovation, la technologie et le respect de l’environnement. Nichée dans le paysage côtier, cette remarquable cave à vin met en valeur le terroir unique de la région. Le terroir d’Ammiraglia, marqué par les “roches vivantes”, des pierres jaunes cyclopéennes surgissant du sol, est à l’origine du nom Massovivo.

Ce vermentino arrive enfin ici, le millésime dégusté en comité mixte cela donne un vin d’une grande complexité, frais et énergique servie au seau à glace, je résume les fiches de 7 personnes. 2e et 3e nez, il nous dévoile lentement des notes  tropicales, melon, de poire, agrumes, mangue , de fleurs blanches, une fiche disait pommes de saison sur un fond d’air salin . La bouche reprend tout cela en douceur mais avec une trame minérale, les roches nous parlent. La finale est longue et selon un de nos chefs on tombe dans les herbes et épîces de la région tout cela est d’une grande harmonie et fort bien réussi , il a fait l’unanimité , tous en rachètent au prix de 22,95$ dans un peu plus de 50 magasins : https://www.saq.com/fr/15088252

Heureusement il y en avait dans une des nos régions celle de la résidence secondaire et nos filles ont parcouru la rive sud pour finir par en avoir un peu.

Le Nippozano réserva est notre Chianti préféré depuis des années, nous en avons de plusieurs millésimes même en magnum , il demeure bien fringant même après une décennie croyez-nous surtout en magnum. La SAQ en a eu comme dit leur site, mais nous ne saurions dire si c’était pour les célébrations de fin d’année pour le 2019. Attention nous ne saurions dire si le site de la SAQ a le bon assemblage en plus, souvent ils sont dans l’erreur. Sur leur site pour le 2019, ils en disent que c’est un assemblage  de sangiovese 90 %, de malvasia nNera 5 %, de colorino 3 %, et un peu de merlot pour le reste. Voici le site pour le magnum 2019 : https://www.saq.com/fr/13056927

Le dernier que nous avons dégusté était sur le fruit noir, sur la prune, mûre , cassis,  du floral, violette et fleurs du sud, le tout encore en puissant arômes sur le 2e et le 3e nez. Un vin bien fait, bien structuré, bien intégré , des tanins encore présents, une grande finale,  notre avis bon pour longtemps. Le site de la SAQ ne nous dit plus les cépages ni l’année pour ce vin? https://www.saq.com/fr/107276– Frescobaldi Nipozzano Chianti Rufina , nous ne saurions dire le millésime en vente présentement, 24,05 $ dans presque tous les magasins du monopole. https://www.saq.com/fr/107276

Nos magnums ne viennent pas du Québec, ils en auront peut être pour les célébrations de fin d’année, faudra demander  .

Le 3e a été dégusté récemment au Gambero Rosso, la grande dégustation de vins italiens primés au Vieux Port, leur  Tenuta Perano est un classique chianti classico, assemblage dominant de sangiovese 90 %, le reste en merlot.  Juteux, fruité, des arômes de cerises, un peu de cuir de tabac, café a dit une dame. Mi-corsé selon Pablo et moi, noyau de fruit solide et encore tannique, en finale un boisé épicée. Facilement disponible, le monopoe nous dit cette fois que c’est le 202, 24,95$ dans environ 100 magasins ,Il est prêt à boire mais peut faire un peu de temps au cellier : https://www.saq.com/fr/13860270

La pĥoto nous montre des magnums dans un encan récent, septembre dernier de Catawiki. Aucune idée combien cela a été vendu.

Sinon repassez lire la chronique Gambero Rosso.

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

THÉÂTRE DE LA DAME DE COEUR

NYZOLAN

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

BEMER

Les Grands Explorateurs

JARDIN AÉRIEN

CHATGPT OpenAI

SITE DE RECONTRES

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers