fbpx

Soyez indulgent en 2022

 Il manque des milliers de personnes en restauration et dans l’hôtellerie au Québec, des québécois qui ont changés de métiers et des travailleurs étrangers vu qu’on ne peut pas avoir ou presque de travailleurs étrangers avec la pandémie. Seulement pour la région de Tremblant, on parle de 500 personnes pour combler les besoins actuels , Les salaires peuvent aussi être assez avantageux.

Il ne se passe pas une semaine sans qu’on nous demande pour travailler à temps partiel .Sous le thème « Travailler en hôtellerie, c’est profiter d’un bagage d’avantages!», l’Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM) lance une nouvelle campagne de recrutement et de valorisation des métiers de l’hôtellerie afin d’appuyer et d’encourager la relance économique de la métropole et de son industrie hôtelière.

En ligne jusqu’au 4 juin, le premier volet de la campagne sera diffusé pour l’heure dans les médias numériques et sociaux. Des entrevues vidéos animées par Geneviève Borne y présenteront cinq des nombreux métiers de l’hôtellerie, de directeur des finances à chef cuisinier, en passant par le marketing, les ressources humaines et le service à la clientèle. Parallèlement, le 7 avril de 12h à 20h, l’AHGM tiendra une Journée de recrutement 2022 à l’intention des personnes à la recherche d’un emploi humain et valorisant. Pour cette journée seulement, c’est plus d’une trentaine d’hôtels qui offriront plus de 2000 emplois regroupés dans une quinzaine de sous-catégories. Cet événement est organisé en collaboration avec le Centre d’appui aux communautés immigrantes (CACI), qui permettra d’approcher plus spécifiquement les membres des communautés immigrantes du Grand Montréal.

L’hôtellerie, ça change des vies

Avec cette campagne rendue possible grâce au soutien de Tourisme Montréal, l’AHGM veut rappeler que l’hôtellerie peut être un choix de vie et offre d’excitantes opportunités professionnelles, autant aux personnes en recherche d’emploi qu’aux étudiants en choix de carrière. Selon son président-directeur général Me Jean-Sébastien Boudreault, « l’hôtellerie offre une foule de possibilités et de carrières, chaque hôtel est un microcosme de société en soi et la longévité est au rendez-vous. On peut y déposer ses bagages pour longtemps, puisqu’il est possible de grandir dans un hôtel, de commencer comme chasseur ou comme serveur, par exemple, et de monter à la hauteur de ses ambitions. »

 

 

 

 

 

ce.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers